débine

 

définitions

débine ​​​ nom féminin

familier et vieilli Pauvreté, gêne matérielle.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce n'est pas extraordinaire qu'il soit sans cesse sans engagement : à peine dans un théâtre, il débine tout et tous.Félix Galipaux (1860-1931)
On m'avait averti qu'il allait tomber dans la débine.Émile Souvestre (1806-1854)
Et puis, le fin mot, c'est que ma sœur et ses enfants sont dans une atroce débine, et vingt sous dans un petit ménage, ça se sent.Eugène Sue (1804-1857)
Je ne veux pas que tu puisses me reprocher d'avoir été pour toi une cause de débine...Oscar Méténier (1859-1913)
D'autres, courts de quibus sinon de désirs, baguenaudent et, pour se venger de la débine, se gaussent des appareilleuses en leur faisant des propositions saugrenues.Georges Eekhoud (1854-1927)
Je vais retrouver là des amies et je ne veux pas qu'elles me croient dans la débine.Victor Tissot (1845-1917)
On est aussi au plus mal avec les père et mère, à qui l'on a fait des sommations pour arriver à ce mariage de la débine et de la misère.Jules Vallès (1832-1885)
Seulement, si je me trouvais dans la débine, je demanderais un prêt, et je ne serais pas exposée à une catastrophe.George Sand (1804-1876)
Le mari répondit par cette imperceptible agitation de l'index qui, appuyée du gonflement des lèvres, signifie en pareil cas : débine complète.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020