réfractaire

 

définitions

réfractaire ​​​ adjectif et nom

(personnes)
Réfractaire à : qui résiste à, refuse de se soumettre à. ➙ rebelle. Être réfractaire à la loi. —  nom Un, une réfractaire.
Fermé à, insensible à. Être réfractaire aux mathématiques.
Histoire Prêtre réfractaire, qui avait refusé de prêter serment à la Constitution civile du clergé (en 1790). ➙ insermenté. —  Conscrit réfractaire (au recrutement). ➙ insoumis.
(choses) Qui résiste à de très hautes températures. Brique réfractaire.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un des garçons d'étage m'était connu, je lui désignai un curieux petit « chasseur » qui fermait les portières et qui resta réfractaire à mes propositions.Marcel Proust (1871-1922)
Et il restait réfractaire à toute suggestion tendant à le mener vers un tel acte d'héroïsme, que sa très rigide et délicate conscience elle-même jugeait exagéré.Daniel Lesueur (1854-1921)
La vie générale du pays, définitivement unifiée, est réfractaire à toute dispersion de ce genre.Émile Durkheim (1858-1917)
Deux hommes d'abord : l'un portant le costume d'un modeste ouvrier ; celui-là était coupable d'avoir sauvé et caché un prêtre réfractaire.Ernest Capendu (1826-1868)
La femme du monde, réfractaire tout d'abord à l'emploi de ces artifices, a été longue à les adopter.Pierre de Lano (1859-1904)
Il sera interdit à tout membre de la compagnie de servir ce réfractaire sur ses navires, ou de le défendre devant les tribunaux.Émile Vincens (1764-1850)
Cette cachette contenait des pièces attestant les rapports de la cour avec quelques constitutionnels et surtout avec le clergé réfractaire.Alphonse Esquiros (1812-1876)
C'est heureux pour les détrousseurs et les assassins, que l'animal soi-disant pensant soit si réfractaire au syllogisme parfait.Léon Bloy (1846-1917)
Il fait constamment l'effet d'un réfractaire qui se retient, qui en pense plus qu'il n'en dit.Jules Lemaître (1853-1914)
Il souffre de la sentir réticente, réfractaire, et par d'innocents subterfuges, il s'efforce de lui arracher un aveu.Paul Flat (1865-1918)
Danton, sous cette impulsion, ne livra pas de grands combats quand on lui dit que c'était d'un prêtre réfractaire qu'il fallait avoir la bénédiction.Jules Michelet (1798-1874)
Il vit, dans une clarté désolante, l'insuffisance inouïe de son effort, et la terrifiante inutilité de sa parole dans un monde si réfractaire à toute vérité.Léon Bloy (1846-1917)
Cela suffisait pour qu'il lui répugnât de trouver un prêtre réfractaire et adultère dans cet homme si grave, si digne, si émouvant.Louis Ulbach (1822-1889)
Je me demandais quelle image cet esprit innocent se formait du plus venimeux réfractaire de notre âge.Paul Bourget (1852-1935)
Tout en écoutant discourir ce jeune homme, je sentais percer en lui le réfractaire enragé pauvre ; mais c'était un réfractaire à la date du jour et de l'heure.Paul Bourget (1852-1935)
Ce qui est hérité, c'est un certain manque d'équilibre mental, qui rend l'individu plus réfractaire à une conduite suivie et disciplinée.Émile Durkheim (1858-1917)
Je ne sais vraiment que penser de la conduite du réfractaire, et je me décide à aller demander, à ce sujet, l'opinion de mon grand'père.Georges Darien (1862-1921)
Il y réussit en chauffant le métal avec du charbon en poudre dans un creuset fait en terre réfractaire.Jules Verne (1828-1905)
Ce tempérament, réfractaire aux conseils de la raison, ne pouvait qu'amener et n'amenait que des résultats déplorables.Jules Verne (1828-1905)
Nous avons vu, dans le chapitre précédent, que le sujet isolé est aussi plus réfractaire à ces dernières suggestions qu'aux autres, et nous en avons expliqué le motif.Alfred Binet (1857-1911)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REFRACTAIRE » adj. m. & f.

Qui est rebelle, qui refuse d'obeïr aux loix, aux ordres des superieurs. On doit punir severement ceux qui sont refractaires aux ordres de la Justice.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020