avilissement

 

définitions

avilissement ​​​ nom masculin

littéraire Action d'avilir, de rendre méprisable ; résultat de cette action. ➙ abaissement. Corruption des hommes et avilissement des mœurs. Tomber dans l'avilissement. ➙ abjection.
didactique (valeurs, monnaies) Fait de se déprécier. ➙ baisse, dégradation.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pourquoi donc cet avilissement qu'on prétend jeter sur l'homme qui reçoit une indemnité de la justice nationale ?Maximilien de Robespierre (1758-1794)
L'envie de faire de l'esprit ; l'avilissement, qui ôte tout intérêt d'écrire clairement sur des sujets difficiles ; l'amour des princes pour le style vague, ont jeté dans ce cruel défaut.Stendhal (1783-1842)
Oserez-vous prétendre que le don, ou plutôt l'avilissement de moi-même, est le sacrifice que je dois à ce que j'aime ?Madame de Staël (1766-1817)
L'avoir tout entier n'était peut-être pas nécessaire, le perdre ainsi est le comble de l'avilissement.Stendhal (1783-1842)
Vous eussiez vous-mêmes signé l'acte de votre avilissement : l'espoir se serait enfui, l'espérance éteinte ; et des jours de malheur se seraient succédés sans interruption.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Vingt-quatre ans d'avilissement en ont fait une chose inerte, une éponge à bottes, un crachoir.Georges Darien (1862-1921)
Combien d'autres siècles, l'avilissement attaché à la culture de l'esprit a retardé les progrès des sciences et des arts ?Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Tel est le degré d'avilissement où les a réduits ce roi qui tient pour eux la corne d'abondance.Émile Gaboriau (1832-1873)
Son exemple entraînerait les énergies latines que la fatigue de révolutions récentes n'aurait point alors préparées à l'avilissement.Paul Adam (1862-1920)
La pitié ne peut émouvoir le cœur par un plus grand avilissement de la jeunesse, de la beauté et de l'innocence.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Où la morale ne gouverne pas, le bonheur se perd par la démence, l'adversité par l'avilissement .François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Ces deux expéditions, et principalement la dernière, furent ce qui acheva de le plonger dans l'avilissement où il était déjà tombé.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Au contraire, la diminution de la capacité d'être heureux et l'avilissement des caractères par le bien-être matériel sans contrepoids, est un fait que mille exemples sont là pour établir.Charles Wagner (1852-1918)
Pour beaucoup, d'ailleurs, accoutumés à des travaux délicats, l'agriculture semblait un avilissement ; c'était un leurre enfin, une dérision, le déni formel de toutes les promesses.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il ne peut supporter l'idée de l'avilissement où il va tomber, lui, sa femme et ses entants.Denis Diderot (1713-1784)
N’est-elle pas plutôt un signe de déshumanisation et d’avilissement et une menace pour la civilisation ?Europarl
Le dégoût que m'a causé l'avilissement national a été tellement violent que je n'ai pu m'empêcher d'exprimer à plusieurs reprises mon opinion.Georges Darien (1862-1921)
Il lève la tête : je me jette toute en larmes dans ses bras comme pour y chercher un refuge contre l'avilissement et le malheur.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Que les débris tronqués de leurs statues forment un monument durable de la gloire du peuple et de leur avilissement.Étienne-Jean Delécluze (1781-1863)
Jamais l'amour et la bonté n'ont expié à un tel prix le malheur d'avoir rencontré un tel avilissement dans une telle ingratitude.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AVILISSEMENT » subst. masc.

Action par laquelle une chose s'avilit. Il se dit des personnes, des charges & des marchandises.
 
Ces mots viennent du Latin vilis, qui est opposé à carus.
Le mot du jour Démerdentiel Démerdentiel

« — Chez vous la rentrée ça sera en distanciel ou en présentiel ?  — Plutôt en démerdentiel... » (@1HommeAzerty, twitter, 19 août)

Laélia Véron 14/10/2020