Email catcher

avouer

définitions

avouer ​​​ verbe transitif

vieux Reconnaître (qqn) pour seigneur. ➙ aveu (I).
Reconnaître qu'une chose est ou n'est pas ; reconnaître pour vrai (surtout des choses difficiles à révéler, par honte, pudeur). ➙ admettre, reconnaître ; aveu. Avouer son âge. Avouer ses fautes, qu'on s'est trompé.
Faire des aveux, passer aux aveux. L'assassin a avoué.
pronominal S'avouer (+ adjectif) : reconnaître qu'on est. S'avouer coupable. ➙ s'accuser.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'avoue

tu avoues

il avoue / elle avoue

nous avouons

vous avouez

ils avouent / elles avouent

imparfait

j'avouais

tu avouais

il avouait / elle avouait

nous avouions

vous avouiez

ils avouaient / elles avouaient

passé simple

j'avouai

tu avouas

il avoua / elle avoua

nous avouâmes

vous avouâtes

ils avouèrent / elles avouèrent

futur simple

j'avouerai

tu avoueras

il avouera / elle avouera

nous avouerons

vous avouerez

ils avoueront / elles avoueront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'avoue que j'étais plus près de la crainte que de la confiance.Alfred de Vigny (1797-1863)
Mais, je l'avoue, j'ai encore espérance en leurs fils.Jules Michelet (1798-1874)
Courtisés pour donner leur parrainage aux candidats parfois inconnus, les maires du territoire s'inquiètent et avouent un certain désarroi.Ouest-France, Philippe PÉRON, 11/03/2017
À 54 ans, cet ancien militaire professionnel avoue que c'était un métier très, voire trop, intensif.Ouest-France, 08/01/2019
Il le fait – il faut bien l'avouer- sans concessions majeures.Europarl
La majorité des élus a clairement avoué qu'elle n'avait pas consulté les quelque trois cents pages du dossier.Ouest-France, 13/06/2021
Prise d'un éclat de rire, elle avoue que l'exorcisme a plutôt bien fonctionné.Ouest-France, Célia GUEUTI, 25/08/2020
Il reconnaît volontiers les faits et avoue même avoir procédé à une cinquantaine d'exhibitions.Ouest-France, 07/06/2021
Si vous ne me l'aviez offert, j'avoue que je n'aurais pu me décider à vous les demander.Hector Berlioz (1803-1869)
Je dois avouer que jusqu'à présent, j'ai plus profité de cet échange d'informations que le président du comité d'entreprise.Europarl
Puis avoue l'avoir fait dans l'espoir de la revendre pour essuyer une dette.Ouest-France, 05/06/2019
Mais deux minutes pour vous présenter l'avis de la commission de l'agriculture sur deux rapports aussi importants, avouez tout de même que c'est peu.Europarl
Je dois avouer que j'ai de la chance de pouvoir y participer directement.Europarl
Avouons que ça en devient un peu rasoir, à force.Ouest-France, Gaspard BREMOND, 30/07/2021
Le tri des photos s'annonce déjà ardu tellement ils en possèdent mais ils ne s'avouent pas vaincus et en cherchent encore.Ouest-France, 28/06/2018
Quant à sa technique, elle avoue utiliser toutes sortes de matériaux, sauf l'aquarelle.Ouest-France, 12/03/2019
J'avoue que, pour moi, je n'y entends rien.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Il avoue avoir été d'abord sceptique vis-à-vis de cette initiative, pensant qu'il s'agissait d'une opération de communication et de greenwashing du gouvernement.Ouest-France, Victor GUILLAUD-LUCET, 15/01/2020
Sans doute, mon cher, si je doutais encore ; mais, s'il faut tout vous dire, je vous avouerai que je ne doute plus guère.Ernest Renan (1823-1892)
J'avoue que je ne m'attendais pas à cela.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ADVOÜER » v. act.

Reconnoître la verité. Il faut advoüer que la Providence divine est merveilleuse. Ce mot vient de advotare, comme devoüer, de devotare. Menage.
 
ADVOÜER, signifie encore en matiere de dettes & de crimes, Confesser, reconnoître sa faute. Ce criminel a tout advoüé à la question. advoüer une debte, se soûmettre au payement de quelque somme. Cette derniere phrase s'employe aussi en un sens figuré : Advoüer la dette, pour dire, Reconnoistre qu'on a tort.
 
On dit aussi, Advoüer une proposition, une verité, la reconnoître, en demeurer d'accord. Advoüez le vray, pour dire, Confessez.
 
ADVOÜER, signifie aussi, Reconnoître quelqu'un pour son Seigneur. Il s'est advoüé vassal d'un tel Prince, il a advoüé tenir de luy un tel fief, tels heritages.
 
ADVOÜER, signifie aussi, Approuver ce qu'on a donné charge de faire. Cet Ambassadeur a plein pouvoir, il sera bien advoüé de tout ce qu'il fera.
 
ADVOÜER, signifie aussi, Reconnoître pour sien, proteger. Ce pere advoüe cet enfant pour fils. cet Auteur a advoüé pour sien un tel ouvrage. il est advoüé de ce Prince pour son domestique, pour son vassal.
 
ADVOÜÉ, ÉE. part.
 
Ces mots viennent, aussi bien que le mot d'adveu, d'advotare.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021