privilège

 

définitions

privilège ​​​ nom masculin

Droit, avantage particulier accordé à un individu ou à une collectivité, en dehors de la loi commune. Les privilèges de la noblesse et du clergé sous l'Ancien Régime. ➙ prérogative. —  Privilège exclusif. ➙ monopole.
Avantage, faveur que donne qqch.
Apanage naturel (d'un être, d'une chose). La pensée est le privilège de l'espèce humaine (→ le propre de). —  Avoir le privilège de (+ infinitif).
 

synonymes

privilège nom masculin

prérogative, apanage, droit, faveur, passe-droit

avantage, acquis, bénéfice

avoir le privilège de

avoir l'honneur de

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le privilège des éleveurs est explicitement protégé en ce qui concerne la reproduction et l'élevage des animaux sur leur propre sol, tel que c'est le cas aujourd'hui.Europarl
Il y avait tout intérêt, pour ceux qui faisaient construire, à se mettre bien avec des gens investis de ce redoutable privilège.Paul Sébillot (1843-1918)
Je suis ravi d’avoir eu le privilège de participer à la création de ce règlement, qui est tellement important pour notre avenir commun.Europarl
Est-ce que les lois morales n'auraient pas le privilège, comme les lois qui ne regardent que le physique, d'être invariables ?Eugène Delacroix (1798-1863)
Mais, a contrario il ne faut pas, non plus, en particulier dans les régions frontalières, qu'ils puissent jouer de différences de situations pour en tirer un privilège.Europarl
En cette occasion, plusieurs chefs semblaient pouvoir user des droits de ce double privilège ; mais tous gardaient le silence, comme si l'importance du sujet les eût effrayés.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Ce soutien unanime de la commission des affaires juridiques est, à mes yeux, un grand honneur et un privilège.Europarl
J'ai eu le privilège de m'y rendre en qualité de vice-président pour la démocratie et les droits de l'homme.Europarl
Le privilège de l'agriculteur est confirmé, lui permettant ainsi d'utiliser le produit de sa récolte à des fins de reproduction ou de multiplication par lui-même, sur son exploitation.Europarl
Dans le progrès de la famille, quand l'enfant naît, le privilège descend à ce nouveau venu.Jules Michelet (1798-1874)
En outre, si les dames turques font admirablement les confitures, le privilège des sucreries, des bonbons et des cartonnages splendides appartient à l'industrie parisienne.Gérard de Nerval (1808-1855)
Une importante partie des ménages commence à considérer l'énergie et l'approvisionnement énergétique comme un privilège.Europarl
Une fois de plus, nous vous remercions de tout cœur de nous avoir accordé le grand honneur et le privilège de nous adresser à vous aujourd'hui.Europarl
C’est donc un privilège de pouvoir présenter et discuter aujourd’hui mon rapport sur cette question.Europarl
Cela fut pour moi un véritable privilège d’y avoir assisté et je vous remercie de m’avoir écouté.Europarl
Je suis ingénieur civil de formation, et ce fut un privilège pour moi de pouvoir rédiger l'opinion pour avis de la commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie.Europarl
De cette manière, le droit des gens qui s'observe maintenant entre les nations, fut, à l'origine des sociétés, une sorte de privilège pour les puissances souveraines.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Nous perdrions ce privilège si nous n'autorisions pas l'adhésion avant le 16 novembre 1998, c'est-à-dire dans un an.Europarl
Il n'y va d'aucun privilège des avocats, qui peuvent et doivent être poursuivis lorsqu'ils se livrent directement à des activités criminelles ou suspectées de l'être.Europarl
Le problème dont nous discutons aujourd'hui est très important et c'est un privilège de participer à votre débat.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PRIVILEGE » s. m.

Passedroit, avantage particulier dont jouït une personne à l'exclusion de plusieurs autres, qui luy vient par le bienfait de son Souverain. Nostre Dame a eu seule le privilege d'estre Vierge & Mere. Adam a perdu par son peché le privilege de ne point mourir. Les Rois accordent des privileges à leurs sujets, à leurs villes. Les plus beaux de tous les privileges sont ceux des Secretaires du Roy. Quand on prend une place par capitulation, on conserve d'ordinaire ses privileges. Le droit qu'on paye pour le joyeux advenement, c'est pour avoir confirmation de ses privileges. Ce mot vient de lex privati.
 
Le Prevost de Paris est Conservateur des privileges de l'Université. Il y a à Lyon un Juge Conservateur des privileges des Foires, dont le tribunal s'appelle la Conservation.
 
PRIVILEGE, se dit aussi des dons naturels tant du corps, que de l'esprit. La raison est un beau privilege qu'ont les hommes au dessus des bestes. La beauté est un privilege de la nature fort passager & de peu de durée.
 
PRIVILEGE, se dit aussi en Droit, d'une preference qu'il est juste d'accorder. Un bailleur de fonds est colloqué par privilege sur le prix de l'heritage, quand on le decrete. On peut executer pour les loyers en vertu du privilege aux bourgeois sans avoir de bail.
 
PRIVILEGE, signifie aussi, Monopole, droit qu'on obtient de faire, ou de vendre quelque chose à l'exclusion de tous autres. Les privileges sont fondez en bonne raison dans leur concession, mais dans la suite on en abuse. Les privileges du Roy pour l'impression des livres sont accordez, afin que l'Auteur en tire quelque recompense pour son travail, mais par l'evenement il n'est qu'à l'avantage du Libraire. Il est deffendu aux Libraires par les Articles 33. & 77. de leurs Statuts, d'obtenir aucune prolongation de privilege pour la reimpression de leurs livres, s'il n'y a du moins augmentation du tiers.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020