ébruiter

 

définitions

ébruiter ​​​ verbe transitif

Faire circuler (une nouvelle qui aurait dû rester secrète). ➙ divulguer. —  pronominal Toute l'affaire s'est ébruitée. ➙ se répandre.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'ébruite

tu ébruites

il ébruite / elle ébruite

nous ébruitons

vous ébruitez

ils ébruitent / elles ébruitent

imparfait

j'ébruitais

tu ébruitais

il ébruitait / elle ébruitait

nous ébruitions

vous ébruitiez

ils ébruitaient / elles ébruitaient

passé simple

j'ébruitai

tu ébruitas

il ébruita / elle ébruita

nous ébruitâmes

vous ébruitâtes

ils ébruitèrent / elles ébruitèrent

futur simple

j'ébruiterai

tu ébruiteras

il ébruitera / elle ébruitera

nous ébruiterons

vous ébruiterez

ils ébruiteront / elles ébruiteront

 

synonymes

s'ébruiter verbe pronominal

se savoir, percer, se répandre, transpirer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Aucune des personnes qui en avaient été témoins n'avait, semblait-il, le moindre intérêt à les ébruiter.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
D'ailleurs, je ne suis pas assez certain de la chose pour l'ébruiter...Émile Gaboriau (1832-1873)
Vivre en toute indépendance avec intensité et avec fracas, afficher et ébruiter son existence au lieu de la transmettre, telle est la préoccupation suprême des féministes à la mode.Charles Turgeon (1855-1934)
Il tiendrait sans doute à ne pas ébruiter son sinistre.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
C'était mon projet, mais à terre j'ai dû vous le cacher, pour ne pas ébruiter mon secret devant des espions espagnols peut-être.Édouard Corbière (1793-1875)
L'ébruiter à la légère serait vous exposer à des réclamations frauduleuses.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
On ne mettait pas en doute qu'il ne les acceptât sans discussion pour éviter d'ébruiter les causes de ma détermination.George Sand (1804-1876)
Je ne vois pas d'ailleurs, pourquoi tu crains tant de voir ébruiter une affaire qui est si honorable pour ton caractère et qui ne peut plus nuire à personne.George Sand (1804-1876)
Pour ne pas ébruiter une si sale affaire, car je suis dans l'impossibilité de justifier la conduite de mon père, je vous écris au dernier moment.Honoré de Balzac (1799-1850)
Au reste, le projet de mariage commençait à s'ébruiter.Albert Vandal (1853-1910)
Malheureusement pour lui, elle possédait un secret qu'il tremblait de voir ébruiter.Eugène Sue (1804-1857)
Je le supplie de ne pas ébruiter notre rendez-vous dans le jardin et je fais appel à sa générosité pour intercéder auprès de ma mère.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Il songeait à cette lettre anonyme, et à celle qui l'avait écrite, qui possédait son secret, qui pouvait l'ébruiter...Émile Gaboriau (1832-1873)
Il y a assez d'agitation dans la commune, il ne faut point ébruiter ce que je vais te dire.George Sand (1804-1876)
La scène d'aujourd'hui va s'ébruiter, va être interprétée méchamment pour lui par ses camarades, et il pourrait y avoir encore quelque complot qui éclaterait un de ces jours.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il se garda d'ébruiter l'incident, qui demeura, sur le moment, absolument ignoré du public ; mais, dans le secret des conversations diplomatiques, il ne dissimula pas la vivacité de ses impressions.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
A la surprise des uns, à l'air effaré des autres, il était facile de deviner qu'un fait de quelque importance venait de s'ébruiter et d'être mis en circulation.Louis Reybaud (1799-1879)
Si malgré tant de soins la trahison n'a pu être évitée, il se gardera bien de l'ébruiter, d'user même de l'autorité de ses lois.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Il était sûr que ces hommes n'auraient garde de reparaître et d'ébruiter la chose, car on ne lui désobéissait jamais impunément.Daniel Lesueur (1854-1921)
C'est ce qui les engagea tous également à se taire et à ne rien ébruiter.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESBRUITER » v. neut.

s'Esbruiter. Venir à la connoissance de plusieurs personnes. Les affaires qui demandent du secret ne reüssissent jamais, quand elles viennent à s'esbruiter, quand on les laisse esbruiter.
 
ESBRUITÉ, ÉE. part. & adj.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020