Email catcher

arracher s'arracher

Définition

Définition de arracher ​​​ verbe transitif

Enlever de terre (une plante qui y tient par ses racines). ➙ déraciner. Arracher les mauvaises herbes. ➙ désherber.
Détacher avec effort (une chose qui tient ou adhère). ➙ enlever, extirper. Arracher un clou avec des tenailles.
locution S'arracher les cheveux : être désespéré.
Enlever de force à une personne ou à une bête (ce qu'elle retient). ➙ prendre, ravir. Arracher un oiseau des griffes d'un chat.
Obtenir (qqch.) de qqn avec peine, malgré une résistance. ➙ extorquer.
Arracher des larmes à qqn. ➙ tirer.
Arracher qqn de (un lieu), le lui faire quitter par force, malgré lui. ➙ chasser, tirer. Arracher qqn de sa maison.
au figuré Arracher qqn à une situation, l'en faire sortir malgré les difficultés ou malgré sa résistance. Arracher qqn à la misère. ➙ soustraire, tirer de.

Définition de s'arracher ​​​ verbe pronominal

Arracher l'un à l'autre.
Se disputer (une chose) pour se l'approprier. On s'arrachait les vêtements soldés.
S'arracher qqn, se disputer sa présence. On se l'arrache.
S'arracher de, s'arracher à : se détacher avec effort, difficulté, peine ou regret de. S'arracher des bras d'une personne.
sans complément, familier Partir.
Accomplir un gros effort.

Conjugaison

Conjugaison du verbe arracher

actif

indicatif
présent

j'arrache

tu arraches

il arrache / elle arrache

nous arrachons

vous arrachez

ils arrachent / elles arrachent

imparfait

j'arrachais

tu arrachais

il arrachait / elle arrachait

nous arrachions

vous arrachiez

ils arrachaient / elles arrachaient

passé simple

j'arrachai

tu arrachas

il arracha / elle arracha

nous arrachâmes

vous arrachâtes

ils arrachèrent / elles arrachèrent

futur simple

j'arracherai

tu arracheras

il arrachera / elle arrachera

nous arracherons

vous arracherez

ils arracheront / elles arracheront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot arracher

Cette semaine, une autre machine viendra arracher les souches et broyer les branchages.Ouest-France, 23/09/2012
Elle cherche à arracher et en même temps à maintenir la fusion.Le Carnet PSY, 2019, Fabienne de Lanlay (Cairn.info)
D'accord sur la nécessité d'arracher aux possédants l'amélioration de leurs conditions de vie, ils pratiquent une lutte des classes spontanée et parfois inconsciente.La Pensée, 2016, Anne-Marie Roucayrol (Cairn.info)
Nous ne voulons pas arracher 400 000 hectares de vignes !Europarl
Cette entité anonyme et difficilement contrôlable constituera le partenaire fondamental contre lequel la femme se débat, duquel elle tente de s'arracher.L'homme et la société, 2011, Monique Schneider (Cairn.info)
Évitez donc de l'arracher, sauf pour le manger : ses feuilles se dégustent en salade, et sa fleur en confiture.Ça m'intéresse, 15/11/2021, « Des plantes toxiques ou invasives aux vertus cachées »
Dans la première, les efforts ascétiques se dirigent encore vers la mondanité à laquelle l'ascète cherche à s'arracher.Revue philosophique, 2014, Sergeï Horujy (Cairn.info)
Le 11 juillet, il la bouscule dans sa voiture pour lui arracher son téléphone portable et le casser.Ouest-France, 01/09/2021
Le scénario du match lui a donné raison, puisque son avant-centre a permis d'arracher le point du match nul.Ouest-France, Laurent FRÉTIGNÉ, 10/05/2021
Pas question d'arracher du blé alimentaire pour faire du colza-carburant.Ouest-France, Jérôme LOURDAIS, 09/12/2019
Certains d'entre eux ont commencé à manifester devant la mine et ont fini par arracher à la direction un accord historique.Géo, 12/05/2020, « Mongolie : ces nomades cohabitent avec un géant industriel »
Les arracher à la main, les ébouillanter, ou les enlever mécaniquement ?Ouest-France, 29/04/2016
Dans ses rêves secrets, il imaginait, lui aussi, qu'elle pourrait l'arracher à sa fragilité.Le divan familial, 2005, Ruth Blay Levisky (Cairn.info)
Il ne saccage pas les champignons, même s'ils sont inutiles pour sa poêlée, et coupe le pied des spécimens comestibles sans l'arracher.Géo, 29/01/2009, « Préservez la biodiversité »
Il faudrait, pour cela, leur arracher le cœur.Charles Turgeon (1855-1934)
Les dentistes passent leur temps à arracher des dents de sagesse.Ça m'intéresse, 20/03/2017, « C'est quoi les dents de sagesse ? »
Dans ce deuxième cas, l'homme d'affaires veut, en échange des ressources fournies, arracher des décisions permettant de consolider ses affaires.Revue d'études comparatives Est-Ouest, 2011, Viatcheslav Avioutskii (Cairn.info)
Voici quelques années, nous avions pu lui arracher un entretien.Capital, 16/09/2013, « Ce discret papy règne sur le pinard français »
Il faut prendre date dès maintenant, parce que les places risquent de s'arracher.Ouest-France, Julie ÉCHARD, 16/09/2019
Ni vu ni connu, certains, par exemple, subtilisent des chèques, tout en veillant à arracher les souches correspondantes.Capital, 25/04/2014, « Ce qui risque de vous arriver en recourant au travail… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ARRACHER v. act.

Desraciner un arbre, une plante. Les Mahometans ont fait arracher la plus-part des vignes de l'Asie. on donne des terres en Canada à ceux qui veulent les deffricher, en arracher les arbres & les racines. il faut arracher les mauvaises herbes d'un jardin. le chiendent est difficile à arracher tout à fait. Menage derive ce mot de abradicare Latin ; les autres de ausreissen, mot Allemand, qui signifie la même chose.
 
ARRACHER, se dit aussi de tout ce qu'on oste avec force ou violence du lieu où il est attaché, soit qu'il ait des racines, ou non. Les harengeres qui se battent s'arrachent les cheveux, s'arrachent les yeux à belles griffes. les galans s'arrachent la barbe avec des pincettes. on arrache la langue aux blasphemateurs, les mammelles aux homicides des Rois. ce Medecin luy a arraché une louppe. il luy a fallu arracher son enfant du ventre pour l'accoucher.
 
On dit en ce sens, Arracher les cloux, les gonds d'une porte. Arracher un cahier d'un livre. Arracher les plumes d'un oiseau. on luy a arraché des mains ce bon marché, ce bon parti. on ne luy arrachera point cette charge, cette terre qu'avec la vie. on peut deffendre son bien contre ceux qui le veulent arracher par force.
 
ARRACHER, signifie aussi, Detacher, separer, éloigner. On ne peut arracher ce jeune homme d'auprés de cette femme ; on ne le peut arracher de l'estude, du jeu, du cabaret ; on ne le sçauroit arracher de Paris, le mener à la campagne. mon Medecin m'a arraché à la mort, d'entre les bras de la mort. On ne peut arracher de l'argent de personne, pour dire, On a du mal à être payé.
 
ARRACHER, se dit figurément en choses morales & spirituelles. Il a beau faire, il ne se peut arracher de l'esprit le souvenir de sa chere femme. cette perte luy a arraché le coeur, luy a arraché les entrailles, luy arrache l'ame. on ne luy peut arracher de la teste une opinion, quand il s'en est une fois coëffé. on luy arracheroit plustost l'ame, la vie, que de l'obliger à se convertir. c'est un homme fort serré & discret, il luy faut arracher les paroles l'une aprés l'autre. la question a été inventée pour arracher la verité par la force des tourments.
 
ARRACHER sa vie, signifie, Estre pauvre, travailler pour vivre. C'est un homme qui en arrache par tout où il peut. il arrachera pied ou aile de cette affaire. on arrache ce qu'on peut d'un mauvais payeur. il arrachera de cette science tout ce qu'on en peut sçavoir.
 
ARRACHER, se dit proverbialement en ces phrases. Il vaut mieux laisser son enfant morveux, que de luy arracher le nez, pour dire, souffrir un petit mal pour en éviter un plus grand. On dit aussi, lors qu'on a emprunté, ou qu'on attrape de l'argent à un avare, qu'on luy a arraché une dent.
 
ARRACHÉ, ÉE. part. On dit en termes de Blason, que la teste ou un autre membre d'un animal ou d'un oiseau, sont arrachés, quand ils ne sont pas couppés nettement, & quand il y a encore du poil, ou de la plume qui couvre la chair du lieu d'où ils sont arrachés. On dit aussi, que des arbres sont arrachés, quand ils monstrent leur racine sur l'Escu.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.