attirail

 

définitions

attirail ​​​ , attirails nom masculin

familier Équipement compliqué, encombrant ou ridicule. L'attirail du campeur. ➙ barda, fourbi.
 

synonymes

attirail nom masculin

équipement, bagage, équipage, harnachement, panoplie, barda (familier), bastringue (familier), bazar (familier), fourbi (familier), bataclan (familier, vieilli), fourniment (familier, vieilli)

assortiment, assemblage, ramassis

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans leur chute, ils entraînèrent deux énormes dames-jeannes, heureusement vides, qui se brisèrent, entraînant à leur tour tout un attirail de cornues.Jules Lermina (1839-1915)
Elle ne sentait pas le froid, elle oubliait la pesanteur de tout l'attirail dont elle se chargeait à chaque voyage pour apporter quelque bien-être dans la réclusion de son hôte.Daniel Lesueur (1854-1921)
En même temps, sur ces meubles magnifiques, étaient épars dans la poussière et le mépris des livres, des journaux, des discours, des pamphlets, tout l'attirail moderne de la pensée révoltée...Jules Janin (1804-1874)
Nous nous étions établis, avec notre attirail de branchettes flexibles et vertes, à l'extrémité du verger, en cet endroit perdu où commence l'ombre noire des grands châtaigniers.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Dans une pièce plus vaste, également déserte et cadenassée, je vis une grande table et un attirail de fer et de fourneaux..George Sand (1804-1876)
Je me sentis tout d'un coup plein de bienveillance pour ce confrère, et j'avais quelque honte de l'attirail guerrier qui, au contraire, dissimulait ma profession.Gérard de Nerval (1808-1855)
Mon engin, dans les deux cas, est attirail incommode dont l'insecte cherche aussitôt à se débarrasser par tous les moyens à lui possibles.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Chaque science a en quelque sorte un genre d'investigation qui lui est propre et un attirail d'instruments et de procédés spéciaux.Claude Bernard (1813-1878)
Avec tout cet attirail de plumes, d'étoffes et de fleurs, une femme était forcée de mettre une sorte de lenteur à tous ses mouvements.George Sand (1804-1876)
Natophile me conduisit chez elle, y fit porter mon attirail d'abbé et le petit trousseau que son amitié l'avait engagé à me faire.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Ils le firent, sans quitter leur attirail, et ils feignaient de jouer, à l'orée des murs du cimetière, sur un tabourin volé.Marcel Schwob (1867-1905)
Nous arrivons ; et mon premier soin, dans l'attirail que je viens de vous décrire, est d'obéir à vos ordres.Louis-Balthazar Néel (1695-1754)
Quel plaisir de le tirer pour la première fois de son coffre, et de te recevoir au pavillon dans mon plus bel attirail de reine !George Sand (1804-1876)
J'étais victime de l'émotion qui m'avait bêtement empêché de laisser dans la chambre tout cet attirail élégant, probablement plus convenable sur le boulevard que dans une salle de police.Charles Des Écores (1852-1905)
Derrière l'orchestre se trouve une tribune assez vaste ; c'est là que je placerai mon attirail de timbales et les groupes d'instruments de cuivre.Hector Berlioz (1803-1869)
Et nous savons ce que c'est : des cheminées géantes, de lourdes mâtures de combat, l'effrayant attirail de fer qui, avec la fumée, révèle de loin les escadres modernes.Pierre Loti (1850-1923)
Il faut un laboratoire de chimiste pour préparer une palette ; un morceau de marbre, un ciseau et un génie, voilà tout l'attirail d'un statuaire.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Sous cet attirail, le gigolo devait mener un train d'enfer, mais les parois épaisses du bahut étouffaient ses clameurs.Alphonse Allais (1854-1905)
Il y avait ensuite le blanc, le kohl, la poudre de riz, les opiats, les pattes de lièvre, tout l'attirail de la peinture dramatique.Alphonse Daudet (1840-1897)
Pour avoir du crédit, il nous faudrait des chevaux, des équipages, des valets, des meubles, un attirail, qui sont la base de tout crédit possible.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ATTIRAIL » subst. masc.

Ce qui est necessaire pour le service de quelque machine, pour l'execution de quelque entreprise, pour la commodité de quelque voyage. On le dit particulierement en parlant de l'Artillerie & de la Marine. Le canon ne marche point sans un grand attirail. le bagage & l'attirail de cette armée occupoient bien du terrain. il faut bien des cordages, des voiles, & de l'attirail pour équipper un vaisseau. l'attirail de Fauconnerie consiste à avoir pour le moins deux Fauconniers, deux ou trois oiseaux, six couples d'espagneuls, & une lesse ou deux de levriers.
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020