Email catcher

crûment

Définition

Définition de crûment ​​​ ou crument ​​​ adverbe

D'une manière crue (24), sèche et dure, sans ménagement. ➙ brutalement, durement. Il lui a dit crûment qu'il le méprisait.
Éclairer crûment, d'une lumière crue.

Synonymes

Synonymes de crûment adverbe

brutalement, durement, franchement, tout net, rudement, sans détour, sèchement, vertement, sans faire dans la dentelle (familier), sans tourner autour du pot (familier), nûment (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot crûment

Je l'embrasse en entier : elle ressemble à deux carrés de feuilles enveloppés d'un long mur, comme un parc, et dessinés crûment sur la plaine stérile.Eugène Fromentin (1820-1876)
Les images de camps de réfugiés sous la neige nous montrent crûment la triste situation des réfugiés.Europarl
Elle incitait aussi parfois à l'autocensure, afin de ne pas effrayer les proches en leur dévoilant crûment les horreurs et dangers encourus.Vingtième siècle, 2011, Nicolas Beaupré (Cairn.info)
Ils arrangèrent donc entre eux une brutale petite bulle où le pape exprimait crûment toutes ses prétentions.Jules Michelet (1798-1874)
Présentées par continents sur de longues tables immaculées, elles sont chacune éclairées crûment par un spot.Ouest-France, Anne AUGIÉ, Magali GRANDET, 18/10/2019
La pandémie a révélé plus crûment des failles que l'on ne regardait que négligemment.Ouest-France, Jean-François BOUTHORS, 19/05/2021
Les deux autres ricanèrent, heureuses, chatouillées par ce mot qui déshabillait crûment une de ces dames.Émile Zola (1840-1902)
On peut faire des marges plus importantes, pour parler crûment, avec d'autres sujets.Ouest-France, Pascale VERGEREAU, 03/02/2017
Pour le dire crûment, on estimait que ce n'était pas un métier au sens de la création de valeur.Capital, 17/05/2021, « Et si le métier d’agent immobilier valait quelque chose? »
Le simple désir que l'on assouvit pour laisser place à un autre, apparaît crûment comme une quête éperdue, vide de sens.Ouest-France, 05/03/2017
Constater crûment que les effets de la chimiothérapie ne donnent pas envie de manger ?Ouest-France, Arnaud Bélier, 10/04/2017
Il ne prenait même plus aucune précaution avec elle, lui faisait crûment sa leçon, se servait d'elle comme d'une pure machine.Émile Zola (1840-1902)
Dans cette chanson-hommage au grand poète kabyle, ce couplet rend compte crûment de cette défaillance.Études et documents berbères, 2012, Younes Adli (Cairn.info)
Après le confinement, la question risque de se poser crûment.Capital, 28/04/2020, « Crédit immobilier : ce certificat qui prouvera que vous êtes… »
En d'autres termes, toute vision crûment dualiste (faisant de l'âme et du corps deux substances distinctes) enlève au corps sa dignité.Diogène, 2016, Thomas De Koninck (Cairn.info)
Il y a eu aussi, des articles, c'est arrivé plus tard, qui exposaient trop crûment l'auteur.Gestalt, 2019, Emmanuelle Gilloots (Cairn.info)
Cette barre tranchait crûment sur un fond de ciel couleur d'argent mat, et ressemblait, moins le ton, à une mer sans limites.Eugène Fromentin (1820-1876)
Comme nous le verrons plus loin, le dialogue pose crûment le problème de la valeur, ou plus exactement du rapport entre richesse et valeur.Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 2019, Stéphane Pujol (Cairn.info)
Cet exercice, qui décale la parole, révèle tout à coup qu'il permet à l'écriture de s'exprimer crûment dans un face à face avec son sujet.Ouest-France, 14/07/2015
Elle reste seule aux toilettes avec la caméra de la narration subjective, éclairée crûment, sans jugement, sans complaisance.La clinique lacanienne, 2013, Georgy Katzarov (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CRUEMENT adv.

D'une maniere cruë, rude, incivile. Il ne faut pas dire aux gens tout cruement leurs veritez, quand on veut qu'ils en profitent.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.