Email catcher

estomaqué

définitions

estomaqué ​​​ , estomaquée ​​​ adjectif

Ahuri, stupéfait. J'en suis encore estomaqué.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il en fut légèrement estomaqué, mais ne s'arrêta pas longtemps à chercher les causes de cette catastrophe, l'ouverture libre le sollicitant trop vivement.Louis Pergaud (1882-1915)
Moins magique qu'au théâtre peut-être, mais un public emporté, bousculé, estomaqué par une artiste singulière, briseuse de codes et de barrières.Ouest-France, Yann HALOPEAU, 13/11/2017
Ils ont été estomaqué et ont adoré cette façon de procéder, cela leur a ouvert des horizons.Actualités en analyse transactionnelle, 2010, France Brécard (Cairn.info)
Un livre dans lequel elle raconte au lecteur estomaqué le secret de sa naissance.Ouest-France, Florence PITARD, 09/01/2017
Il est même devenu une coqueluche : impossible de franchir le numéro 13 de la rue sans être estomaqué par sa collection.Ouest-France, Élodie SARTOUX, 23/11/2018
Elle a mis en lumière des accointances entre le gratin socialiste et l'univers des super-riches qui en ont estomaqué plus d'un et qui ne sont pas près d'être oubliées.Le débat, 2011, Marcel Gauchet, Claude Imbert (Cairn.info)
Vous n'en seriez pas trop estomaqué, je gage ?Paul Adam (1862-1920)
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022