déchéance

 

définitions

déchéance ​​​ nom féminin

Fait de déchoir ; état d'une personne déchue. ➙ chute, disgrâce. La déchéance d'un souverain. ➙ destitution. —  Déchéance physique. ➙ décrépitude, vieillissement.
Perte d'un droit. Déchéance de l'autorité parentale.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il ne faut pas que je me plaigne de cette déchéance subie durant quelques jours.Maurice Barrès (1862-1923)
La déchéance pour cause d'utilité nationale et d'utilité du genre humain était évidemment dans ses principes.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Jamais aucun trait de sa vie ne lui avait éclairé d'un pareil jet de lumière la profondeur de sa déchéance morale.Octave Feuillet (1821-1890)
N'était-ce pas justement cette déchéance physique de la créature, cette profonde humilité morale, qui l'avaient frappé, troublé d'abord, puis séduit, comme des dons extraordinaires de salut, qui lui manquaient ?Émile Zola (1840-1902)
L'aliénation progressive et la déchéance physique d'un parent sont insoutenables, tant pour le malade que pour son entourage familial et médical.Europarl
Le monde, qui est mauvais, est bon néanmoins, puisqu'il ne peut être conçu meilleur sans déchéance.Jules Lemaître (1853-1914)
Ils appartiennent à ces classes dirigeantes qui ne dirigent plus et que leur incapacité et leur égoïsme ont frappées de déchéance.Anatole France (1844-1924)
Cela, cependant, mène à la déchéance, et de ce fait à une mise en danger directe de la démocratie.Europarl
Alors, elle n'eut plus de remords, mais le vague sentiment d'une déchéance, et pour répondre aux reproches de sa raison, elle crut à une fatalité.Guy de Maupassant (1850-1893)
Puis la déchéance arrive, et j'en ai ménagé chaque étape, pour montrer que le milieu et l'alcool sont les deux grands désorganisateurs, en dehors de la volonté des personnages.Émile Zola (1840-1902)
Une fois qu'ils ont fait du sublime, ils sont dans l'obligation d'en faire tous les jours, sous peine de déchéance dans l'opinion.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Alors sous peine de déchéance vous êtes forcé de trouver mauvais tout ce que feront ou diront les autres.Marie Bashkirtseff (1858-1884)
Mais, invariablement, le somme tenace, en revenant le supplicier, attestait la déchéance de son corps surmené par de constants excès.Camille Lemonnier (1844-1913)
Le décret qui les lui ravissait fut discuté et rendu en sa présence même : on préludait, par la déchéance du monarque, à la destruction de la monarchie.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Certes, si j'avais été assez heureuse pour connaître ses délicieuses faiblesses, je pourrais l'avouer la tête haute, car la honte suppose une sorte de déchéance, et comment pourrais-je déchoir ?Théodore de Banville (1823-1891)
L'art est une déchéance pour la femme : elle est bien plus que poëte, elle est la poésie.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'idée est peut-être ingénieuse, de spéculer sur la vanité humaine ; mais, convenez-en, quelle déchéance morale !Claude de La Poëpe (1814-1886)
Perdant chaque jour son ancien prestige, prévoyant sa prochaine déchéance, il songea dès lors à accomplir l'une des deux trahisons dont je l'avais toujours soupçonné.Eugène Sue (1804-1857)
On y parvient, sauf quand la déchéance est trop avancée, par une bonne hygiène générale, s'adaptant aux indications fournies par chaque individu.Charles Burlureaux (1851-1927)
C'était un esprit nouveau qui apparaissait dans le monde et qui frappait de déchéance tout ce qui l'avait précédé.Ernest Renan (1823-1892)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DECHEANCE » s. f.

Perte de quelque droit acquis. Un Devolutaire est obligé de prendre possession, de contester & de donner caution dans l'année de son impetration, à peine de decheance de ses droits. La rebellion d'une ville emporte la decheance de ses privileges.
Drôles d'expressions Avoir la science infuse Avoir la science infuse

Avoir la science infuse : prétendre tout savoir.

Alain Rey 10/06/2020