talus

 

définitions

talus ​​​ nom masculin

Terrain en pente très inclinée, aménagé par des travaux de terrassement. Les talus qui bordent un fossé.
Ouvrage de fortifications. ➙ glacis.

talus ​​​ adjectif masculin

Pathologie Pied talus : pied bot dont le seul point d'appui est le talon, le reste du pied remontant vers la jambe.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'un bond, le jeune homme se jeta derrière le talus de la route, et, à l'abri, il attendit, regardant au loin.Georges Ohnet (1848-1918)
Elle s'assit au revers d'un talus, sur la bruyère qui, déjà, se piquait de points pourprés.Daniel Lesueur (1854-1921)
Cette nuit-là, il n'eut pour tout abri qu'une étroite anfractuosité, creusée dans la paroi rocheuse du talus, et sur laquelle retombait un rideau de pariétaires.Jules Verne (1828-1905)
Il lui avait semblé entendre un caillou rouler sur un des talus qui encaissaient le sentier.Eugène Chavette (1827-1902)
Au lieu d'ouvrir la barrière, elle escalada le talus ; puis, quand elle fut en face de la campagne, elle partit.Guy de Maupassant (1850-1893)
Cette « dog-house » fut bâtie au pied même du promontoire, et s'appuya sur le talus même, à une quarantaine de pas sur le flanc droit de la maison.Jules Verne (1828-1905)
Sur le talus de gauche serpentait un sentier abrupt que des mules n'auraient pu franchir.Jules Verne (1828-1905)
Encaissée entre deux talus, une allée étroite s'avançait sous de grands arbres impénétrables au soleil.Guy de Maupassant (1850-1893)
Bientôt la fatigue m'oblige de me reposer ; je me couche un instant sur un talus au bord d'un grand chemin, rêvant à ma triste aventure.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Un de mes bras avait porté sur le talus maçonné de la douve, j'y éprouvai une douleur tellement aiguë que le cœur me défaillit.Octave Feuillet (1821-1890)
Le talus était formidablement défendu par des palissades, enfoncées solidement en terre, défiant le boulet qui les ébréchait, les rompait, mais ne parvenait pas à faire brèche.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Après ce court instant de repos, le cerf gravit le talus et se glissa dans le lit du torrent.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Elle était absolument accore, sans talus, et quelques portions, quelques tranches plus fraîches, attestaient des éboulements récents.Jules Verne (1828-1905)
Parfois, je m'asseyais pour regarder, le long d'un talus, toutes sortes de petites fleurs dont je savais les noms depuis longtemps.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'œil, du haut du portique, ne mesurait pas le fond du ravin, et il semblait, par suite de l'inclinaison des talus, qu'un abîme s'ouvrît à pic sous le mur.Ernest Renan (1823-1892)
Le jaguar cependant nous adressa le sourire félin qu'imite si bien le chat faisant le gros dos au chien qui le guette, puis passa tranquillement, franchit le talus, et disparut.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
On apercevait les vieux murs et les talus jaunis des remparts au-delà du faubourg qu'éclairaient encore les vastes lanternes suspendues à des potences.Paul Adam (1862-1920)
Du fond des berges, du haut des talus, de la lointaine campagne, des applaudissements partirent, et des acclamations, des hourrahs.Daniel Lesueur (1854-1921)
Lorsqu'elle eut fait son bouquet à sa pleine satisfaction, elle le posa à côté d'elle sur le talus où ils étaient assis, et se mit à regarder.Élise de Pressensé (1826-1901)
Nous sortîmes de ces ruines par le sentier qui nous y avait amenés ; et descendant un talus rapide, nous regagnâmes notre char-à-banc.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TALUT, ou TALUS » s. m.

C'est le pied, la pente qu'on donne aux ouvrages, ou aux murailles pour les faire tenir plus ferme. Aux murailles où il y a peu de pied, on l'appelle escarpe ; & aux ouvrages de terre où cette pente doit estre grande, on l'appelle talus, base, glacis, empatement. On appelle aussi talus, la diminution de l'espaisseur de la muraille, qui se fait de temps en temps à mesure qu'on esleve.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020