Email catcher

consterner

Définition

Définition de consterner ​​​ verbe transitif

Jeter brusquement (qqn) dans un abattement profond. ➙ abattre, accabler, atterrer, désoler, navrer. Son départ m'a consterné. passif et participe passé Je suis consterné par son attitude. Un visage consterné. ➙ atterré, abattu.
Attrister en étonnant. Son incompétence nous consterne.

Conjugaison

Conjugaison du verbe consterner

actif

indicatif
présent

je consterne

tu consternes

il consterne / elle consterne

nous consternons

vous consternez

ils consternent / elles consternent

imparfait

je consternais

tu consternais

il consternait / elle consternait

nous consternions

vous consterniez

ils consternaient / elles consternaient

passé simple

je consternai

tu consternas

il consterna / elle consterna

nous consternâmes

vous consternâtes

ils consternèrent / elles consternèrent

futur simple

je consternerai

tu consterneras

il consternera / elle consternera

nous consternerons

vous consternerez

ils consterneront / elles consterneront

Synonymes

Synonymes de consterné, consternée adjectif

atterré, abattu, accablé, anéanti, stupéfié, terrassé

désolé, navré

Synonymes de consterner verbe transitif

abattre, accabler, anéantir, atterrer, stupéfier, terrasser

désoler, navrer

Exemples

Phrases avec le mot consterner

Ce qui achevait généralement de les consterner était de voir le tout traîner en longueur à force de reprises et de radotages.Repères, 2015, Cécile Léonardi (Cairn.info)
La photographie retient l'attention par sa qualité esthétique et son caractère décalé, et peut amuser et/ou consterner l'observateur contemporain.Cahiers d'histoire de l'aluminium, 2016, Pauline Dassé (Cairn.info)
L'aspect de tout ce qui m'entourait contribuait à me consterner.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
La mise en bouche progressive de nombreux termes ou arguments, et l'écho qu'ils rencontrent, ne sont pas sans consterner.Lignes, 2013, Cécile Canut, Alain Hobé (Cairn.info)
Mais aussi de contredire le discours parfaitement impénétrable de l'accusé, enfermé dans un déni qui, quoique attendu, n'a pas laissé de consterner.Les Cahiers de la Justice, 2014, Simon Foreman (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CONSTERNER v. act.

Mettre dans la consternation, faire perdre le courage. A la mort d'Alexandre tous ses Capitaines & ses soldats furent consternez. Cassius fut consterné par l'apparition d'un spectre. la prise de cette ville a consterné toute la Province.
 
CONSTERNÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des phrases qui ont changé le monde... Top 10 des phrases qui ont changé le monde...

L‘histoire n’est pas seulement faite de grands événements. Elle est aussi faite de grands discours, de phrases qui ont marqué des générations et...

Candice Zolynski 12/03/2024
sondage de la semaine