Email catcher

ébranler

définitions

ébranler ​​​ verbe transitif

Faire trembler, vibrer par un choc. ➙ secouer. La détonation a ébranlé les vitres.
au figuré Mettre en danger de crise ou de ruine. ➙ compromettre, déstabiliser. Les évènements ont ébranlé le régime.
Rendre peu ferme, incertain (la santé, la volonté, les opinions, le moral de qqn). —  (complément : personne) Troubler, faire chanceler dans ses convictions.

s'ébranler ​​​ verbe pronominal

Se mettre en branle, en marche. Le cortège s'ébranla.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'ébranle

tu ébranles

il ébranle / elle ébranle

nous ébranlons

vous ébranlez

ils ébranlent / elles ébranlent

imparfait

j'ébranlais

tu ébranlais

il ébranlait / elle ébranlait

nous ébranlions

vous ébranliez

ils ébranlaient / elles ébranlaient

passé simple

j'ébranlai

tu ébranlas

il ébranla / elle ébranla

nous ébranlâmes

vous ébranlâtes

ils ébranlèrent / elles ébranlèrent

futur simple

j'ébranlerai

tu ébranleras

il ébranlera / elle ébranlera

nous ébranlerons

vous ébranlerez

ils ébranleront / elles ébranleront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'affaire a ébranlé la confiance dans la place financière allemande.Ouest-France, 23/04/2021
J'ai été ébranlée, lorsque j'ai appris ce qu'il en était.Europarl
Il ne sert à rien d’entraver l’harmonisation si cette initiative ébranle même la sécurité au travail.Europarl
L'édit douanier de 1667 avait ébranlé le marché pourtant solide des toiles.Ouest-France, Noëlle COUSINIÉ, 12/11/2013
Mais, ses espérances n'en seront pas plus ébranlées qu'elles ne l'ont été au cours de ses aventures antérieures.Ernest Daudet (1837-1921)
Et puis la crise, les péripéties de la vie, des choix pris parfois trop vite ont ébranlé l'empire.Ouest-France, Philippe LEMOINE, 07/03/2021
Les formules supplémentaires doivent renforcer la confiance, pas l'ébranler.Europarl
Rien n'ébranlait la conviction qu'ils avaient d'y entrer enfin.Émile Zola (1840-1902)
Il vivait sur ce cheval, qui portait son crédit ébranlé.Émile Zola (1840-1902)
Sa tranquillité est vivement ébranlée lorsqu'à la suite de coïncidences malencontreuses, trois couples illégitimes décident de vivre dans cet appartement leur première nuit de passion.Ouest-France, 21/02/2014
Un groupe d'une vingtaine de wagons de marchandises, sans motrice, s'est subitement ébranlé.Ouest-France, 28/09/2013
De quoi ébranler les jardiniers bénévoles qui œuvrent chaque année à la beauté du site.Ouest-France, 03/08/2020
Depuis mars, le plan de financement de l'établissement créé il y a deux ans et demi est ébranlé.Ouest-France, Roselyne SÉNÉ, 16/11/2020
Les vidéos terribles de sa triste fin ont même ébranlé certains partisans de cette pratique.Europarl
Vers midi on s'ébranla pour attaquer la position ennemie.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le scandale sanitaire, qui, il y a deux ans, a ébranlé toute la filière européenne, n'a pas arrangé les choses.Ouest-France, Anne-Véronique BARBÉ, 30/08/2015
Tant mieux car la remarque qui va suivre risque de vous ébranler.Ouest-France, 07/10/2019
Sa roue à aubes, qui s'ébranle d'ordinaire en juin, est restée inerte.Ouest-France, Vincent ENJALBERT, 18/09/2020
Maintenant il se taisait et n'accusait plus... beaucoup se turent comme lui, beaucoup sentirent leur conviction ébranlée par ce silence.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Dès qu'il y aura un point d'appui, tout s'ébranlera.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESBRANLER » v. act.

Mettre en bransle. Il faut dix hommes pour esbranler cette cloche, pour la mettre en bransle. Il faut bien des coups de canon pour esbranler ce bastion.
 
ESBRANLER, se dit figurément en Morale. Le Juge a été esbranlé par les raisons de la partie adverse. Un Philosophe Stoïque ne se pouvoit esbranler par les tourments, ni par les caresses. L'aisle gauche s'esbranla & se mit en fuite.
 
ESBRANLÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Être au septième ciel Être au septième ciel

Être au septième ciel, ou bien, pour le dire en québécois, être aux oiseaux, c’est être transporté de joie.

21/12/2021