rêverie

définitions

rêverie ​​​ nom féminin

Activité mentale qui n'est pas dirigée par l'attention, mais se soumet à des causes subjectives et affectives. —  Une douce rêverie. ➙ littéraire songerie. « Les Rêveries du promeneur solitaire » (de Rousseau).
péjoratif Idée vaine et chimérique. ➙ illusion. Ces rêveries ne mèneront à rien.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le jour commençoit à baisser, quand le bruit de quelques chevaux tirèrent le chevalier de sa rêverie.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Malheur au travailleur par l'esprit qui se laisse tomber tout entier de la pensée dans la rêverie !Victor Hugo (1802-1885)
Ses sourcils se détendirent et un voile de rêverie vint adoucir l'éclair aigu de son regard.Paul Féval (1816-1887)
Cependant, à travers la rêverie où il était tombé, il entendait depuis quelque temps un bruit singulier.Victor Hugo (1802-1885)
Emilie, après elle, répéta le nom plusieurs fois ; et quand elle l'oubliait, elle soupirait soudain, et retombait dans sa rêverie.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Ils se hâtent de se rendre chez lui, et sont encore plus surpris de le trouver plongé dans une sombre rêverie.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Comme d'ordinaire elle sortait de sa rêverie avec un âpre besoin d'action, quelle qu'elle fût.Victor Margueritte (1866-1942)
Dans sa première préoccupation, elle avait à peine pris garde à l'appartement qui lui était destiné ; mais, une fois sortie de sa rêverie, elle regarda autour d'elle avec curiosité.Émile Souvestre (1806-1854)
C'était une de ces nuits saisissantes, qui étreint les âmes les moins disposées à la rêverie.Daniel Lesueur (1854-1921)
Cet événement, tout aussi possible qu'un autre, m'a toujours paru un beau sujet de rêverie, et je n'ai pas hésité un moment de m'y arrêter.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Elle prononçait le mot en dedans et au fond de soi, et sa rêverie s'élargit et se parsema.René Boylesve (1867-1926)
Durant cette rêverie, la nuit était tombée sans qu'il songeât même à allumer les flambeaux.Alain-Fournier (1886-1914)
Il l'avait reléguée, elle ; le plus loin qu'il avait pu hors de sa rêverie et de sa mémoire ; il n'y pensait plus ; il l'avait oubliée...Victor Hugo (1802-1885)
Tout à coup, à travers la rêverie profonde où j'étais tombé, je vis la ronde hurlante s'arrêter et se taire.Victor Hugo (1802-1885)
Tout à coup elle fut tirée de sa rêverie par un bruit singulier ; il venait de la partie située en face du lit.Eugène Sue (1804-1857)
Il lui donna aussi des conseils, des méthodes de rêverie et des leçons faciles, mais il ne lui suggéra rien dont elle ne sût les éléments.Pierre Louÿs (1870-1925)
L'enthousiasme, la rêverie, la passion, la douleur n'ont pas d'expression suffisante dans le domaine de l'art, quel que soit l'art, quel que soit l'artiste.George Sand (1804-1876)
Bientôt, il eut oublié ma présence, et fut plongé dans une rêverie que je ne cherchai plus à dissiper.Jules Verne (1828-1905)
De tout temps elle y était venue passer de longs moments dans la contemplation, la rêverie.Daniel Lesueur (1854-1921)
Gustave paraissait rêveur ; son ami lui en fit l'observation, tout en ne lui dissimulant pas qu'il croyait savoir la cause de sa rêverie.Éléonore de Vaulabelle (1801-1859)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RESVERIE » s. f.

Songe extravagant, delire, demence. C'est un mauvais signe pour un malade, quand il entre dans la resverie.
 
RESVERIE, signifie aussi, Action ou proposition desraisonnable, vision. Les Auteurs nous ont donné pour des veritez quantité de leurs resveries. C'est une resverie de croire à toutes les vanitez de la divination.
 
RESVERIES, se dit aussi des meditations, des applications d'esprit. Les Poëtes nous ont fait part de leurs doctes resveries. Les amants se plaisent à s'entretenir tout seuls de leur amour, de leurs douces resveries.