ému

 

définitions

ému ​​​ , émue ​​​ adjectif

En proie à une émotion plus ou moins vive.
Qui est marqué d'une émotion. J'en ai gardé un souvenir ému.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si à cette lecture, vous n'êtes pas ému, c'est qu'il doit manquer en vous certaine chose indispensable pour faire de vous un homme.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il se sentait si ému de tant de bontés, qu'il eut de la peine à contenir l'élan de sa reconnaissance.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Hier, en revoyant enfin une lettre de vous, mon cœur s'est ému de la pensée que je ne suis pas encore sortie de votre mémoire.François-René de Chateaubriand (1768-1848) et Marie-Louise de Vichet (1779-1848)
Comment un spectateur qui voit de si haut les événements est-il si ému des accidents qui le touchent ?François Guizot (1787-1874)
Il est également impressionnant de constater de quelle manière le monde entier s’est ému de cet événement terrible.Europarl
Nous jetions tout à l'heure un regard ému sur ces tombes où se réunissent les époux.Clarisse Bader (1840-1902)
Il s'arrête avec dignité sur la porte de sa chambre, et ne paraît point ému.Adolphe Thiers (1797-1877)
S'étant jeté sur la terre, à l'extrémité des voûtes, il resta quelque temps sans haleine, tant il était ému.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
En contemplant cette ruine vénérable, le cœur le plus dur se sentait ému et déplorait involontairement le pouvoir du tems et des tempêtes.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Je suis plus ému qu'au moment où je me suis senti rouler dans le vide !...Gaston Lavalley (1834-1922)
Pourtant il se retourna, il regarda, et il suivit des yeux aussi longtemps qu'il le put le groupe ému qu'il laissait derrière lui.George Sand (1804-1876)
La vue de cette grande famille française, naguère déchirée par les opinions et les haines intestines, aujourd'hui prospère, tranquille et unie, a sensiblement ému mon âme.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Aussi bien, je plaide une cause gagnée ; votre excellent cœur est ému, cela se voit !Paul Féval (1816-1887)
La musique aussi m'a ému profondément, a remué en moi beaucoup de choses qui doivent être très embrouillées.Georges Darien (1862-1921)
Je m'agenouille devant le lit, ému d'une émotion toute physique que je ne puis analyser, car il me semble que j'ai la tête vide.Georges Darien (1862-1921)
Etait-ce sa peau, ses cheveux, une odeur émanant d'elle qui avait ému son promis au point qu'il se crût au ciel ?Eugène Demolder (1862-1919)
Ces rumeurs m'ont ému ; d'autant plus que la notairesse ne m'a pas honoré d'une seule visite depuis près d'un mois.Georges Darien (1862-1921)
Je ne sais pas non plus pourquoi je fus ému en la regardant, comme si elle me rappelait une image connue et chère.George Sand (1804-1876)
Le troisième, mon gaillard fut si ému de ma situation qu'il fondit en larmes et produisit une paire qu'il m'avait dérobée.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Depuis, quoique je me sentisse ému moi-même, j'ai eu le courage de tenir la parole que je t'avais presque donnée : j'ai reparlé de toi.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020