Email catcher

rétif

Définition

Définition de rétif ​​​ , rétive ​​​ adjectif

(monture) Qui s'arrête, refuse d'avancer. Cheval rétif.
(personnes) Difficile à entraîner, à persuader. ➙ récalcitrant. Enfant rétif. Humeur rétive.
Rétif à : qui résiste à. Plantes rétives au calcaire.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot rétif

À l'issue de la première manche, certains chevaux se montraient déjà rétifs à entrer en lice.Ouest-France, 21/07/2020
Ce type de théologie enchantera certains lecteurs rétifs à la théologie systématique.Nouvelle revue théologique, 2009 (Cairn.info)
Dans un scénario de confirmation des règles ou dans une mise à l'épreuve de ces règles sur des énoncés parfois rétifs ?Le Français aujourd'hui, 2011, Jean-Louis Chiss, Jacques David (Cairn.info)
Si vos collègues sont rétifs à toute évolution, il est peut-être temps d'aller voir ailleurs.Capital, 31/08/2017, « Comment j'ai retrouvé le goût d'aller bosser »
Pari osé dans un milieu académique encore rétif à la médecine traditionnelle.Ouest-France, Valérie PARLAN, 25/10/2020
Cette charge supplémentaire a pour but d'opérer une sélection entre les rétifs et les volontaires motivés.Informations sociales, 2013, Jean-Marie Pillon (Cairn.info)
Il se montrera rétif comme un poulain indompté.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Les rétifs à la vaccination ont de leur côté suscité la défiance de leurs voisins de bureau.Capital, 27/01/2022, « Ces salariés (et managers) à bout de nerfs avec la… »
Des profils bien affirmés, la plupart du temps rétifs à l'autorité.Capital, 17/01/2020, « Râleurs, divas, paranos... comment recadrer des collaborateurs difficiles »
Comme tout ouvrage de synthèse savante, ce livre concis s'avère particulièrement rétif au résumé et à la critique qui suit.Archives de sciences sociales des religions, 2019, Xavier Moyet (Cairn.info)
Ou bien les conservateurs, rétifs au vote par courrier, submergeront-ils les bureaux de vote mardi ?Ouest-France, Bruno RIPOCHE, 31/10/2020
Les plus rétifs aux notions ésotériques ou les moins téméraires pourront retrouver des produits plus conventionnels et faire leurs emplettes.Ouest-France, Alexandre STEPHANT, 22/05/2016
Le monde rural n'est pas plus rétif à l'art et à la culture en général qu'un autre.Ouest-France, 26/11/2018
Pas facile, le travailleur de 2016 ayant tendance à s'impliquer au coup par coup, rétif à l'engagement dans la durée.Ouest-France, Agnès Clermont, 03/06/2016
Elle apparaît comme un phénomène rétif, difficile à observer directement, dans sa singularité et sa matérialité.Medium, 2011, Agnès Rivolier, Florence Vallot, Philippe Vernusse (Cairn.info)
En vérité, nous sommes un peuple trop rétif à la nouveauté.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Il fit à la vérité un peu le rétif pour signer comme parent ; mais enfin il passa carrière.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Corollairement, on se montre rétif à la connaissance de tout élément susceptible d'écorner le mythe d'une autochtonie revendiquée haut et fort.Extrême-Orient Extrême-Occident, 2020, Clémentine Gutron (Cairn.info)
Mais son cheval s'étant refusé à le franchir, il abandonna l'animal rétif et le passa à pied.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ses œuvres colorées, contemporaines, très inventives, réconcilient ceux qui seraient rétifs à cet art ancestral.Ouest-France, 18/09/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RESTIF, IVE adj.

Qui s'arreste, ou recule, au lieu d'avancer. Il se dit proprement des bestes de monture. Un cheval restif, une mule restive. On appelle au manege un cheval restif, qui est malicieux, rebelle, qui veut aller où il luy plaist, & quand il luy plaist. Regnier a dit dans ses Satyres :
 
L'eschine j'allongeois comme un asne restif.
 
Ce mot vient du Latin restivus. Menage.
 
RESTIF, se dit aussi figurément des hommes qui refusent de faire quelque chose, qui la font de mauvaise grace, & malgré eux. On aura de la peine à faire cet accommodement, car c'est un plaideur qui est fort restif. Un coeur rebelle à l'amour a beau faire le restif, à la fin il passe carriere.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022