Email catcher

dénuement

définitions

dénuement ​​​ ou dénûment ​​​ nom masculin

État d'une personne qui est dénuée du nécessaire. ➙ indigence, misère, pauvreté. Être dans un grand dénuement. var. ro dénument ​​​ .

synonymes

dénuement nom masculin

besoin, gêne, indigence, misère, pauvreté, dèche (familier), mouise (familier), débine (familier, vieilli), purée (familier, vieilli)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Durant l'hiver 1939, environ 500 000 républicains quittent leur pays dans le froid et le dénuement sous les feux de l'aviation franquiste.Exils et migrations ibériques aux xxe et xxie siècles, 2015, Tristan Castanier i Palau (Cairn.info)
Il y a beaucoup de mécontentement et de dénuement.Europarl
C'était, maintenant, l'agonie dernière, la maison vidée, tombée au dénuement final.Émile Zola (1840-1902)
Dans un tel dénuement, ne peut-on pas reconnaître la défense oblique d'une instance radicale ?L'homme et la société, 2003, Paolo Virno, Michel Valensi (Cairn.info)
Dommage que cette voix à l'expressivité extraordinaire n'ose pas plus le dénuement.Ouest-France, Philippe RICHARD, 23/11/2015
Dans tous les cas, le travail au noir était la stratégie habituelle pour faire face à la précarité financière et au dénuement.Ethnologie française, 2013, Tihana Rubić (Cairn.info)
Les vêtements sont très peu chers, mais parfois, c'est encore trop pour ceux qui sont dans un grand dénuement.Ouest-France, Clémence HOLLEVILLE, 31/01/2019
Il est malade, évidemment, et paraît être dans un dénuement absolu.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
D'un dénuement presque total en matière d'éducation, ils sont arrivés à une situation où l'enseignement primaire est pratiquement généralisé.Autrepart, 2001, Clotilde Boutrolle, Emmanuelle Moustier (Cairn.info)
L'épilogue, en forme de dénuement total, a donné lieu à une discussion intéressante, certains la trouvant lourdement pédagogique, d'autres judicieusement métaphorique.Ouest-France, 18/10/2019
C'était le dénuement absolu, au milieu d'une contrée qui n'offrait aucune ressource.Jules Verne (1828-1905)
Dans l'état de dénuement d'une grande partie de la population mondiale, il est faux d'opposer la qualité du bien-être à la quantité de biens disponibles.Mouvements, 2004, Jean-Marie Harribey (Cairn.info)
Elle fut même célèbre de son vivant, faisant l'objet d'un spectacle, avant de mourir en 1903 dans le plus grand dénuement.Ouest-France, 02/04/2021
C'est ce qui fait comprendre le dénuement dans lequel nous allons nous trouver.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Avec une équipe de jeunes avocats volontaires, il recueille plus de 8.000 témoignages et dresse un état des lieux de la situation d'extrême dénuement dans laquelle se trouve la population.Capital, 08/07/2014, « Gandhi : un homme rebelle à la force tranquille »
Pour qu'ils étudient et sortent du dénuement qu'ils ont connu.Ouest-France, Jean-François MARTIN, 01/03/2021
Un dénuement qui l'a frappé de plein fouet lors de sa visite du quartier des forgerons.Ouest-France, Alexandre RAVASI, 17/08/2021
Les chasseurs-cueilleurs, expliquait l'anthropologue américain, ne sont en rien des victimes du dénuement, incessamment à la limite de la survie.Géo, 25/05/2018, « Préhistoire : était-ce l’enfer ou le paradis ? »
Elle a mis en lumière le dénuement, l'épuisement de celle-ci.Le débat, 2010, Pierre Moscovici (Cairn.info)
Et il avait dans son dénuement moral, un besoin éperdu que l'on s'occupât de lui.René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022