témoin

 

définitions

témoin ​​​ nom masculin

Personne qui certifie ou peut certifier qqch., qui peut en témoigner. Témoin oculaire. Elle est le seul témoin. —  locution Prendre à témoin (invariable) : invoquer le témoignage de.
Droit Personne en présence de qui s'est accompli un fait et qui est appelé à l'attester en justice. Comparution, déposition des témoins. Témoin à charge*, à décharge*. Les témoins de l'accusation, de la défense. —  Faux témoin : personne qui fait un faux témoignage.
Personne qui doit certifier les identités, l'exactitude des déclarations, lorsqu'un acte est dressé. Les témoins d'un mariage.
Personne qui assiste involontairement à un évènement, un fait. J'en ai été témoin. ➙ assister à, voir. Des témoins gênants.
(choses, actions) (Ce qui sert de preuve)
littéraire Ce qui, par sa présence, son existence, atteste, permet de constater, de vérifier. Les derniers témoins d'une civilisation disparue. —  en apposition Butte*-témoin.
en apposition Élément de comparaison. Sujet témoin (dans une expérience). —  Ce qui sert de repère. Appartement témoin. ➙ modèle. —  Ce qui sert de contrôle. Lampe témoin.
Sports Bâtonnet que doivent se passer les coureurs de relais. Le passage du témoin.
(en tête de phrase) invariable À preuve. Il est stupide ; témoin son dernier discours.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J’ai évidemment été témoin des graves incidents survenus le 7 et le 8 juin derniers.Europarl
Mon père, obligé de rentrer chez lui pour changer d'habits, ne retourna pas au château cette nuit-là et ne fut pas témoin des horreurs qui s'y commirent.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Si ce témoin n'a pas déposé dans un procès, la procédure, en quelque sorte, n'est pas consommée, l'information est incomplète.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il n'y avait personne autour de la porte ouverte ; si elles s'y glissaient rapidement, aucun témoin ne pourrait les trahir.Pierre Louÿs (1870-1925)
C'est pourquoi nous soumettrons demain nos amendements au vote par appel nominal, pour que le public puisse être le témoin de votre hypocrisie.Europarl
Il dit qu'il avait été témoin, depuis quelques jours, de choses qui l'affligeaient, mais qu'il ne pouvait empêcher.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Je me présente ici comme un témoin indépendant dans la lutte entre la classe manufacturière et la classe agricole.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Si cette question avait été posée devant un tribunal, on dirait qu'il s'agissait d'une question posée au témoin de manière à suggérer la réponse.Europarl
Il restera le témoin de ce qu'il ne faut plus tolérer, partout où des risques similaires sont latents.Europarl
Il ne fallait pas parler au peuple anglais, il fallait que ce peuple fût simplement le témoin attentif de nos discussions, de nos vertus républicaines et de notre gloire.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Il me portait une considération particulière, ayant été témoin des souvenirs que j'y avais laissés.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Au moment où tout allait comme sur des roulettes, voilà que son principal témoin, celui qu'il avait arrêté au péril de ses jours, lui échappait.Émile Gaboriau (1832-1873)
Pour nous parler aussi de ceux qui nous occupent, c'est donc le témoin le mieux renseigné.Maurice Fleury (1856-1921)
Autant aurait valu faire le siége de la ville, du couvent, et ne pas laisser un seul témoin de leur victoire, à la manière des pirates.Honoré de Balzac (1799-1850)
Car vous sentez qu'il ne serait pas vraisemblable que vous eussiez été témoin de ce tracas sans en demander la cause.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Telle est ma crainte, jeune homme, et le ciel m'est témoin que je désire m'abuser.Louis Reybaud (1799-1879)
Les choses dont il fut le témoin direct sont observées, analysées, décrites de la bonne façon.Émile Gebhart (1839-1908)
Malgré toutes ces années d’expérience syndicale dernière moi, j’ai rarement été témoin d’une telle tension et d’une telle fierté.Europarl
J’en ai à nouveau été témoin ce matin au cours d’une réunion avec d’éminents parlementaires issus de plusieurs partis politiques roumains.Europarl
Il me dit que l'affaire serait terminée en cinq minutes, quand le témoin serait arrivé, et qu'aucun pouvoir sur terre ne pourrait l'empêcher d'être contre nous.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TESMOIN » s. m. & f.

Qui atteste, ou peut attester ou certifier la verité d'un fait. Les procés criminels s'instruisent par audition, recollement & confrontation de tesmoins. On ne reçoit des tesmoins singuliers qu'en fait d'usure & de concussion. Pour faire preuve dans les informations par turbe, dix tesmoins n'en valent qu'un. Deux tesmoins oculaires ou de visu non suspects, ni reprochés, font une preuve concluante. On punit de mort les faux tesmoins, les subornateurs de tesmoins, les tesmoins à gages. Les Apostres, les Martyrs ont esté les tesmoins des veritez Evangeliques. L'Ordonnance a deffendu la preuve par tesmoins pour prest au dessus de 100. liv. Les exploits de criées doivent être attestez de Recors & de tesmoins signandaires. On peut fournir de reproches, de salvations de tesmoins. Il faut assigner les tesmoins pour deposer. Par la derniere Ordonnance on gage les tesmoins defaillans, on ordonne qu'ils viendront sur peine de payer une certaine somme. Par un Synode tenu à Rome sous Constantin en l'an 320. il faloit entendre 72. tesmoins pour condamner un Evêque : ce qu'on appelloit libra testium. On entendit 72. tesmoins contre le Pape Marcellin, qui vivoit en 302. qui erant electi libra occidua, dit l'Histoire.
 
Chez les Romains, on tiroit, ou on pinçoit l'oreille à des tesmoins qui avoient été presents à quelque action, où on leur donnoit de petits soufflets, afin qu'ils s'en souvinssent, quand il en faudroit rendre tesmoignage ; & s'ils ne vouloient venir, on les amenoit par l'oreille.
 
Il y avoit autrefois des tesmoins synodaux élûs par les Evêques, qu'on faisoit jurer sur les reliques des Saints, & qui étoient établis dans chaque Parroisse, afin de faire une recherche exacte de l'heresie, & des autres crimes de chaque Parroissien. Il en est parlé dans le Concile de Narbonne de l'an 1227. dans celuy de Tolede & autres.
 
TESMOIN, se dit quelquefois des choses inanimées. Il y a des tesmoins muets & irreprochables ; des espées sanglantes, des choses volées dont on trouve un criminel saisi. Les amoureux demandent aux rochers & aux arbres, qu'ils soient témoins de leurs plaintes, de leur mort. Les playes de ce cavalier sont de bons témoins de sa valeur. Les Orateurs prennent à témoin le ciel & la terre, &c.
 
On dit aussi, quand on veut faire un grand serment, Dieu est mon tesmoin. Il n'y a point de plus dangereux tesmoin que nôtre propre conscience.
 
TESMOIN, en termes d'Arpentage, se dit de petits tuilleaux, ou autres marques que les Arpenteurs mettent sous les pierres, qui servent de bornes aux heritages. On ordonne souvent qu'on levera la borne, afin de voir s'il y a des tesmoins qui marquent que c'en soit une effectivement.
 
TESMOIN, en Maçonnerie, se dit des marques que laissent les Terrassiers d'espace en espace sur le terrain, pour faciliter le toisé de leur besogne, & voir ce qu'ils ont remué, ou enlevé de terre. Ce sont de petites piramides du terrain où ils ne touchent point, qui en font voir l'ancienne hauteur.
 
Les Relieurs appellent aussi tesmoins, quelques feuillets un peu plus courts que les autres, qu'ils laissent exprés sans les rogner, pour témoigner qu'ils n'ont rogné du livre que le moins qu'il leur a esté possible.
 
TESMOIN, se dit quelquefois burlesquement des testicules. Quand Accurse veut rendre raison pourquoy les eunuques ne peuvent faire de testament, il dit que c'est parce qu'ils n'ont point de tesmoins, & que les tesmoins sont necessaires pour la validité d'un testament.
 
TESMOIN, se dit aussi adverbialement d'une espece d'attestation. Il a esté bien malade, tesmoin son visage pasle, maigre & défait. Les gens qu'on maltraitte prennent les assistans à tesmoin. Les contracts en forme finissent par cette formule : En tesmoin de quoy nous avons fait apposer le scel à ces presentes.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020