tolérable

 

définitions

tolérable ​​​ adjectif

Qu'on peut tolérer, excuser. De telles négligences ne sont pas tolérables. ➙ admissible, excusable.
Qu'on peut supporter. Une douleur qui n'est plus tolérable. ➙ supportable.

tolérable ​​​ adjectif

Que l'on peut tolérer, supporter.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais comment faire que, dans une association si nombreuse, la vie commune soit agréable ou même seulement tolérable ?Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Il n'est pas tolérable qu'un pays soutienne qu'il n'y a pas de problème pendant qu'un autre impose la mise en quarantaine, cela mine la confiance.Europarl
Il n'est pas tolérable, sous couvert de liberté d'expression, d'accepter cette influence sur le comportement de jeunes qui ne mesurent pas les risques qu'ils prennent.Europarl
De fait, il n'est pas tolérable que la pollution soit transférée de l'atmosphère à l'eau et au sol.Europarl
Il n'est en effet pas tolérable que, malgré les critiques que j'ai formulées hier, le procès-verbal reste erroné sur ce point !Europarl
Le tableau que l'on peut dresser à partir des chiffres publiés d'année en année, à notre sens, n'est pas tolérable.Europarl
Les sentiments qui nous la rendent ou douce, ou du moins tolérable, naissent d'un mensonge et se nourrissent d'illusions.Anatole France (1844-1924)
Ce sont les plus pauvres, les plus faibles, qui supportent ce genre de situations, et cela n'est plus tolérable.Europarl
Je ne connais pas, quant à moi, de condition plus tolérable que celle qui nous est faite ici jusqu'au jour du jugement dernier.Maurice Joly (1829-1878)
Ceci est un bien petit livre, et sans doute je n'aurais pas dû le publier ; il ne semblera tolérable qu'à mes amis, connus ou inconnus.Pierre Loti (1850-1923)
Avec la situation de l'emploi problématique que nous connaissons actuellement, cette charge supplémentaire ne serait plus tolérable et à long terme nous verrions diminuer le nombre de consommateurs à protéger.Europarl
Mais il n'a pas esté moins aisé, à ceux qui l'ont voulu contredire, de prendre le parti, sinon d'une extrême indigence, au moins d'une tolérable et honneste pauvreté.François de La Mothe Le Vayer (1588-1672)
Enfin ne me blâmez pas, j'ose vous le répéter, ne me blâmez pas ; on doit permettre aux caractères passionnés, de chercher une situation d'âme quelconque, qui leur rende l'existence tolérable.Madame de Staël (1766-1817)
Sa santé est bonne, à en juger par son teint, – son caractère tolérable, sauf la vanité et l'entêtement.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
C'est la raison pour laquelle nous devons accorder une attention particulière dans notre stratégie globale au développement et à la mise en œuvre écologiquement plus tolérable des sources d'énergie.Europarl
Ils se sont trompés en votant et il n'est pas tolérable de revenir sur ce vote.Europarl
Je pense que cette proposition, ajoutée aux propositions de simplification et à l'instauration du concept de risque d'erreur tolérable, permettra d'améliorer considérablement la gestion des fonds structurels.Europarl
Le comte accepta sans répugnance, car les manières distinguées du voyageur rendaient au moins tolérable la perspective de passer plusieurs heures en tête-a-tête avec un inconnu.George Sand (1804-1876)
Pour paraître moins bête, il finit par chercher sa main, et, quand il la tint dans la sienne, il fut soulagé, il trouva la situation tolérable.Émile Zola (1840-1902)
Cynthia se chargea de ce « triage », elle marquait ces cartes au crayon : ennuyeux, à éviter, ou bien tolérable.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TOLERABLE » adj. m. & f.

Qui se peut supporter. Cette douleur, ou cette affliction n'est point si vehemente qu'elle ne soit tolerable. Les pechez de fragilité sont tolerables, pardonnables. En Poësie on prend souvent des licences qui sont tolerables.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020