téméraire

 

définitions

téméraire ​​​ adjectif et nom

Hardi à l'excès, avec imprudence. ➙ audacieux, aventureux. Être téméraire dans ses jugements. —  ironique Courageux, mais pas téméraire : pas très courageux. —  nom Les téméraires.
plus courant (choses) Qui dénote une hardiesse imprudente. Une entreprise téméraire. ➙ hasardeux, dangereux. —  Jugement téméraire, porté à la légère, sans réflexion.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On s'exposait avec joie, on dardait son audace partout et l'on se reprochait sans cesse de n'avoir pas été assez violemment téméraire.Émile Verhaeren (1855-1916)
Souvent, je l'ai abandonné, doutant de la possibilité de réaliser une entreprise trop téméraire ; toujours, et imprudemment peut-être, j'y suis revenu, et j'ai persisté dans mon premier dessein.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
En vain veut-il calmer leur ardeur téméraire, – la main qui allume l'incendie ne peut l'éteindre.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
En revenant sur de telles rêveries, vous rendriez mon dévouement pour vous téméraire, coupable peut-être.George Sand (1804-1876)
En réalité, c'est notre désinvolture téméraire vis-à-vis de l'environnement qui a mené à ce dangereux changement de notre climat.Europarl
Sa politique vacillante, suivant les impressions du moment, tour à tour timide comme la défaite, téméraire comme le succès, ne sut ni reculer ni avancer à propos.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
De sa voix douée et chantante, elle leur avait montré combien téméraire était cette entreprise, à quel échec certain ils couraient.Michel Zévaco (1860-1918)
Le comportement téméraire des opérateurs financiers a contribué à déclencher la crise économique et financière.Europarl
Madame, lui dis-je, quand vous saurez combien il y a loin de moi à ce que j'aime, vous direz bien que je suis téméraire.Bussy-Rabutin (1618-1693)
On en rapporta une lettre téméraire sur le pape et bien d'autres indices de sorcellerie, magie, hérésie et erreurs sur la foi.Anatole France (1844-1924)
Mon confesseur m'a blâmée très sévèrement de ce qu'il appelle un zèle téméraire et je dois croire que vous lui avez inspiré ce blâme.Léon Bloy (1846-1917)
Cette conviction était si vive que, lorsque tout parut perdu, elle lui suggéra une idée aussi téméraire que périlleuse.Ernest Daudet (1837-1921)
Oui, on lui devait cela, à lui si jeune et si téméraire, mais marqué par la destinée pour cette grande tâche de devenir en tout digne d'elle.George Sand (1804-1876)
On l'a vu, vingt ans auparavant, le plus matinal au téméraire assaut et séparé tout d'un coup de ceux-là, à jamais inconnus, qui probablement eussent aidé et succédé.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Que si, jouteur téméraire, vous entrez dans la lice, vous ne saurez par où prendre le terrible athlète, car celui-ci s'est ménagé, par son système, un monde de refuges.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Cette ardeur paraissait téméraire ; mais chez un jeune homme, et dans une entreprise hasardeuse, elle était de bon augure.Adolphe Thiers (1797-1877)
On peut bien s'apercevoir qu'elles n'ont aucune tendance à augmenter ou à diminuer, mais il serait téméraire de certifier leur égalité.Alfred Binet (1857-1911)
Tout cela est si téméraire, et d'ailleurs si desséché et si vieux, que la chute ne peut manquer d'être prochaine.Pierre Loti (1850-1923)
Un vieux monsieur vint trouver mon père pour lui représenter qu'il assumait une grande responsabilité en permettant un acte si téméraire.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Mais on désavoua cette œuvre, considérée comme trop téméraire, et, sous la même forme de lettre, on en imprima une autre plus modérée, c'est-à-dire moins digne et plus timide.Émile Vincens (1764-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TEMERAIRE » adj. m. & f.

Vaillant outré, qui s'expose aux perils brutalement & inconsiderément. Alexandre étoit un Prince temeraire. Les Geants firent une action bien temeraire, de vouloir attaquer le Ciel, comme dit la Fable. Dans la verité un pecheur est bien temeraire, d'oser s'attaquer à Dieu. C'est un furieux, un temeraire, qui est cause de sa mort.
 
TEMERAIRE, se dit aussi dans les actions & disputes civiles. Il m'a fait une demande temeraire & insoustenable. Cet Advocat est bien temeraire, de citer une Loy à faux. On condamne les propositions heretiques comme temeraires & scandaleuses. C'est un grand peché que le jugement temeraire, de juger mal d'autruy, sans un fondement legitime.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020