subsister

 

définitions

subsister ​​​ verbe intransitif

(choses) Continuer d'exister, après élimination des autres éléments, ou malgré le temps.
(personnes) Entretenir son existence, pourvoir à ses besoins essentiels. ➙ survivre. Subsister tant bien que mal.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je subsiste

tu subsistes

il subsiste / elle subsiste

nous subsistons

vous subsistez

ils subsistent / elles subsistent

imparfait

je subsistais

tu subsistais

il subsistait / elle subsistait

nous subsistions

vous subsistiez

ils subsistaient / elles subsistaient

passé simple

je subsistai

tu subsistas

il subsista / elle subsista

nous subsistâmes

vous subsistâtes

ils subsistèrent / elles subsistèrent

futur simple

je subsisterai

tu subsisteras

il subsistera / elle subsistera

nous subsisterons

vous subsisterez

ils subsisteront / elles subsisteront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quelle ne serait pas sa surprise, si on venait lui dire que la vie pastorale peut faire subsister dix fois plus d'hommes sur le même espace !Frédéric Bastiat (1801-1850)
Mais la nature angelique n'est point unie au corps, mais sa création porte de subsister par soy.Paul Lacroix (1806-1884)
Ce fut lui qui mit ses frères dans le jeu, disant que, par le jeu, des jeunes gens qui n'avoient guère de bien s'introduisoient partout et trouvoient moyen de subsister.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Parce que l'ame raisonnable est unie au corps et ensemble font une chose qui est l'homme, combien qu'elle puisse subsister à part ou separément.Paul Lacroix (1806-1884)
Il convient toutefois d'assurer la meilleure information possible et de laisser subsister les modes usuels de publication qui sont encore nécessaires, notamment au travers de la presse papier.Europarl
Une nation ne peut pas subsister, en temps de guerre, si l'élément civil a la moindre influence sur ses destinées.Georges Darien (1862-1921)
Il ne me reste pas même de quoi subsister jusqu'à ce qu'un événement, peut-être très-éloigné, vienne changer ma situation.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
On s'occupa aussi d'y attirer, soit avec de l'argent, dont on avait apporté une certaine somme, soit avec des maraudes bien organisées, des moyens de subsister.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il étoit à craindre cependant que cette communauté, qui n'avoit encore aucuns fonds permanents pour subsister, ne pût se soutenir long-temps.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Il semble que ces tensions soient condamnées à subsister, très certainement, en tout cas, au début, à la suite de l’élargissement.Europarl
Les événements nous ont séparés ; mais ils laisseront subsister, je l'espère, les sentiments qu'avaient fait naître tant d'années passées ensemble, dans les mêmes périls.François Guizot (1787-1874)
L'usurpation ne peut donc subsister, ni sans le despotisme, car tous les intérêts s'élèvent contre elle, ni par le despotisme, car le despotisme ne peut subsister.Benjamin Constant (1767-1830)
Une telle compagnie ne pouvoit subsister sans des priviléges qui assurassent la tranquillité de ceux qui la composoient.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Tout ce qui ne se nuit point assez pour se détruire, tout ce qui peut subsister ensemble, subsiste...Edmond Perrier (1844-1921)
Lors même que vous étendriez un peu cette zone, l'ennemi aurait plus d'espace qu'il ne lui en faut pour subsister...Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Mais je ne veux plus recevoir aucun secours, même de ma famille ; et c'est du fruit de mon travail que je demande à subsister.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Ainsi que je vous l'ai dit d'ailleurs, il entre dans mes plans de laisser subsister en apparence les institutions.Maurice Joly (1829-1878)
Trouver les moyens de créer un état d'esprit rendant l'homme heureux, voilà ce qu'une société doit avant tout chercher, sous peine de ne pouvoir subsister longtemps.Gustave Le Bon (1841-1931)
Car comment ces grands feux pourraient-ils subsister, s'ils n'étaient attachés à quelque matière qui les nourrit ?Cyrano de Bergerac (1619-1655)
Arrivée à quatre marches de distance, des réquisitions dans le pays traversé peuvent seules la faire subsister.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUBSISTER » v. neut.

Exister, estre en nature. Il n'y a rien en ce monde qui subsiste eternellement. Tant de grandes Monarchies, de grandes villes, de grands edifices, ont esté desolez, ne subsistent plus. Les êtres de raison ne subsistent que dans nostre imagination.
 
SUBSISTER, signifie aussi, Avoir le moyen de s'entretenir & de se nourrir. Les Courtisans ne subsistent que des graces & des bienfaits du Roy. Ce pauvre homme a de la peine à faire subsister sa famille du travail de ses bras. Ce Prestre subsiste de ses Messes. L'armée subsiste aux despens de l'ennemi.
 
SUBSISTER, se dit aussi en Morale. La plus-part des loix s'abolissent par le temps, & ne subsistent plus. Cet arrest subsiste encore, il n'a point esté cassé. La bonne doctrine de l'Eglise subsistera eternellement. La force de mon argument subsiste nonobstant vostre solution.
Vidéos Hashtag, par Alain Rey Hashtag, par Alain Rey

Saviez-vous que l'anglicisme hashtag est fondé sur le mot français « hacher », lui-même d'origine germanique ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot. 

Alain Rey 15/09/2020