Email catcher

avouer

Définition

Définition de avouer ​​​ verbe transitif

vieux Reconnaître (qqn) pour seigneur. ➙ aveu (I).
Reconnaître qu'une chose est ou n'est pas ; reconnaître pour vrai (surtout des choses difficiles à révéler, par honte, pudeur). ➙ admettre, reconnaître ; aveu. Avouer son âge. Avouer ses fautes, qu'on s'est trompé.
Faire des aveux, passer aux aveux. L'assassin a avoué.
pronominal S'avouer (+ adjectif) : reconnaître qu'on est. S'avouer coupable. ➙ s'accuser.

Conjugaison

Conjugaison du verbe avouer

actif

indicatif
présent

j'avoue

tu avoues

il avoue / elle avoue

nous avouons

vous avouez

ils avouent / elles avouent

imparfait

j'avouais

tu avouais

il avouait / elle avouait

nous avouions

vous avouiez

ils avouaient / elles avouaient

passé simple

j'avouai

tu avouas

il avoua / elle avoua

nous avouâmes

vous avouâtes

ils avouèrent / elles avouèrent

futur simple

j'avouerai

tu avoueras

il avouera / elle avouera

nous avouerons

vous avouerez

ils avoueront / elles avoueront

Synonymes

Synonymes de avouer verbe transitif

reconnaître, admettre, concéder, confesser, convenir

confier

s'accuser, décharger sa conscience, parler, passer aux aveux, s'affaler (familier), s'allonger (familier), se déboutonner (familier), lâcher le morceau (familier), manger le morceau (familier), se mettre à table (familier), vider son sac (familier)

Exemples

Phrases avec le mot avouer

Il finit par trouver la force de le lui avouer.Oscar Méténier (1859-1913)
Dans beaucoup de cas, ça ne marche pas ou jusqu'à un certain point où il faut s'arrêter et avouer l'incomplétude de la théorie.Le Journal des psychologues, 2016, Henri-Pierre Bass (Cairn.info)
Il faut avouer que si la demande des salariés en matière d'expression et d'implication est importante, celle des dirigeants peut s'avérer plus nuancée.Capital, 28/10/2019, « Les managers doivent-ils écouter tout ce que les salariés ont… »
La patience, il faut l'avouer, n'est pas ma qualité première.Ouest-France, 20/12/2016
Deux dessins postérieurs semblent avouer, dans le mot écrit, ce qui est en jeu.Ligeia, 2016, Lucie Bibal (Cairn.info)
Offrir une enfance tout en moments magiques et en découvertes indélébiles constitue, vous l'avouerez, un projet enthousiasmant.Capital, 17/12/2019, « Comment tirer profit de l'expérience client dans votre vie quotidienne »
Je t'ai conviée cette nuit, vois-tu, pour te faire des adieux pour quelque temps, et t'avouer un projet que j'accomplis.Pétrus Borel (1809-1859)
Voici ce que les spécialistes ont déjà réussi à leur faire avouer.Ça m'intéresse, 25/01/2020, « Nos cheveux contiennent des informations ultra-sensibles ! »
Il faut avouer que sa nourriture, des feuilles d'eucalyptus, ne lui procure guère d'énergie.Ça m'intéresse, 23/01/2019, « Quel est le plus gros dormeur des animaux ? »
Contrairement à une idée reçue, les blogueurs d'extrême-droite n'auraient donc que peu de réticence à avouer leurs opinions en répondant à des questionnaires scientifiques.Politiques de communication, 2014, Marie Neihouser (Cairn.info)
Il faut écouter ce qui nous questionne, cultiver cette curiosité et aussi s'avouer ce dont on n'a plus envie.Capital, 17/11/2020, « Éducation, études... ces héritages qui influencent notre carrière »
Et, en même temps, pour rien au monde, elle ne l'avouerait.Michel Corday (1869-1937)
Qui avouerait tricher quand la compétition demande tant d'efforts ?Ça m'intéresse, 02/10/2019, « Les étudiants français sont-ils dopés ? »
Ce qu'il y a à avouer d'essentiel, c'est le rapport à la jouissance.La Cause du désir, 2007, Jacques-Alain Miller (Cairn.info)
D'abord, il ne voulut pas répondre, dire qui il était, mais il finit par tout avouer : c'était une association.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Dans ce dernier, il apparaît que voler, c'est avouer de manquer à la fois des biens et de la capacité de se les procurer.Ethnologie française, 2003 (Cairn.info)
Je dois avouer que jusqu'à présent, j'ai plus profité de cet échange d'informations que le président du comité d'entreprise.Europarl
Sans doute, mon cher, si je doutais encore ; mais, s'il faut tout vous dire, je vous avouerai que je ne doute plus guère.Ernest Renan (1823-1892)
Dans les pages suivantes, ces ambitions le conduisent pourtant à une typologie (qui refuse de s'avouer comme telle) des mythes fondateurs à travers le monde.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2002, Étienne Anheim, Benoît Grévin (Cairn.info)
L'avènement des réseaux sociaux, ces dernières années, a aussi son rôle à jouer dans le fait d'avouer aimer telle ou telle série.Ouest-France, 30/09/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ADVOÜER v. act.

Reconnoître la verité. Il faut advoüer que la Providence divine est merveilleuse. Ce mot vient de advotare, comme devoüer, de devotare. Menage.
 
ADVOÜER, signifie encore en matiere de dettes & de crimes, Confesser, reconnoître sa faute. Ce criminel a tout advoüé à la question. advoüer une debte, se soûmettre au payement de quelque somme. Cette derniere phrase s'employe aussi en un sens figuré : Advoüer la dette, pour dire, Reconnoistre qu'on a tort.
 
On dit aussi, Advoüer une proposition, une verité, la reconnoître, en demeurer d'accord. Advoüez le vray, pour dire, Confessez.
 
ADVOÜER, signifie aussi, Reconnoître quelqu'un pour son Seigneur. Il s'est advoüé vassal d'un tel Prince, il a advoüé tenir de luy un tel fief, tels heritages.
 
ADVOÜER, signifie aussi, Approuver ce qu'on a donné charge de faire. Cet Ambassadeur a plein pouvoir, il sera bien advoüé de tout ce qu'il fera.
 
ADVOÜER, signifie aussi, Reconnoître pour sien, proteger. Ce pere advoüe cet enfant pour fils. cet Auteur a advoüé pour sien un tel ouvrage. il est advoüé de ce Prince pour son domestique, pour son vassal.
 
ADVOÜÉ, ÉE. part.
 
Ces mots viennent, aussi bien que le mot d'adveu, d'advotare.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.