Email catcher

injure

définitions

injure ​​​ nom féminin

littéraire Offense grave. ➙ affront, outrage. locution Faire injure à qqn, l'offenser.
Parole offensante et violente. ➙ insulte. Droit Expression outrageante sans imputation de faits. Injure à agent de la force publique.

synonymes

injure nom féminin

insulte, apostrophe, insolence, invective, bêtise (Québec), gros mot (familier), nom d'oiseau (familier), sottise (familier), irrévérence (vieux)

offense, affront, atteinte, blessure, coup, indignité, insulte, outrage, avanie (vieux)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il m'appela coquin, ingrat, et me dit toutes les injures qui lui vinrent à la bouche, jusqu'à me menacer de me faire pendre.Paul Scarron (1610-1660)
Comment peut-on aller plus loin avec une variable comme l'injure, que nous avons reconstruite ici sous la forme d'une liste d'étiquettes émanant d'un dictionnaire ?Déviance et Société, 2020, Sébastien Delarre (Cairn.info)
Il étoit sensible à l'injure, mais il l'étoit à l'amitié.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Tout a commencé le 6 septembre, par une heure et demie d'injures déversées sur l'une des surveillantes.Ouest-France, 30/11/2017
Déjà tendus depuis plusieurs jours, les débats ont franchi le cap de l'injure, samedi.Ouest-France, 22/04/2018
C'était d'abord un moyen d'échapper, par cette dignité, aux injures de certains journaux.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Le conducteur, âgé de 39 ans, a fait l'objet d'une ordonnance pénale pour conduite en état d'ivresse et injures publiques.Ouest-France, 27/09/2020
Confondre nos analyses critiques avec une réduction de la langue française à la langue du colon, c'est nous faire injure.Revue du crieur, 2018, Françoise Vergès (Cairn.info)
Également poursuivi pour appels malveillants et injure non publique, il est finalement relaxé pour ces faits.Ouest-France, 30/05/2018
Démis de ses poings, l'ami l'est aussi de sa colère, puisqu'il ne doit pas proférer d'injures.Politix, 2017, Jérémie Foa (Cairn.info)
De même, ils ne peuvent effectivement progresser sans avoir à offrir au pardon les injures autant que les injustices du passé.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2005, Yves Labbé (Cairn.info)
Comme nous l'avons vu précédemment, à travers l'injure, un signifiant se fait objet.Recherches en psychanalyse, 2011, Damien Guyonnet (Cairn.info)
Ils sont accueillis par une bordée d'injures de la part de l'homme, ivre, qui titube torse et pieds nus.Ouest-France, 02/09/2021
Un tiers d'entre elles disent avoir été la cible d'injures sexistes ou d'attitudes gênantes dans le cadre de leur travail.Capital, 20/03/2019, « Une collaboratrice parlementaire sur six dit avoir été victime d'agression… »
Condamné en juin 2010 pour injure raciale, relaxé en appel en septembre 2011.Ça m'intéresse, 24/05/2012, « Montebourg condamné : qu'ont fait les ministres de droite dans… »
La réponse est que vous vous accablez d'injures les uns les autres et que vous le méritez.Europarl
Il avait rapidement décidé de porter plainte pour injure publique, note le quotidien régional.Ouest-France, 17/06/2020
Cette intervention clairement métonymique est une réponse aux injures du temps.Les cahiers de médiologie, 2000, Yves Clerget, Régis Labourdette, Rémi Rouyer (Cairn.info)
Nous voyons maintenant le résultat de ces injures et de ces menaces.Éléonore de Vaulabelle (1801-1859)
Le prince hors de lui le chargea d'injures et avançait sur lui pour le battre.Stendhal (1783-1842)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INJURE » s. f.

Parole qu'on dit pour offenser quelqu'un, en luy reprochant quelque defaut, ou quelque vice vray ou faux. Il n'y a que les gens de basse condition qui se disent des injures, qui se chantent des injures. une harengere est un sac rempli d'injures. il est deffendu d'informer pour des injures verbales, si elles ne sont atroces, & dites à des gens de condition. on vient souvent des injures aux coups. Ce mot vient du Latin injuria. Quod fit citra jus, injuria est. on appelle injure, ce qui se fait sans raison, contre les biens ou contre l'honneur d'une personne.
 
INJURE, se dit aussi des affronts, des torts & dommages qu'on fait à une personne par voyes de fait. On fait injure à un Officier, quand on ne le fait par monter à la place vacante d'un superieur. les soufflets, les bastonades sont des injures qu'on ne peut reparer. on donne des dommages & interests à des filles violées, pour reparation de l'injure qui leur a esté faite. il est permis par le droit naturel, de repousser l'injure. un Chrestien doit souffrir, doit pardonner toutes sortes d'injures, & d'affronts. On dit civilement à un ami qui nous a presenté de l'argent pour quelque petit service qu'on luy a rendu, qu'il nous fait injure, qu'on tient cela à injure.
 
INJURE, se dit aussi du temps & de la fortune. L'homme a besoin d'habits, de logement, pour se garentir des injures du temps, du chaud, du froid, de la pluye. la plus-part des beaux ouvrages des bons Auteurs sont peris par l'injure du temps, par l'ignorance & la negligence des hommes durant plusieurs siecles. le bon azur souffre toutes les injures de l'air sans s'alterer. un vray Philosophe souffre constamment toutes les injures de la fortune.
Style et écriture L'affaire Colette L'affaire Colette

Saviez-vous qu'il existe une controverse autour de l'œuvre de Colette ? Quelle part de ses écrits faut-il attribuer à son époux Willy ? 

24/03/2022