écrire

 

définitions

écrire ​​​ verbe transitif

Tracer (des signes d'écriture, un ensemble organisé de ces signes). Écrire quelques mots. —  sans complément Apprendre à écrire. Il ne sait ni lire ni écrire. Écrire mal. Écrire en majuscules.
Orthographier. Je ne sais pas écrire son nom. —  pronominal « Appeler » s'écrit avec deux p.
Consigner, noter par écrit. ➙ inscrire, marquer. Écrire une adresse sur un carnet.
Rédiger (un message destiné à être envoyé à qqn). Écrire une lettre à qqn. —  sans complément Faire de la correspondance. Il n'aime pas écrire.
Annoncer par lettre. Je lui ai écrit que j'étais malade.
Remplir de signes d'écriture. Écrire plusieurs pages.
Composer (un ouvrage scientifique, littéraire). Écrire un roman. ➙ publier.
spécialement Faire métier d'écrivain.
Exprimer par l'écriture (littéraire). —  sans complément Il écrit bien, mal. —  Écrire sur qqch., un sujet.
Écrire que, exposer dans un texte, un ouvrage. ➙ dire.
Composer (une œuvre musicale). Écrire une sonate.
(passif et participe passé) C'est, c'était écrit, voulu par la Providence ou le destin, fixé et arrêté d'avance. ➙ fatal.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'écris

tu écris

il écrit / elle écrit

nous écrivons

vous écrivez

ils écrivent / elles écrivent

imparfait

j'écrivais

tu écrivais

il écrivait / elle écrivait

nous écrivions

vous écriviez

ils écrivaient / elles écrivaient

passé simple

j'écrivis

tu écrivis

il écrivit / elle écrivit

nous écrivîmes

vous écrivîtes

ils écrivirent / elles écrivirent

futur simple

j'écrirai

tu écriras

il écrira / elle écrira

nous écrirons

vous écrirez

ils écriront / elles écriront

 

synonymes

écrire verbe transitif

rédiger, composer, coucher (par écrit), jeter (par écrit), libeller, produire, accoucher de (familier), pondre (familier, péjoratif), tartiner (familier, péjoratif), [commencer à] prendre la plume

publier, signer

[péjoratif, sans complément] noircir, salir du papier, écrivailler (familier), écrivasser (familier), pisser de la copie (familier)

s'écrire verbe pronominal

correspondre

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ainsi, tous les journalistes doivent à présent demander une carte de travail pour pouvoir écrire.Europarl
Je répondis que je serais heureux d'avoir de ses nouvelles, toutes les fois qu'elle aurait l'occasion d'écrire.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Je dois lui écrire constamment et la voir régulièrement, et lui dire comment je vais, moi et mes bijoux, car ils sont presque tous à moi maintenant.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Il lui arriva aussi d'écrire une nouvelle et de l'envoyer à une revue pétersbourgeoise, mais elle ne fut pas insérée.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Vous avez eu raison de vouloir et d'écrire qu'il ne s'agit pas d'élargir le champ de la brevetabilité.Europarl
C'est une note favorable a laquelle j'ai droit maintenant que je me mets à écrire mes souvenirs.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il ne sert à rien de regretter encore et toujours cette situation et d'écrire un rapport à ce sujet, rapport que j'approuve par ailleurs largement.Europarl
En effet, je viens juste d’écrire au président de la commission du commerce international pour l’informer qu’il y aura des réunions d’information chaque matin.Europarl
S'il souhaite m'écrire pour me donner les détails nécessaires, je verrai s'il existe d'autres informations que je peux lui fournir.Europarl
Allez lui écrire une longue lettre ; faites quelque chose pour la rendre heureuse : il suffit de si peu !William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Il vit le poème qu'il ne peut écrire ; les autres écrivent le poème qu'ils n'osent réaliser.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il avait commencé à lui écrire une lettre qu'il n'avait pu terminer ; je l'ai finie pour lui ; il l'a transcrite et envoyée.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Emmeline avait reçu une éducation plus soignée, elle avait appris à lire et à écrire.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Leigh a été très-contente de ses livres ; elle me charge de vous remercier, et se dispose, je crois, à vous en écrire elle-même.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Crois plutôt que le sage qui doit un jour écrire l'histoire de mes exploits aura trouvé bon que j'aie un surnom comme tous les chevaliers mes prédécesseurs.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Les gouvernements écrivent des choses noir sur blanc et, comme nous le savons tous, on peut écrire ce que l'on veut.Europarl
J'aurais pu écrire moi-même ce rapport, et elle avait pleinement confiance dans ma présence et dans ma capacité de défendre son rapport dans les termes voulus !Europarl
Avant que quelqu'un ne me dise que les billets en euro n'existent pas, cela ne ferait aucune différence : ils ne pouvaient rien écrire.Europarl
Bien sûr, on peut écrire beaucoup de choses dans les règlements, mais tout élément qui n'y trouve pas sa place devrait être éliminé parce qu'il est hors de propos.Europarl
Tout ceci sonne bien à l'oreille, on peut tout écrire et tout serait pour le mieux si nous étions des anges.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESCRIRE » v. act.

Peindre avec la plume, former des caracteres qui puissent expliquer la pensée. Ce Commis escrit, peint fort bien, sa lettre est nette & lisible. Il escrit en lettre Françoise, Italienne, bastarde, en lettre de compte, de finance, en minute, en chicane. Le Greffier escrit sous le President ce qu'il prononce. Il gagne sa vie à escrire des Sermons, à copier. On escrit aussi sur des tablettes avec l'aiguille, avec le crayon.
 
ESCRIRE, signifie aussi, Faire sçavoir par lettres. Je vous ay escrit cy-devant cette nouvelle. Je vous ay escrit de venir. Il y a long-temps que vous ne m'avez escrit. Le Roy luy a escrit de sa main.
 
ESCRIRE, signifie aussi la maniere de choisir & de disposer ses lettres. Nous escrivons de la gauche à la droite, & les Orientaux au contraire. Il y a des peuples qui escrivent du haut en bas. Ce mot s'escrit en plusieurs façons, à diverses orthographes. Les Egyptiens escrivoient en lettres hieroglyphiques.
 
ESCRIRE, signifie aussi, Rediger par escrit ses pensées, ou ses lectures, pour s'en souvenir, ou les transmettre à la posterité. Cet homme escrit bien & poliment, il escrit avec netteté & jugement, il escrit sçavamment & avec facilité. Il escrit en prose & en vers, en Grec & en Latin, &c. Les Grecs & les Romains ont bien escrit de l'Eloquence, les Arabes de la Medecine & de l'Astrologie. Galien, Aristote, St. Thomas, ont beaucoup escrit, ont fait beaucoup d'Ouvrages.
 
Au Palais on appointe les parties en droit à escrire & produire, donner contredits & salvations, pour dire, mettre les demandes & deffenses sur le papier, quand on n'a pû juger l'affaire sur le plaidoyé des Advocats. Cet Advocat ne plaide plus, il ne fait qu'escrire & consulter.
 
On dit proverbialement & ironiquement, Voilà une bonne voix pour escrire, & une bonne main pour chanter. On dit aussi, A mal exploiter bien escrire, pour dire, que les Sergents font des exploits faux pour rectifier les fautes qu'ils ont faites en exploitant. On dit aussi, Escrire de bonne encre, pour dire, avec forte menace ou recommandation.
 
ESCRIRE, se dit figurément en choses morales. Nos noms sont escrits dans le Livre de vie. Sa malignité est peinte & escrite sur son visage. On dit poetiquement, Son nom est escrit au Temple de Memoire. Cet affront est escrit, est gravé dans sa memoire, il ne l'oubliera jamais. On demande à ceux qui alleguent quelque chose sans preuve, Où cela est-il escrit ?
 
ESCRIT, ITE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020