extirper

 

définitions

extirper ​​​ verbe transitif

littéraire Faire disparaître complètement. ➙ arracher, détruire. Extirper les abus.
Arracher (une plante) avec ses racines, de sorte qu'elle ne puisse pas repousser. Extirper du chiendent.
Enlever complètement. ➙ extraire. Extirper une tumeur.
familier Faire sortir (qqn, qqch.) avec difficulté. ➙ arracher, tirer. Il est difficile de lui extirper un mot. —  pronominal Sortir de qqch. avec peine. ➙ s'extraire.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'extirpe

tu extirpes

il extirpe / elle extirpe

nous extirpons

vous extirpez

ils extirpent / elles extirpent

imparfait

j'extirpais

tu extirpais

il extirpait / elle extirpait

nous extirpions

vous extirpiez

ils extirpaient / elles extirpaient

passé simple

j'extirpai

tu extirpas

il extirpa / elle extirpa

nous extirpâmes

vous extirpâtes

ils extirpèrent / elles extirpèrent

futur simple

j'extirperai

tu extirperas

il extirpera / elle extirpera

nous extirperons

vous extirperez

ils extirperont / elles extirperont

 

synonymes

s'extirper verbe pronominal

s'extraire, se dégager, sortir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ici le mal vient de haut ; pour l'extirper, c'est aux sommités sociales qu'il est besoin de s'attaquer.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Il feint de ne pas voir le vice dont il ne peut extirper la racine, et ne songe à établir un ordre utile, qu'après avoir trouvé le moyen de l'affermir.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
C'est ainsi qu'il savait tirer le bien du mal, toujours occupé de l'un pour extirper l'autre.Richard de Bury (1730?-1794?)
Mais j'en vois un autre infiniment plus puissant, qui seul suffirait pour extirper le mal et dont le succès me parait absolument infaillible.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Chacun d'eux calculait à part soi le profit qu'il pourrait tirer de la circonstance et guettait le moment de prendre à part l'un de nous pour lui extirper quelque monnaie.Adolphe Retté (1863-1930)
Troisièmement, ne risquons-nous pas, dans ce cas-ci, de nous retrouver impliqués dans un conflit dont il sera difficile ensuite de s’extirper rapidement ?Europarl
Puisqu'il faut détruire d'anciens préjugés, changer d'antiques habitudes, perfectionner les affections dépravées, restreindre des besoins superflus, extirper des vices invétérés ; il faut donc une action forte, une impulsion véhémente...Frédéric Bastiat (1801-1850)
Après cela, vous savez, si vous pouvez extirper un pourboire aux gens chez qui vous allez... je vous le donne.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le digne homme aurait-il imaginé cet ingénieux moyen de m'obliger et de m'extirper en même temps un intérêt plus qu'honnête, qu'il n'eût jamais osé me réclamer en face ?Émile Gaboriau (1832-1873)
On ne peut extirper, sans danger, ces espèces de taches de naissance, – qui, d'ailleurs, donnent du piquant à une femme.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Nous avons la possibilité d’établir un système commercial international plus équitable qui permettra à des centaines de millions de personnes de s’extirper de la pauvreté.Europarl
C'est pourquoi je vous indiquerai comme remède au grand mal dont vous souffrez de rechercher soigneusement l'idolâtrie dans vos demeures et de l'en extirper.Anatole France (1844-1924)
Si on les employait à extirper les deux virus qui désolent le genre humain, ils seraient du moins bons à quelque chose.Restif de La Bretonne (1734-1806)
Lorsqu'on pardonne, il ne s'agit pas de dire : « je pardonne », mais il faut extirper de son cœur le mauvais sentiment que l'on éprouve à l'égard de l'offenseur.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Car, c'était cela la malice : extirper de l'argent à des malheureux qui venaient en réclamer.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il se propage d'une manière effroyable, et, quoiqu'on fasse, on ne peut parvenir à l'extirper, parce que ses racines sont très-profondes.Pierre Gallet (1698-1757)
Ce n'est pas chose aisée d'extirper les extrémistes qui cherchent à créer des tensions sectaires par leurs actes de barbarie.Europarl
Ce projet, messieurs, est sérieux et sincère ; il veut extirper les associations politiques qui nous menacent.François Guizot (1787-1874)
Le roi se contente de diminuer le mal autant que possible, en attendant une époque plus heureuse pour l'extirper entièrement.Albert Du Casse (1813-1893)
Une autre réflexion encore, c'est qu'il est moins aisé de guérir radicalement une passion que d'extirper ces vices de premier ordre qui combattent de front la vertu.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EXTIRPER » v. act.

Desfricher un champ, en arracher les mauvaises plantes, le mauvais bois. Le chiendent est une racine difficile à extirper. Ce mot vient du Latin extirpare.
 
EXTIRPER, se dit plus souvent en Morale, & signifie, Destruire, ruiner les heresies, les meschantes Sectes. On a extirpé autrefois les Albigeois, on les a destruits absolument.
 
EXTIRPÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020