parfum

 

définitions

parfum ​​​ nom masculin

Odeur agréable et pénétrante. ➙ senteur. Le parfum de la rose.
Goût de ce qui est aromatisé. ➙ arôme. Des glaces à tous les parfums.
Substance aromatique très peu diluée. ➙ essence. Un flacon de parfum.
locution, familier Être au parfum, informé, au courant.
 

synonymes

parfum nom masculin

arôme, effluve, exhalaison, fumet, odeur, senteur, fragrance (littéraire)

[d'un vin] bouquet

extrait, eau de toilette, essence, sent-bon (familier, vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand nous cueillons le fruit délicieux, aurions-nous la prétention de respirer en même temps le parfum de la fleur ?Eugène Delacroix (1798-1863)
En avançant vers lui, le parfum des fleurs et la beauté du soleil me frappèrent.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Je devinais sa présence, comme la nuit on respire le parfum des fleurs qu'on ne voit pas.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Elle disparut, laissant la chambre remplie du parfum idéal que semblent posséder la jeunesse et la beauté.Albert Delpit (1849-1893)
Pour apprendre le parfum des fleurs ou des fruits, il vaut mieux acheter les fleurs ou les fruits naturels eux-mêmes.Europarl
La première tentation ne se servit pas avec plus de sophisme et de sensualité du parfum d'un fruit.Auguste Angellier (1848-1911)
Parce que ces fleurs dont elle est parée ont été choisies par une main amie et respectée, ont-elles moins d'éclat et de parfum !Eugène Sue (1804-1857)
Un parfum de fleurs voltigeait dans les allées proprettes ; un bon soleil glissait entre les feuilles et semait sur nous de larges gouttes de lumière.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je tourne les pages, je sens le parfum du corps qui sort du bain, de cette peau toujours sèche et fraîche.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
La marquise alluma les candélabres, respira le parfum des fleurs, s'assit et tomba bientôt dans une profonde rêverie.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La première heure matinale, l'enfance du jour, s'en allait, avec ses insouciantes gaîtés d'oiseaux, ses souffles très frais, odorants, à peine imprégnés du parfum des fleurs éveillées à peine.Jean Aicard (1848-1921)
Une quinzaine d'années seulement nous séparaient, et elle avait perdu de la jeunesse juste ce qu'il fallait pour qu'une femme gardât un parfum aimable et non troublant.René Boylesve (1867-1926)
Une belle dame le séduit, mais elle a des fleurs artificielles dans les cheveux, des fleurs qu'il a crues vraies et qui l'étonnent, parce qu'elles sont sans parfum.George Sand (1804-1876)
Ils s'envoient le chant des oiseaux, le parfum des fleurs, le rire des enfants, la lumière du soleil, les soupirs du vent, les rayons des étoiles, toute la création.Victor Hugo (1802-1885)
C'était comme le parfum d'une petite fleur chétive qui languit au souffle de l'hiver, mais qui s'épanouirait au soleil si la brise du midi venait écarter les nuages.Edmond About (1828-1885)
Je ne voyais qu'elle : les fleurs, leur parfum, la mélancolie du silence qui régnait autour de moi, tout achevait de jeter mon cœur dans ces coupables pensées.Madame de Krudener (1764-1824)
Vous savez, madame, qu'en approchant du pays des orangers, on respire de loin le parfum que répand la fleur de ces arbres.Louis-Balthazar Néel (1695-1754)
Aussitôt je sentis un parfum de femme qui brilla dans mon âme comme y brilla depuis la poésie orientale.Honoré de Balzac (1799-1850)
On les aime pour leur éclat, pour leur parfum et aussi pour les soins qu'elles vous coûtent.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Quelle plante odorante avait besoin de ses cheveux pour accroître le parfum de ses feuilles ?Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARFUM » s. m.

Odeur agreable qui frappe l'odorat. Les fleurs respandent dans l'air un agreable parfum. Le musc n'est pas un parfum, s'il est tout pur ; il enteste furieusement, si on ne l'adoucit par quelque meslange.
 
PARFUM, se dit figurément des choses qui flattent agreablement l'esprit. Le parfum des loüanges. La priere monte au ciel comme un agreable parfum.
 
PARFUM, en termes de Medecine, se dit de toutes les vapeurs bonnes ou mauvaises qu'on fait eslever en l'air pour guerir les maladies. On guerit les maux de matrice avec le parfum de plumes de perdrix bruslées, de vieux cuirs, &c. On fait prendre le mercure tantost avec des emplastres, tantost en parfum ; ce qu'on appelle parfum de cinnabre. On donne à ceux qui sont trop humides du cerveau, du tabac en parfum, pour dire, en fumée. Il y a des parfums secs qui sont en trochisques & en pillules, faits d'oliban, de mastic, d'encens & autres gommes ; les autres humides, visqueux & gras, qui se font de jus d'herbes, &c.
 
PARFUM, se dit aussi des corps mêmes dont s'exhale le parfum. Presque tous les parfums viennent d'Orient & des pays chauds.
Déjouez les pièges ! « Une demi-heure » ou « une demie-heure » ? « Une demi-heure » ou « une demie-heure » ?

Consultez la règle complète de l'accord de l'adjectif demi.

28/10/2020