scier

 

définitions

scier ​​​ verbe transitif

Couper avec une scie, une tronçonneuse. Scier du bois.
familier Stupéfier. Cette nouvelle nous a sciés.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je scie

tu scies

il scie / elle scie

nous scions

vous sciez

ils scient / elles scient

imparfait

je sciais

tu sciais

il sciait / elle sciait

nous sciions

vous sciiez

ils sciaient / elles sciaient

passé simple

je sciai

tu scias

il scia / elle scia

nous sciâmes

vous sciâtes

ils scièrent / elles scièrent

futur simple

je scierai

tu scieras

il sciera / elle sciera

nous scierons

vous scierez

ils scieront / elles scieront

 

synonymes

scier verbe transitif

tronçonner, refendre

[familier] surprendre

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils trouvèrent le vieux dans son effarement habituel, piétinant au hasard, hébété devant un tas de bois, qu'il voulait scier, sans en avoir la force.Émile Zola (1840-1902)
Tu n'as qu'à couper les arbres avec tes dents, et scier tes planches avec tes ongles.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Je lui indiquai que cela ne suffisait pas et qu'il fallait, pour me rendre méconnaissable, scier mes défenses.George Sand (1804-1876)
Aussi, on fera bien de faire scier son arc dans la partie la plus rapprochée de l'écorce.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Néanmoins, comme je l'ai souligné alors, nous devrions nous montrer très prudents et ne pas scier la branche sur laquelle nous nous trouvons.Europarl
Entrer dans un grenier, scier proprement le plancher, et, par cette lucarne, descendre dans la chambre du roi, fut pour notre habile homme l'affaire de peu de temps.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Et il vit que quelques-uns de ces étranges ouvriers s'occupaient à scier les poteaux de la barrière.Michel Zévaco (1860-1918)
Les partisans des 150 grammes, en campant sur leurs positions, ne font que scier la branche sur laquelle ils sont assis, ni plus ni moins.Europarl
Pour commencer, nous avons scié 1.300 planches, ou madriers, et nous nous proposons d'en scier bien davantage, l'année prochaine, pour notre future chapelle...Pierre Duchaussois (1878-1940)
Les deux missionnaires se mirent alors à scier de long ; et, malgré tous les déboires, les planches de la maison-chapelle étaient apprêtées, lorsqu'il fallut partir.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Il y en a d'autres qui s'en étonnent, mais qui sont entièrement inutiles, et qui passent les jours à ne rien faire : c'est encore moins que de scier du marbre.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Il se mit à scier du bois et la fit se coucher dans un petit coin, sur de la sciure, à l'abri d'un tas de bûches.Louis Pergaud (1882-1915)
Il perdit son bras droit dans une explosion de gaz ; et trois mois après, une machine à scier les arbres lui enleva le bras gauche.Émile Blémont (1839-1927)
Ces préparatifs terminés, il revint à la porte, l'inspecta avec un soin minutieux et se mit à scier les peintures.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Le mandarin, tremblant comme la feuille, fit sa soumission et condamna les juges à se voir scier entre deux planches.Edmond About (1828-1885)
Alors j'ai fait scier une étrille d'écurie et j'en ai appliqué un morceau du côté des piquants, bien entendu, sur la brûlure.Ernest Capendu (1826-1868)
En d’autres termes, elle est en train de scier la branche sur laquelle elle est assise.Europarl
Ces gens-là, le moment venu, jetteront bas la palissade qu'ils viennent de scier, et, au même instant, ils entoureront celui qu'ils ont mission de sauver.Michel Zévaco (1860-1918)
Vous savez que je suis autorisé par votre père à vous mettre à scier le bois.René Boylesve (1867-1926)
En nous montrant inutilement pointilleux dans ce domaine, nous risquons de scier la branche sur laquelle nous sommes assis.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SCIER » v. act.

Coupper du bois ou autre matiere avec une scie. On scie les arbres qui sont trop gros pour les abattre plus facilement. Il y a un sens du bois qui s'esclate, & qu'on ne peut bien fendre, si on ne le scie.
 
SCIER, se dit aussi des bleds qu'on abat avec des faucilles, qui ont de petites dents comme des scies. Quelques-uns en ce sens disent soyer, ou seier.
 
SCIER, en termes de Marine, c'est virer un bastiment de basbord à force de rames.
 
SCIÉ, ÉE. part. pass.
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020