Email catcher

raser

Définition

Définition de raser ​​​ verbe transitif

Couper (le poil) au ras de la peau. ➙ tondre. Raser la barbe de qqn. Couper le poil au ras de. Raser les joues de qqn. Se raser les jambes. Crème à raser.
Couper à ras les cheveux, la barbe de (qqn). Coiffeur qui rase un client. ➙ rasage. pronominal Se raser : se faire la barbe.
Couper à ras (une plante). Raser un champ.
familier Ennuyer, fatiguer. ➙ assommer, barber. Elle nous rase avec ses histoires. pronominal Se raser : s'ennuyer.
Abattre à ras de terre. Raser une fortification. ➙ démolir, détruire. Tout le quartier a été rasé.
Technique Mettre à ras, de niveau. ➙ araser.
Passer très près de (qqch.). ➙ frôler. Avion qui rase le sol (➙ rase-motte). locution Raser les murs*.

Conjugaison

Conjugaison du verbe raser

actif

indicatif
présent

je rase

tu rases

il rase / elle rase

nous rasons

vous rasez

ils rasent / elles rasent

imparfait

je rasais

tu rasais

il rasait / elle rasait

nous rasions

vous rasiez

ils rasaient / elles rasaient

passé simple

je rasai

tu rasas

il rasa / elle rasa

nous rasâmes

vous rasâtes

ils rasèrent / elles rasèrent

futur simple

je raserai

tu raseras

il rasera / elle rasera

nous raserons

vous raserez

ils raseront / elles raseront

Synonymes

Synonymes de raser verbe transitif

tondre, couper, tailler, tonsurer

démolir, anéantir, casser, démanteler, détruire, dévaster, pulvériser, renverser, saccager, [un pays, une ville] rayer de la carte

effleurer, friser, frôler, longer, serrer

[familier] ennuyer, abrutir, assommer, endormir, fatiguer, lasser, barber (familier), peler (familier, Québec)

Synonymes de avoir le crâne rasé

avoir la boule à zéro (familier)

Exemples

Phrases avec le mot raser

Une fois le système opérationnel, certains travaux perdureront jusqu'à la fin de l'année, notamment pour raser l'ancienne usine dont les fondations datent des années 1950.Ouest-France, Tiphaine LEPROUX, 24/06/2020
Ils y avaient jeté déjà un grand nombre de bombes, et tâchaient d'en raser la défense avec des pièces de 24.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il est très fréquent qu'un volontaire oublie de se raser.Agora, 2019, Michel Ange Kounasso (Cairn.info)
Le bateau ne semblait pas plonger dans l'eau, mais la raser, comme une bulle d'air qui voltige sur la surface de la lame.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Il utilisait pour se raser un savon spécial, qui n'irritait pas la peau.Nadia Danova
Après une serviette chaude quelques minutes sur le visage, c'est l'étape du blaireau et de la mousse à raser.Ouest-France, Julie MENEZ, 03/05/2014
Les hommes ne sont pas oubliés avec crème à raser, savon à barbe, blaireau et baume après rasage.Ouest-France, 10/07/2015
Aussitôt, l'autre se hâta de raser sa barbe, afin d'être imberbe comme son frère.Jules Verne (1828-1905)
Ils ont donné leur accord pour que la commune fasse venir rapidement une entreprise pour raser complètement cette maison.Ouest-France, 06/11/2020
On ne peut pas raser un bâtiment au bout de vingt ans parce qu'il n'est plus adapté !Capital, 16/10/2019, « Vers la fin des frontières entre logement et bureau ? »
Se raser pour la première fois, pas si simple !Ouest-France, Christophe FERNANDEZ, 29/12/2016
Il fut longtemps question de raser tout cela, et prolonger la grande avenue jusqu'à la mer, dans un geste magistral d'ailleurs très français.Tous urbains, 2014, Frédéric Bonnet (Cairn.info)
Dicta vero ecclesia similiter ex eadem terra quatuor raseras habere debent ad presens in perpetuum ab ecclesia predicta possidendas.Revue du Nord, 2014, Véronique Harnay, Ludovic Notte (Cairn.info)
La femme tente alors quelques plantations qui, rapidement, se font raser par les employés des espaces verts.Ouest-France, 04/05/2021
Logiquement, ce très discret homme d'affaires franco-algérien devrait aujourd'hui raser les murs.Capital, 29/06/2010, « L’argus des éminences grises du business »
Les pompiers qui refusent de se raser à nu, n'ont donc plus le droit de travailler.Capital, 20/04/2020, « Des pompiers déposent plainte pour pouvoir garder leur barbe »
Il faut donc raser l'îlot et reconstruire un bâtiment d'un seul tenant.L'Information géographique, 2012, David Jamar (Cairn.info)
Si on ne peut pas changer de taille, on peut tout au moins jouer avec ses poils, les teindre, les raser, les organiser.Ça m'intéresse, 15/10/2021, « Pourquoi nous détestons les poils »
Faut-il tout raser et miser sur notre capacité actuelle à produire de nouvelles choses ?Ouest-France, 11/08/2021
C'était une femme libre alors qu'elle aurait dû raser les murs.Travail, genre et sociétés, 2019, Hyacinthe Ravet (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RASER v. act.

Demolir un bastiment, enlever une eminence, les mettre rez pied, rez terre. Quand on fait le procez à un Seigneur rebelle, on ordonne que ses chasteaux seront rasez. On rase, on demantelle les fortifications des villes qu'on ne veut pas garder, ou qui sont de trop grande garde. On a rasé la butte de St. Roch pour y bastir des maisons.
 
RASER, signifie aussi, Abbattre la barbe, les cheveux avec un rasoir. Le Barbier me rase, me fait la barbe à l'année. La peine des femmes adulteres est d'estre rasées & enfermées dans un Couvent. Les Courtisans sont toûjours rasez de frais.
 
RASER, se dit aussi de ce qui passe fort prés & legerement. Cette balle a rasé la corde. Ce coup de pistolet luy a rasé la moustache. La vraye ligne de deffense est celle qui rase la face du bastion. On dit aussi au figuré d'un discours, qu'il rase le galimathias, qu'il en approche fort.
 
RASER, en termes de Manege, se dit d'un cheval qui ne marque plus, qui a à peu prés huit ans, qui n'a plus les coins creux, où estoit la marque noire qui marquoit son âge, desorte que la dent est rase & unie.
 
Raser le tapis, se dit des chevaux qui galopent prés de terre, qui ne levent pas assez le devant, qui ont les alleures froides : ce qui arrive sur tout aux Anglois.
 
RASER, en termes de Chasse, se dit du gibier qui se tapit le mieux qu'il peut contre terre pour se cacher. La perdrix se rase, quand elle apperçoit les oiseaux. Le liévre demeure ferme & rase dans son giste, s'il n'est bien questé.
 
RASE, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine