extraire

 

définitions

extraire ​​​ verbe transitif

Tirer (une chose) du lieu dans lequel elle se trouve enfoncée. Extraire l'ardoise d'une carrière.
Enlever, retirer (un corps étranger) par une opération. On lui a extrait une balle de la jambe. ➙ extirper, retirer ; extraction.
Tirer (un passage ➙ extrait) d'un livre, d'un écrit.
Faire sortir (qqn) avec difficulté d'un lieu étroit. —  pronominal S'extraire d'une voiture de sport.
Séparer (une substance) du corps dont elle fait partie. ➙ exprimer, tirer. Extraire le jus d'un fruit. Extraire l'essence des fleurs.
Chimie Extraire un gaz par distillation.
au figuré Dégager (le contenu) d'une œuvre. Extraire les bases théoriques d'un long traité.
Extraire la racine carrée d'un nombre, la calculer (➙ extraction (I, 4)).
Informatique Redonner à (un fichier, des données archivés) leur taille et leur format d'origine.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'extrais

tu extrais

il extrait / elle extrait

nous extrayons

vous extrayez

ils extraient / elles extraient

imparfait

j'extrayais

tu extrayais

il extrayait / elle extrayait

nous extrayions

vous extrayiez

ils extrayaient / elles extrayaient

passé simple
futur simple

j'extrairai

tu extrairas

il extraira / elle extraira

nous extrairons

vous extrairez

ils extrairont / elles extrairont

 

synonymes

s'extraire verbe pronominal

se dégager, s'extirper, sortir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est pourquoi j'ai déposé un amendement à notre texte afin d'en extraire le terme « contamination ».Europarl
Ses autres foucades, variant de la semaine au jour, ne duraient que le temps d'en extraire ce qu'elles pouvaient rendre, en avantages divers.Victor Margueritte (1866-1942)
Cependant il ne mourut que six semaines après, des suites d'une seule de ces blessures, dont on n'avait pu extraire la balle.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Je me charge d'en extraire ainsi à volonté de mon esprit, comme d'une carrière inépuisable.Eugène Delacroix (1798-1863)
La proposition constitue un paquet : on ne peut pas en extraire les bonnes dispositions et demander le réexamen de celles qui sont jugées moins favorables.Europarl
Elle est connue, cette façon d'étudier un dossier pour en extraire ce qui peut tant bien que mal servir une conviction obstinément arrêtée à l'avance.Émile Zola (1840-1902)
Il faudrait tout citer, car aucune page n'est au-dessous de celles que je viens d'extraire au hasard.George Sand (1804-1876)
Par ailleurs, nous ne pouvons pas extraire cette question du contexte actuel de toute la région.Europarl
Troisièmement, qu'il est néanmoins très urgent d'extraire le produit toxique rejeté, car chaque jour qui passe sans qu'on y soit parvenu présente un risque croissant et très élevé.Europarl
Pourtant on n'a pas pu extraire la balle et les accidents au cœur ont commencé.Marcel Proust (1871-1922)
Le docteur enlevait le premier appareil et cherchait à extraire la balle qui était restée dans ma blessure.Louis Reybaud (1799-1879)
Déjà, il avait fait pour sa part quatre amputations, en les espaçant, en se donnant le repos d'extraire quelques balles entre les opérations graves ; et il commençait à se fatiguer.Émile Zola (1840-1902)
La moyenne qu'on peut extraire de ces chiffres donne environ 1 résistance à 13 suggestions, par élève.Alfred Binet (1857-1911)
Elle a les plus beaux secrets sur toutes choses, et sait extraire des plantes des sucs miraculeux.George Sand (1804-1876)
Il se contenta de ramasser la petite sacoche qui gisait sur le tapis et d'en extraire les bijoux, porte-monnaie, bibelots d'or et d'argent qu'elle contenait.Maurice Leblanc (1864-1941)
Le militaire jeta sous son bras, d'un geste furibond, son portefeuille qu'il ouvrait pour en extraire des papiers, et se rassit.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Ce que je vais en extraire textuellement peindra mieux que tout ce que je pourrais dire l'esprit dont ce petit gouvernement était animé.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Elle n'y trouva qu'une chose à redire, c'est qu'il serait long d'en extraire un à un tous ces fils.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Au cours de notre visite, une situation étrange s'est produite : il leur était impossible d'extraire du charbon à cause du manque d'électricité nécessaire au fonctionnement des machines.Europarl
Déjà, l'année précédente, il avait ordonné la visite des caves pour en extraire la terre salpêtrée.Adolphe Thiers (1797-1877)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EXTRAIRE » v. act.

Tirer artistement le jus, la vertu, les qualitez d'un corps naturel. Il y a plusieurs moyens d'extraire la vertu des vegetaux & des mineraux, soit par la pression, infusion, lotion, calcination, distillation, cohobation, ou autres operations qu'enseignent la Pharmacopée ou la Chymie.
 
EXTRAIRE, se dit figurément en Morale, de la substance, du pressis qu'on tire de tout ce qu'il y a de bon dans un livre. Cet homme a fait extraire plusieurs titres du Tresor des Chartres, des Manuscrits de la Bibliotheque du Roy. Il a extrait des sentences de l'Escriture, de ce qu'il y a de remarquable dans Plutarque : ce qu'on appelle autrement des lieux communs. Cela a été extrait des Registres du Parlement.
 
EXTRAIT, AITE. part. pass. & adj. On dit qu'un homme est extrait de noble race, d'une illustre famille, pour dire, qu'il est né Gentilhomme, issu de parents illustres.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020