prélude

 

définitions

prélude ​​​ nom masculin

Pièce instrumentale ou orchestrale de forme libre (qui sert parfois d'introduction). Les préludes de Chopin.
au figuré Ce qui précède, annonce (qqch.) ; ce qui constitue le début (d'une œuvre, d'une série d'évènements…). ➙ amorce, commencement, prologue. Le prélude des hostilités. Ce n'est qu'un prélude (à…). ➙ début.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le rêve était à notre portée, le mariage d'où nous venions, était un prélude, un accord des harpes, dans le ciel, avant l'union que le ciel allait bénir.Louis Ulbach (1822-1889)
Attendez-vous alors à l’aggravation des tensions dont nos débats d’aujourd’hui ne sont que le prélude.Europarl
S'il s'agit d'un mystère, le prélude (præludium), avant tout autre opération, est de se représenter un certain lieu corporel, avec toutes ses dépendances.Edgar Quinet (1803-1875) et Jules Michelet (1798-1874)
Tout ce que j'ai éprouvé jusqu'ici n'était qu'un prélude, qu'un divertissement, qu'un jeu ; maintenant j'aime !Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Les réalisations effectuées dans le domaine de la politique économique en prélude à l'introduction de l'euro ont été importantes.Europarl
Dans le wagon-restaurant, nous attaquons les hors-d'œuvre, et c'est le prélude des quarante-huit heures de permission que nous vaut la saucisse descendue.Marcel Nadaud (1889-?)
Ces danses, vives, violentes, étaient le prélude de la fameuse ronde du sabbat, qui, de tous ces couples, emportés dans un tourbillon, faisait un élément, une force aveugle.Jules Michelet (1798-1874)
Mais on ne voit là que la fin des récentes agitations, non le prélude de quelque trouble plus grave.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Et pourtant, à ce moment, une révolution commençait, obscure, mais grande et sainte, prélude d'unité fraternelle.Jules Michelet (1798-1874)
En décidant de publier une liste noire, nous avons pris une mesure importante, mais l’étape décisive, à savoir son application, n’en est qu’à son prélude.Europarl
De plus, toute rumeur instrumentale et tout prélude pendant les entr'actes, constituent une offense réelle faite aux auditeurs civilisés.Hector Berlioz (1803-1869)
Le 18 brumaire devait donc lui plaire, car c'était de la dictature prélude de la monarchie.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
C'est un frôlement, caressant comme le prélude d'une symphonie ; c'est un bruissement, léger comme un frisson avant l'essor.Émile Blémont (1839-1927)
C'était le prélude d'une canonnade qui a duré toute la journée entre nos batteries et la flotte anglaise.George Sand (1804-1876)
Je crus à une catastrophe, et que cette démarche devait en être le prélude et le prétexte ; mais la belle contenance des gardes du corps imposa.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Quand le prélude cessa, elles chantèrent toutes deux, mariant leurs voix charmantes aux accords de la harpe.Paul Féval (1816-1887)
Il est plein d'une mâle résolution dans le prélude et l'accompagnement de notre duo de basses ; il y prend des allures de trompette primitive.Maurice Bouchor (1855-1929)
Cependant le premier service disparu, ce léger chuchotement qui prélude à la conversation générale commença de se faire entendre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'ouvrage débute par un prélude basé sur un thème anglais qui se reproduira comme thème principal du finale du troisième acte.Charles Gounod (1818-1893)
Les relations devinrent plus intimes que jamais ; celles de 1803 n'en avaient été que le prélude.Émile Chédieu de Robethon (1814-?), Delphine de Sabran Custine (1770-1826) et François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PRELUDE » s. m.

Piece de Musique irreguliere, que le Musicien jouë d'abord pour voir si son instrument est d'accord, & pour se mettre en train. Les grands Maistres composent souvent sur le champ des preludes qui valent mieux que les pieces estudiées des autres.
 
PRELUDE, se dit par extension en d'autres rencontres. Il y eut alors une sanglante escarmouche, mais ce ne fut qu'un prelude de la bataille qui se donna le lendemain.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020