Email catcher

ébranler s'ébranler

Définition

Définition de ébranler ​​​ verbe transitif

Faire trembler, vibrer par un choc. ➙ secouer. La détonation a ébranlé les vitres.
au figuré Mettre en danger de crise ou de ruine. ➙ compromettre, déstabiliser. Les évènements ont ébranlé le régime.
Rendre peu ferme, incertain (la santé, la volonté, les opinions, le moral de qqn). (complément : personne) Troubler, faire chanceler dans ses convictions.

Définition de s'ébranler ​​​ verbe pronominal

Se mettre en branle, en marche. Le cortège s'ébranla.

Conjugaison

Conjugaison du verbe ébranler

actif

indicatif
présent

j'ébranle

tu ébranles

il ébranle / elle ébranle

nous ébranlons

vous ébranlez

ils ébranlent / elles ébranlent

imparfait

j'ébranlais

tu ébranlais

il ébranlait / elle ébranlait

nous ébranlions

vous ébranliez

ils ébranlaient / elles ébranlaient

passé simple

j'ébranlai

tu ébranlas

il ébranla / elle ébranla

nous ébranlâmes

vous ébranlâtes

ils ébranlèrent / elles ébranlèrent

futur simple

j'ébranlerai

tu ébranleras

il ébranlera / elle ébranlera

nous ébranlerons

vous ébranlerez

ils ébranleront / elles ébranleront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot ébranler

Des situations de stress intra ou extrafamilial, aiguës ou chroniques peuvent venir l'ébranler.THÉRAPIE FAMILIALE, 2009, Stéphanie ANNET (Cairn.info)
Eh bien, ces raisons ne doivent pas ébranler les droits et les habitudes qui font partie intégrante de l'histoire de notre continent.Europarl
Nous devrons donc nous efforcer ensemble de ne pas trop ébranler nos relations transatlantiques.Europarl
De quoi ébranler les jardiniers bénévoles qui œuvrent chaque année à la beauté du site.Ouest-France, 03/08/2020
Ce qui importe, c'est aussi le fait que cette nouvelle catastrophe vient ébranler une économie européenne déjà très fragile qui nécessite un assainissement budgétaire.Europarl
Les révélations de l'audience peuvent ébranler le régime – et l'amende que risquent les banques locales impliquées pourrait atteindre plusieurs milliards de dollars.Capital, 27/02/2018, « L'économie turque fonce dans le mur... et ce n'est pas… »
Dans la seconde, la chronicisation de la douleur fragilise l'équilibre somato-psychique jusqu'à l'ébranler.Psychothérapies, 2020, Simon Lorriot (Cairn.info)
Dès qu'il y aura un point d'appui, tout s'ébranlera.Victor Hugo (1802-1885)
Pourtant, le regard des autres peut facilement ébranler une estime de soi vacillante.Capital, 26/02/2013, « Les cinq clés de la confiance en soi au travail »
Retrouvons la recherche du consensus et le bon sens, sans ébranler les repères fondamentaux.Ouest-France, Jeanne Emmanuelle Hutin, 17/02/2019
Dans une intention plus approfondie, il s'agissait d'ébranler le medium formateur — et déformateur — de la culture par excellence : le langage.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2011, WINFRIED WEHLE (Cairn.info)
Les formules supplémentaires doivent renforcer la confiance, pas l'ébranler.Europarl
Jusqu'à ce que son fils commette un acte violent qui vient ébranler le bel édifice.Ouest-France, Florence PITARD, Claude MAINE, Anne KIESEL, Jean-Noël LEVAVASSEUR, Didier GOURIN, Matthieu MARIN, 15/08/2021
Cette expérience vient également l'ébranler au niveau de la confiance générale qu'elle peut placer dans l'autre.THÉRAPIE FAMILIALE, 2009, Stéphanie ANNET (Cairn.info)
Cette nouvelle perspective sembla l'ébranler et instaurer un climat de silence tendu.L'Année psychanalytique internationale, 2012, Claire Cripwell (Cairn.info)
Une demi-heure se passa de la sorte, une demi-heure pendant laquelle le plus léger doute ne vint pas même ébranler sa confiance.Pierre Zaccone (1818-1895)
Voilà de quoi ébranler le mythe de l'homme-chasseur unique pourvoyeur de protéines.Géo, 08/03/2022, « Préhistoire : quelle place pour les femmes ? »
Tant mieux car la remarque qui va suivre risque de vous ébranler.Ouest-France, 07/10/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESBRANLER v. act.

Mettre en bransle. Il faut dix hommes pour esbranler cette cloche, pour la mettre en bransle. Il faut bien des coups de canon pour esbranler ce bastion.
 
ESBRANLER, se dit figurément en Morale. Le Juge a été esbranlé par les raisons de la partie adverse. Un Philosophe Stoïque ne se pouvoit esbranler par les tourments, ni par les caresses. L'aisle gauche s'esbranla & se mit en fuite.
 
ESBRANLÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots pour se réchauffer pendant l’hiver Top 10 des mots pour se réchauffer pendant l’hiver

Ça y est, l’hiver est là, au grand dam des plus frileux d’entre nous ! Heureusement, pour vous aider à faire face à la baisse du mercure sans...

Marjorie Jean 04/01/2023