Email catcher

ébruiter

Définition

Définition de ébruiter ​​​ verbe transitif

Faire circuler (une nouvelle qui aurait dû rester secrète). ➙ divulguer. pronominal Toute l'affaire s'est ébruitée. ➙ se répandre.

Conjugaison

Conjugaison du verbe ébruiter

actif

indicatif
présent

j'ébruite

tu ébruites

il ébruite / elle ébruite

nous ébruitons

vous ébruitez

ils ébruitent / elles ébruitent

imparfait

j'ébruitais

tu ébruitais

il ébruitait / elle ébruitait

nous ébruitions

vous ébruitiez

ils ébruitaient / elles ébruitaient

passé simple

j'ébruitai

tu ébruitas

il ébruita / elle ébruita

nous ébruitâmes

vous ébruitâtes

ils ébruitèrent / elles ébruitèrent

futur simple

j'ébruiterai

tu ébruiteras

il ébruitera / elle ébruitera

nous ébruiterons

vous ébruiterez

ils ébruiteront / elles ébruiteront

Synonymes

Synonymes de ébruiter verbe transitif

divulguer, colporter, crier sur les toits, dire, éventer, propager, publier, répandre

Synonymes de s'ébruiter verbe pronominal

se savoir, percer, se répandre, transpirer

Exemples

Phrases avec le mot ébruiter

Pour éviter d'ébruiter le problème, ils font l'économie de nouvelles démarches auprès d'autres instances.Négociations, 2019, Alfred Essis Akpa (Cairn.info)
Au reste, le projet de mariage commençait à s'ébruiter.Albert Vandal (1853-1910)
Elle refuse d'avoir recours au magistrat, cela ébruiterait des discordes de famille.Hippolyte Taine (1828-1893)
Mais aussi la discrétion, pour ne pas ébruiter les soupçons avant qu'un responsable ne vienne vérifier les réelles conditions de vie de l'animal.Ouest-France, 25/01/2021
En effet, dans de nombreux cas, les entreprises préfèrent ne pas porter plainte, pour ne pas ébruiter l'attaque dont elles ont été victimes.Sécurité et stratégie, 2012, Bernard Carayon (Cairn.info)
Personne n'a vu ce livre, personne, pas même l'administrateur qui le plonge dans une armoire : il tremble d'ébruiter lui-même le mystère doré.Enfances & PSY, 2008 (Cairn.info)
La rumeur de sa facilité, son aisance commencent à s'ébruiter.Ouest-France, Laurent FRÉTIGNÉ, 01/09/2021
Il accorde à la nourrice de respecter le serment et de ne rien ébruiter.Savoirs et clinique, 2004, Jean Bollack (Cairn.info)
Mais le projet académique commence à s'ébruiter dans les écoles.Ouest-France, 02/02/2021
Il était sûr que ces hommes n'auraient garde de reparaître et d'ébruiter la chose, car on ne lui désobéissait jamais impunément.Daniel Lesueur (1854-1921)
L'école a cherché à récupérer son argent mais sans ébruiter l'affaire.Ouest-France, 22/05/2021
Mais, chut, c'est une surprise, il ne faut pas l'ébruiter.Ouest-France, Olivier DUPLESSIX, 12/05/2021
Comme s'il s'agissait d'annoncer une mauvaise nouvelle sans trop l'ébruiter quand même.Ouest-France, Philippe ECALLE, 23/12/2019
En effet, il préfère faire circuler ses intérêts en vase clos, pour ne pas ébruiter les secrets.Histoire, économie α société, 2004, Laure PINEAU-DEFOIS (Cairn.info)
C'était mon projet, mais à terre j'ai dû vous le cacher, pour ne pas ébruiter mon secret devant des espions espagnols peut-être.Édouard Corbière (1793-1875)
La technique a dû s'ébruiter car les employés ramassent régulièrement du riz et du sel sur le sol, autour des machines.Ouest-France, Marie LENGLET, 31/12/2016
Il ne faut pas ébruiter les mauvaises nouvelles, surtout quand on ne les demande pas.Capital, 04/05/2015, « Epargnants, pourquoi il vous faut fuir les parts sociales des… »
Celui-ci, qui entendait être le père de la future nation mauricienne, accepta cette proposition en s'efforçant de ne pas l'ébruiter.Politique africaine, 2005, Emmanuel Grégoire (Cairn.info)
Il tiendrait sans doute à ne pas ébruiter son sinistre.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
D'ailleurs, je ne suis pas assez certain de la chose pour l'ébruiter...Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESBRUITER v. neut.

s'Esbruiter. Venir à la connoissance de plusieurs personnes. Les affaires qui demandent du secret ne reüssissent jamais, quand elles viennent à s'esbruiter, quand on les laisse esbruiter.
 
ESBRUITÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Tirer les marrons du feu Tirer les marrons du feu

Nous autres braves gens utilisons parfois cette expression à mauvais escient. 

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 03/01/2023