racheter

 

définitions

racheter ​​​ | ​​​ verbe transitif

Acheter de nouveau. Racheter des actions. —  Il faut racheter du pain.
Acheter (à qqn qui a acheté). Racheter une entreprise. ➙ absorber.
Se libérer de (une obligation) en versant une indemnité. Racheter des points de retraite.
Obtenir, contre rançon, la mise en liberté de (qqn). Racheter des prisonniers.
Sauver par la rédemption. ➙ rédimer. —  Racheter un criminel. ➙ réhabiliter.
Réparer par sa conduite ultérieure ; faire oublier ou pardonner. —  pronominal Se racheter par des gentillesses.
Architecture Corriger, compenser (une irrégularité, une différence de plan, de forme) en ménageant une transition.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rachète

tu rachètes

il rachète / elle rachète

nous rachetons

vous rachetez

ils rachètent / elles rachètent

imparfait

je rachetais

tu rachetais

il rachetait / elle rachetait

nous rachetions

vous rachetiez

ils rachetaient / elles rachetaient

passé simple

je rachetai

tu rachetas

il racheta / elle racheta

nous rachetâmes

vous rachetâtes

ils rachetèrent / elles rachetèrent

futur simple

je rachèterai

tu rachèteras

il rachètera / elle rachètera

nous rachèterons

vous rachèterez

ils rachèteront / elles rachèteront

 

synonymes

racheter verbe transitif

expier, compenser, délivrer de, effacer, faire oublier, libérer de, payer, rattraper, réparer

sauver, réhabiliter, [Religion] rédimer

[une entreprise] reprendre, absorber, filialiser, récupérer

il n'y en a pas un pour racheter l'autre

il n'y en a pas un pour rattraper l'autre

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y avait, pourtant, des punitions pour lesquelles je dédaignais de me racheter, celle surtout qui consistait à avoir le tablier noir relevé sur la figure.Judith Gautier (1845-1917)
Ai-je à lui payer quelque chose parce qu'elle remplit mon service, et à vous combien devrai-je si je veux me racheter ?Hans Christian Andersen (1805-1875)
Par combien de vertus ne dois-tu pas racheter tant de forfaits commis avant et depuis ta naissance !George Sand (1804-1876)
Cet homme excellent, cédant, quoique à regret, à l'entraînement patriotique de ses concitoyens, se mit loyalement à leur tête, pour racheter par la sagesse des mesures la témérité des résolutions.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il est dès lors de notre devoir, tant vis-à-vis de ces pays que de nous-mêmes, de nous racheter une conduite.Europarl
Et en attendant le jour encore lointain de l'affranchissement de tous, vos épargnes et celles de la communauté nous ont encore permis, cette année, de racheter quelques pauvres familles...Eugène Sue (1804-1857)
Vous concevez, ma mignonne, que j'attendrai un succès, et que le lendemain je me ferai racheter mes quinze jours ce que je voudrai.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Les grandes entreprises seraient peut-être en mesure de racheter les petites, mais dans de nombreux cas, les investissements effectués dans nos régions rurales proviennent des petites entreprises.Europarl
D'ailleurs, je veux, en les jugeant moi-même, racheter ce que cette opinion peut avoir d'excessif.Émile Zola (1840-1902)
Peu à peu, avec leurs économies, ils pourront racheter la rente perpétuelle qui grève la terre qu'ils occupent et acquérir ainsi une propriété pleine et libre.Émile de Laveleye (1822-1892)
Il appelle le renégat, qui arrive le chapeau bas pour recevoir la volée et racheter, comme le bouc expiatoire, tout l'équipage de la mauvaise humeur de son chef.Édouard Corbière (1793-1875)
Mais remettez-moi, s'il vous plaît, les cent écus, qu'il faut pour racheter le corps aux bateliers.Paul Lacroix (1806-1884)
Boucicault, suivant un document émané de lui, avait fourni l'argent pour faire racheter ses gages.Émile Vincens (1764-1850)
Grâce en effet à l'intérêt qu'ils rencontraient partout, ils avaient mille facilités pour les racheter.Adolphe Thiers (1797-1877)
J'ai huit cents lettres de lui, toutes compromettantes, et il ne veut pas me les racheter !.Albert Cim (1845-1924)
Les ambassadeurs demandèrent la permission d'entrer dans la ville, et de racheter quelques-uns de leurs prisonniers.Charles Rollin (1661-1741)
Le tiers-état avait commencé par se racheter de l'oppression ; bientôt il était parvenu à se faire considérer par ses services ; enfin par ses écrits il se fit craindre et respecter.Pierre-Louis Roederer (1754-1835)
Toutes les bonnes œuvres que je pourrai faire seront faites en votre nom pour racheter vos fautes.Honoré de Balzac (1799-1850)
Réussirons-nous jamais à racheter les hideurs africaines, les ignominies commises par nos officiers au nom du peuple français.Charles Péguy (1873-1914)
Elle le fut, mais trop tard, dans des pamphlets amers, pour racheter, à force d'injures, des excès de caresses.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RACHETTER » v. act.

& redupl. Achetter une seconde fois. J'avois achetté une telle étoffe, elle ne me plaisoit pas, j'en ay rachetté d'autre.
 
RACHETTER, signifie aussi, Achetter une chose qui avoit été venduë. Il avoit vendu sa maison, mais son fils l'a rachettée bien plus cher. Les Mathurins ont rachetté beaucoup d'esclaves en Barbarie. Je rachetterois ce tableau au poids de l'or.
 
RACHETTER, signifie aussi, Esteindre une rente, une pension constituée, s'en liberer. On rachette, on amortit les rentes constituées en argent, en remboursant le principal & les interests toutesfois & quantes. Les pensions se rachettent, s'éteignent, moyennant une somme dont on convient.
 
RACHETTER, s'employe aussi pour dire, S'exempter, se redimer de faire ou de souffrir quelque chose qui donne de la peine. Je donnerois dix écus pour me rachetter de cette corvée. Avec de l'argent il s'est rachetté de la corde, des galeres.
 
RACHETTER, en termes de Palais signifie encore, Payer un droit de rachat deu au Seigneur en certains cas. Il faut rachetter sa terre en telles mutations.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020