Email catcher

subsister

Définition

Définition de subsister ​​​ verbe intransitif

(choses) Continuer d'exister, après élimination des autres éléments, ou malgré le temps.
(personnes) Entretenir son existence, pourvoir à ses besoins essentiels. ➙ survivre. Subsister tant bien que mal.

Conjugaison

Conjugaison du verbe subsister

actif

indicatif
présent

je subsiste

tu subsistes

il subsiste / elle subsiste

nous subsistons

vous subsistez

ils subsistent / elles subsistent

imparfait

je subsistais

tu subsistais

il subsistait / elle subsistait

nous subsistions

vous subsistiez

ils subsistaient / elles subsistaient

passé simple

je subsistai

tu subsistas

il subsista / elle subsista

nous subsistâmes

vous subsistâtes

ils subsistèrent / elles subsistèrent

futur simple

je subsisterai

tu subsisteras

il subsistera / elle subsistera

nous subsisterons

vous subsisterez

ils subsisteront / elles subsisteront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot subsister

L'avant-projet de budget laisse subsister des marges, donc des espaces de manœuvre, dans tous les domaines sauf pour les fonds structurels.Europarl
Comme tous les êtres vivants, les virus s'efforcent de subsister au mieux et de se multiplier.Ouest-France, Guillaume LE DU, 15/04/2020
Même dans des déserts sans aucune précipitation annuelle, les welwitschias font bien plus qu'y subsister, puisqu'elles sont aussi capables de s'y reproduire.Ça m'intéresse, 27/12/2020, « La welwitschia, un des arbres les plus étranges de la planète »
A terme, seules vont subsister les boutiques sérieuses, qui proposent de bonnes marques et renouvellent régulièrement leurs étals.Capital, 01/04/2015, « Cigarette électronique : des boutiques ferment mais les ventes en… »
Mais il fallait subsister pendant ce temps-là, et avec quoi ?George Sand (1804-1876)
Tout ce qui peut être traité avec autant d'efficacité à l'échelon national doit pouvoir subsister.Europarl
Dans tous les cas de figure, la pêche ne peut subsister sans poisson.Europarl
Car comment ces grands feux pourraient-ils subsister, s'ils n'étaient attachés à quelque matière qui les nourrit ?Cyrano de Bergerac (1619-1655)
À la rentrée, il n'était plus censé subsister que 8 687 places en formation, contre 11 405.Ouest-France, Arnaud BÉLIER, 22/09/2021
Car ce bouclier subsistera encore bel et bien l'an prochain, au titre des impôts payés en 2011 sur les revenus de 2010.Capital, 28/06/2011, « Réforme fiscale : ce que vous devez faire pour en tirer… »
Comment donc avez-vous pu laisser subsister une faute aussi stupide ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Des bactéries lactique anaérobies (qui n'ont pas besoin d'oxygène) peuvent subsister, mais elles sont inoffensives.Ça m'intéresse, 27/06/2017, « A quoi sert l'emballage sous vide ? »
Ce qui ne veut pas dire que les oppositions seront alors évacuées, mais que la foi peut subsister en dépit de, au-delà des dissensions.Études théologiques et religieuses, 2011, Jean Richard (Cairn.info)
Si la manifestation festive et citoyenne est déjà programmée samedi 3 juillet, des incertitudes subsisteront jusqu'au dernier moment, suivant la ténacité du coronavirus.Ouest-France, 11/03/2021
Ceci ne change rien au fait qu'il puisse certes subsister des points de vue fondamentalement différents concernant l'une ou l'autre question.Europarl
Une telle compagnie ne pouvoit subsister sans des priviléges qui assurassent la tranquillité de ceux qui la composoient.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Et cette flore a un atout : elle peut subsister 14 jours sur divers objets à température ambiante.Ça m'intéresse, 11/10/2016, « Pourquoi certaines bactéries sont nécessaires à la vie ? »
Il avait là de l'espace pour s'étendre et pour subsister.Adolphe Thiers (1797-1877)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SUBSISTER v. neut.

Exister, estre en nature. Il n'y a rien en ce monde qui subsiste eternellement. Tant de grandes Monarchies, de grandes villes, de grands edifices, ont esté desolez, ne subsistent plus. Les êtres de raison ne subsistent que dans nostre imagination.
 
SUBSISTER, signifie aussi, Avoir le moyen de s'entretenir & de se nourrir. Les Courtisans ne subsistent que des graces & des bienfaits du Roy. Ce pauvre homme a de la peine à faire subsister sa famille du travail de ses bras. Ce Prestre subsiste de ses Messes. L'armée subsiste aux despens de l'ennemi.
 
SUBSISTER, se dit aussi en Morale. La plus-part des loix s'abolissent par le temps, & ne subsistent plus. Cet arrest subsiste encore, il n'a point esté cassé. La bonne doctrine de l'Eglise subsistera eternellement. La force de mon argument subsiste nonobstant vostre solution.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots du sport et de l'olympisme Top 10 des mots du sport et de l'olympisme

Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 approchent à grands pas ! Que ce soit en lisant la presse ou en écoutant les commentateurs,...

Marjorie Jean 18/06/2024
sondage de la semaine