outrecuidant

définitions

outrecuidant ​​​ , outrecuidante ​​​ adjectif

littéraire Qui montre de l'outrecuidance. ➙ fat, impertinent, prétentieux.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Plus outrecuidant, parce que le relativiste affirme qu'il n'y a pas de réalité autre que celle qui est accessible à l'observation.Charles Nordmann (1881-1940)
Vraiment il était outrecuidant de retarder la petite fête.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Quel était donc l'outrecuidant visiteur qui envahissait le château ?Octave Féré (1815-1875)
Je le connais si outrecuidant qu'il ne me le déniera pas.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les peuples modernes et les arts modernes doivent mourir de la même manière, par le développement outrecuidant de l'insolente personnalité humaine.Joséphin Péladan (1859-1918)
On le jugeait volontiers outrecuidant et peu sûr.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Il faut être, en effet, bien fou, bien audacieux, bien outrecuidant ou bien sot, pour écrire encore aujourd'hui !Guy de Maupassant (1850-1893)
Il avait les idées les plus absolues, les manières les plus rudes, le langage le plus outrecuidant.George Sand (1804-1876)
Imagine-t-on une loi martiale bannissant les femmes de tous nos emplois, sous le prétexte outrecuidant que, seuls, nous sommes capables d'y faire bonne figure ?Charles Turgeon (1855-1934)
Je veux encore essayer si je ne puis dompter cet homme outrecuidant.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
C'est un point de vue à la fois beaucoup plus modeste et beaucoup plus outrecuidant que celui des newtoniens, des « absolutistes ».Charles Nordmann (1881-1940)
Afficher toutRéduire