Email catcher

râler

Définition

Définition de râler ​​​ verbe intransitif

Faire entendre un râle en respirant. Moribond qui râle.
familier Manifester sa mauvaise humeur ; protester. ➙ grogner, maugréer, ronchonner.

Conjugaison

Conjugaison du verbe râler

actif

indicatif
présent

je râle

tu râles

il râle / elle râle

nous râlons

vous râlez

ils râlent / elles râlent

imparfait

je râlais

tu râlais

il râlait / elle râlait

nous râlions

vous râliez

ils râlaient / elles râlaient

passé simple

je râlai

tu râlas

il râla / elle râla

nous râlâmes

vous râlâtes

ils râlèrent / elles râlèrent

futur simple

je râlerai

tu râleras

il râlera / elle râlera

nous râlerons

vous râlerez

ils râleront / elles râleront

Synonymes

Synonymes de râler verbe intransitif

grogner, enrager, fulminer, maugréer, pester, protester, ronchonner, bisquer (familier), fumer (familier), rager (familier), rouspéter (familier), chialer (familier, Québec), maronner (familier, région.)

Exemples

Phrases avec le mot râler

Une conférence pour trouver des pistes afin d'arrêter de râler sur ses enfants et son conjoint.Ouest-France, 16/05/2014
Alors quel plaisir de pouvoir râler, et de partager ma joie avec cinquante personnes !Revue de la Société Française de Gestalt, 2008, Agnès Cretté-bouvet (Cairn.info)
On peut se lancer en politique pour accuser, râler et se plaindre ou pour tenter de résoudre un problème.Europarl
Mais il y a râler et râler, et l'on confond trop souvent l'agressivité, la vindicte, avec l'affirmation de soi.Ça m'intéresse, 20/02/2017, « Râler est-il bon pour la santé ? »
Le retraité n'est pas le seul à râler, et certains disent envisager un recours en justice.Ouest-France, Sylvie RIBOT, 28/09/2020
Il est parfois difficile de distinguer, à l'audition, des mots comme hâler et râler.Revue Française de Linguistique Appliquée, 2015 (Cairn.info)
N'empêche que j'ai pu, en collant mon oreille à la toile qui le sépare de la coulisse, l'entendre râler et haleter à plusieurs reprises.Gabriel Montoya (1868-1914)
Dernier coup de boutoir à la pensée positive : râler ouvertement est une excellente activité pour la santé.Capital, 02/12/2014, « Afficher son pessimisme, c'est bon pour le moral et le… »
Et si on arrêtait de râler contre les râleurs ?Capital, 23/10/2014, « Éloge du garçon de café parisien »
Il y a fort à parier que vos collègues râleront plus que votre patron.Capital, 15/04/2016, « Ne pas se laisser envahir par le boulot : les… »
Et beaucoup vont râler parce que c'est dans notre culture de râler.Ouest-France, 28/01/2021
Changement de service : râler jusqu'à l'impolitesse pour que l'on s'occupe de mes cervicales, de mes douleurs aux épaules.Revue de la Société Française de Gestalt, 2015, Catherine Deshays (Cairn.info)
Autant, ils peuvent râler et discuter, autant ils mettent un point d'honneur à faire un travail irréprochable.M@n@gement, 2012, François Grima, Dominique Glaymann (Cairn.info)
Les doigts de fer du grand-trappeur touchèrent la gorge du méchant qui se mit à râler et à faire de la tête un signe d'acquiescement.Pamphile Le May (1837-1918)
L'enfant râlera peut être, mais se résoudra s'il perçoit le bénéfice à venir de l'exercice de cette autorité.Journal du Droit des Jeunes, 2010, Jean-Pierre Rosenczveig (Cairn.info)
A première vue, les artisans ont de sérieuses raisons de râler, car les nouveaux indépendants cumulent bel et bien les avantages.Capital, 04/12/2013, « Les autoentrepreneurs prennent-ils vraiment le travail des artisans ? »
Si au lieu de râler, nous votions et agissions, dans notre village, dans notre quartier, dans notre région.Ouest-France, 11/06/2019
Héler les rêves, les appeler, les râler, les marrer, ne pas les laisser sortir de la maison.Africultures, 2014, Véronique Kanor (Cairn.info)
Et il a encore perdu une énergie folle à râler contre le juge de touche.Ouest-France, Benjamin Idrac, 16/02/2020
Mais aussi pour râler quand les choses ne vont pas dans son sens.Ouest-France, 27/01/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RASLER v. n.

Respirer avec peine à cause de l'obstruction des conduits. On ronfle du nez, & on rasle de la gorge. L'apoplexie fait rasler.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de la musique Top 10 des mots de la musique

Le 21 juin, nous célébrons la musique sous toutes ses formes, de la danse au chant en passant par une myriade d’instruments. J’ai donc voulu...

Dr Orodru 20/06/2022