Email catcher

orner

définitions

orner ​​​ verbe transitif

Mettre en valeur, embellir (une chose) par des ajouts décoratifs. ➙ agrémenter, décorer, parer. Des fleurs ornent le balcon.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'orne

tu ornes

il orne / elle orne

nous ornons

vous ornez

ils ornent / elles ornent

imparfait

j'ornais

tu ornais

il ornait / elle ornait

nous ornions

vous orniez

ils ornaient / elles ornaient

passé simple

j'ornai

tu ornas

il orna / elle orna

nous ornâmes

vous ornâtes

ils ornèrent / elles ornèrent

futur simple

j'ornerai

tu orneras

il ornera / elle ornera

nous ornerons

vous ornerez

ils orneront / elles orneront

synonymes

orner verbe transitif

décorer, agrémenter, animer, égayer, embellir, enjoliver, garnir, ornementer, parer, rehausser

[un livre] enluminer, illustrer

[un tissu] broder, galonner, passementer, pomponner, soutacher, tapisser

[un bijou] façonner, guillocher, ouvrager

[la réalité] enjoliver, broder sur, embellir, farder, rehausser

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mon fils m'est enlevé, comme jadis les enfants des vaincus, pour orner le triomphe des vainqueurs.Henri Welschinger (1846-1919)
Il y a chez les hommes un incessant désir, un perpétuel besoin d'orner la vie et les êtres.Anatole France (1844-1924)
Elle a apporté sa créativité et son originalité en réalisant une scénographie aérienne qui ornera le hall d'entrée de l'espace culturel.Ouest-France, 02/04/2021
Dans les hautes classes, on s'occupait bien plus à orner sa vie qu'à la rendre commode, à s'illustrer qu'à s'enrichir.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Il ne s'agit pas seulement d'exercer votre mémoire et d'orner votre esprit : il faut, ce qui est plus important, fixer votre manière de penser.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Il faut trouver le juste milieu entre n'alléguer point et alléguer trop, selon les propres termes du traité, pour orner le discours sans l'alourdir.XVIIe siècle, 2001, Marie-Noëlle Casals (Cairn.info)
L'exposition des oeuvres des enfants ornera les murs de la galerie de la mairie jusqu'au 30 mai.Ouest-France, 04/05/2016
Ils pouvaient toutefois orner, voire bâtir des sanctuaires de pèlerinage.Dix-septième siècle, 2011, Olivier Chaline, Nicolas Richard (Cairn.info)
Le personnel communal a préparé le mur en enduit et apprêt, avant que l'artiste vienne orner le mur de cette lavandière entourée d'hortensias.Ouest-France, 14/07/2020
À peine les voit-on changer de format, s'orner de gravures plus nombreuses et suivre l'esthétique graphique du moment.Le Français aujourd'hui, 2006, Daniel JANICHON (Cairn.info)
Elle comprit la littérature et les beautés de la poésie, mais il était trop tard pour en orner sa rebelle mémoire.Honoré de Balzac (1799-1850)
Jamais il ne les ramène sur la scène sans orner leur nom de quelque magnifique louange.Hippolyte Taine (1828-1893)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ORNER » v. act.

Parer, rendre une chose plus belle, plus agreable, plus riche. Les Sacristains s'efforcent de bien orner, de bien parer leurs autels, leurs Eglises aux grandes Festes & pour les ceremonies.
 
ORNER, se dit aussi des habits & des meubles. Les femmes sont curieuses d'orner leurs maisons de riches meubles, de lits, de tapisseries, vases, &c. d'orner leurs habits de dentelle. Les perles, les pierreries ornent bien une Princesse. Une belle perruque, de belles plumes ornent bien un Gentilhomme.
 
Les Architectes ornent leurs bastiments, leurs plafonds de plusieurs sculptures, moulures & dorures.
 
ORNER, se dit aussi figurément en Morale, de ce qui pare nostre ame. Une Dame doit estre ornée de toutes sortes de vertus. Un grand homme doit avoir l'esprit orné de toutes sortes de sciences.
 
ORNER, se dit aussi d'un discours. Cette Oraison funebre estoit trop ornée, trop fleurie, n'estoit pas assez grave pour le sujet. Un declamateur peut orner tant qu'il luy plaira son discours de figures pour divertir son auditoire. On dit aussi, La Cour d'Auguste estoit ornée de plusieurs grands personnages qui florissoient dans son siecle.
 
ORNÉ, ÉE, part. pass. & adj.
Le français des régions Poutouner Poutouner

Le mot poutou, qui prend le sens de « bise », de « bisou » ou de « baiser », suivant les locuteurs et les registres de langue, est attesté pour la...

11/02/2022