Email catcher

baiser

définitions

baiser ​​​ verbe transitif

littéraire et vieux Donner un baiser à. ➙ embrasser ; baisemain. Baiser les mains, le front de qqn.
familier
Faire l'amour à (qqn). sans complément Ils sont en train de baiser.
familier Duper, attraper. ➙ avoir, posséder. Se faire baiser.

baiser ​​​ nom masculin

Action de poser sa bouche sur une personne, une chose, en signe d'affection, de respect. Donner un baiser à qqn. ➙ familier bécot, bise, bisou ; régional bec. Baiser d'adieu. Baiser de Judas, perfide.
spécialement (geste amoureux, érotique) Baiser profond, prolongé. ➙ familier patin, pelle.
(Belgique) Petit-four composé de deux meringues assemblées par une crème.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je baise

tu baises

il baise / elle baise

nous baisons

vous baisez

ils baisent / elles baisent

imparfait

je baisais

tu baisais

il baisait / elle baisait

nous baisions

vous baisiez

ils baisaient / elles baisaient

passé simple

je baisai

tu baisas

il baisa / elle baisa

nous baisâmes

vous baisâtes

ils baisèrent / elles baisèrent

futur simple

je baiserai

tu baiseras

il baisera / elle baisera

nous baiserons

vous baiserez

ils baiseront / elles baiseront

synonymes

baiser verbe transitif

embrasser, baisoter (familier), bécoter (familier), biser (familier), bisouter (familier), becqueter (familier, vieux)

[familier] tromper, abuser, attraper, bercer de vaines promesses, berner, circonvenir, duper, en conter à, endormir, en faire accroire à, enjôler, se jouer de, leurrer, se moquer de, mystifier, avoir (familier), blouser (familier), bourrer le mou à (familier), dorer la pilule à (familier), embobiner (familier), empaumer (familier), faire marcher (familier), faire prendre des vessies pour des lanternes à (familier), mener en bateau (familier), monter un bateau à (familier), pipeauter (familier), posséder (familier), rouler (dans la farine) (familier), fourrer (familier, Québec), jobarder (familier, vieilli), embabouiner (familier, vieux), couillonner (très familier), entuber (très familier), séduire (littéraire), surprendre (littéraire)

[familier] avoir un, des rapport(s) (avec), s'accoupler (plaisant), copuler (plaisant), forniquer (avec) (Religion ou plaisant), coucher (avec) (familier), s'envoyer en l'air (avec) (familier), baiser (très familier), se faire (très familier), coïter (rare), se taper (vulgaire), [une femme] jouir des faveurs de, posséder, prendre, enfiler (vulgaire), niquer (vulgaire), tringler (vulgaire)

baiser nom masculin

bise, baise (Belgique), bec (Québec, Belgique, Suisse), bécot (familier), bisou (familier), mimi (familier), poutou (familier)

[profond] patin (familier), pelle (familier), galoche (familier, vieux)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAISER » v. act.

Donner un témoignage d'amitié, d'amour, de respect, d'humilité, par le même attouchement de la bouche. Les peres & meres doivent baiser leurs enfants au front. les amis se baisent à la jouë, & les amants à la bouche. on baise par civilité ceux qui vont à la campagne, ou qui en arrivent. Judas baisa Nostre Seigneur en le trahissant. on baise la main par civilité, lors qu'on donne, ou qu'on reçoit quelque chose. on baise la main d'un Evêque à l'offrande, la robbe d'une Princesse qu'on saluë, la main d'un Seigneur à qui on porte la foy & hommage. on va baiser la mule du Pape par respect. on baise les Reliques par devotion. on baise la terre par humilité.
 
On dit figurément, que deux choses se baisent, quand elles sont si prés l'une de l'autre, qu'elles se touchent. Ces deux solives se baisent, s'entretiennent.
 
On dit d'un méchant feu, qu'il n'y a que deux tisons qui se baisent. On dit odieusement, qu'une femme baise, pour dire, qu'elle n'est pas chaste.
 
On dit proverbialement, Je vous baise les mains, pour dire, Je me recommende à vous, ou Je vous remercie, ou ironiquement, Je ne veux rien croire de ce que vous dites. On dit aussi, Faire baiser le babouin, pour dire, Obliger quelqu'un à se soûmettre aux plus dures conditions. On dit aussi de celuy qui a grande obligation à un autre, qu'il devroit baiser les pas par où il marche.

Définition de « BAISER » subst. masc.

Action de respect ou de soûmission qu'on fait par l'application de la bouche sur une chose qu'on revere, ou qu'on aime. On donne le baiser de paix en plusieurs ceremonies Ecclesiastiques. Un baiser de Judas, est un baiser de traistre. On dit en amour, Cueillir un baiser, dérober un baiser. En Latin basium. Mais il faut remarquer que les Latins faisoient difference en sortes de baiser. Ils appelloient osculum, un baiser fait entre amis ; basium, un baiser fait par honnesteté ; & suavium, un baiser impudique.
Drôles d'expressions Conter fleurette à une femme Conter fleurette à une femme

Jolie fleur, que la fleurette. Elle est surtout fleur de rhétorique puisque conter fleurette, c’est d’abord faire usage de langage amoureux et...

Alain Rey 10/02/2022