Email catcher

gorge

définitions

gorge ​​​ nom féminin

Partie antérieure du cou. Serrer la gorge. ➙ étrangler. De la gorge. ➙ jugulaire. Couper la gorge à qqn. ➙ égorger. locution Prendre qqn à la gorge, le contraindre par la violence. Avoir le couteau sur, sous la gorge : subir une contrainte (qui oblige à faire qqch. sur-le-champ).
littéraire Seins de femme. ➙ buste, poitrine.
Cavité intérieure du cou, à partir de l'arrière-bouche (larynx, pharynx). ➙ gosier. Mal de gorge. Se racler la gorge. Avoir la gorge serrée. Voix de gorge. ➙ guttural. Rire à gorge déployée, très fort.
Faire rendre gorge à qqn, lui faire restituer par force ce qu'il a pris par des moyens illicites.
locution Faire des gorges chaudes de qqch., se répandre en plaisanteries malveillantes. ➙ se moquer.
au figuré
Vallée étroite et encaissée. Les gorges du Tarn.
Partie creuse, cannelure (dans une pièce métallique). La gorge d'une poulie.

synonymes

gorge nom féminin

buste, poitrine, sein(s)

gosier, kiki (familier)

canyon, couloir, défilé, porte, vallée

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle a été enrhumée quelques jours, mais n'a pas eu mal à la gorge, et c'est réjouissant.Revue d'histoire de la Shoah, 1999, Nadine Ganivel (Cairn.info)
Le couteau entra dans la gorge et brilla de l'autre côté.Pierre Louÿs (1870-1925)
Comme si la langue restait dans la gorge et que seule l'intervention d'un exorciste pourrait enfin l'en faire sortir.Imaginaire & Inconscient, 2012, Evelyne Guilhendou (Cairn.info)
Il lui est égal de trancher la gorge du jeune homme ou de lui laisser la vie.Ouest-France, Olivier RENAULT, 03/08/2018
Ils ont alors introduit un endoscope dans la gorge, avec un grappin fixé à son extrémité.Ouest-France, Arnaud BÉLIER, 11/05/2016
D'une hauteur de 12 cm environ, il se compose de chanfreins, d'une gorge et d'un tore.Studia Bruxellae, 2018, Pierre Anagnostopoulos (Cairn.info)
Il est irritant pour le nez, les yeux et la gorge, particulièrement lorsqu'il survient au printemps à la saison des pollens.Géo, 12/09/2021, « Qu'est-ce que le smog ? »
De nombreuses entreprises viables, et plus particulièrement celles de petite taille, sont régulièrement prises à la gorge par des retards de paiement.Europarl
Le grand cousin parti, la mère aurait recommencé à enserrer sa fille avec le bras sur la gorge.Ouest-France, 09/03/2021
Pris à la gorge, les promoteurs pointent aussi l'accumulation des contraintes qui pèsent sur leur activité.Capital, 15/05/2014, « Le marché du logement neuf est totalement gelé … et… »
Avec les mauvais jours, c'est votre gorge qui trinque ?Ça m'intéresse, 28/10/2021, « Se soigner avec les remèdes de grand-mère »
Le pasteur de la chapelle est retrouvé la gorge tranchée.Ouest-France, 24/02/2013
Ici, l'art et la manière de réagir au restaurant lorsque le service vous est resté en travers de la gorge.Capital, 20/09/2017, « Forcez-vous à donner un feed-back à un serveur désagréable »
Cette ligne à voie normale franchit de nombreuses chaînes de montagnes, des gorges profondes et des vallées au sol mouvant.Entreprises et histoire, 2002, Rang-Ri Park (Cairn.info)
Ces derniers vont du simple mal de ventre à l'œdème de la gorge en passant par l'eczéma.Ça m'intéresse, 08/05/2021, « D’où viennent les allergies ? »
Et de toute façon, son prix vous serait resté en travers de la gorge : 200 000 euros pièce !Capital, 22/01/2014, « Jusqu’où ira la folie des duty free ? »
L'un d'eux sort un couteau et le lui met sous la gorge.Ouest-France, 20/09/2019
Durant la première séance ma respiration se situe en haut de ma poitrine, presque à la gorge, toute ténue, rapide.Cahiers de Gestalt-thérapie, 2015, Véronique Arnaud (Cairn.info)
Dans cette gorge étroite, ils sont parfois prisonniers des eaux déchaînées du torrent grossi par les orages.Travailler, 2002, Françoise Dulong-Lauraine (Cairn.info)
Face au refus du policier, ce dernier lui aurait placé un couteau sous la gorge avant de prendre la fuite avec son véhicule.Ouest-France, 16/08/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GORGE » subst. fem.

Partie de l'animal qui est entre la teste & les espaules, où est le gosier. Les Medecins comprennent sous le nom de gorge, toute cette capacité creuse que l'on voit quand la bouche est ouverte. Ils l'appellent isthme, parce qu'elle est fort estroitte, & ressemble à ces detroits de terre qui sont entre deux mers. Il y a deux glandules auprés de ce detroit qui arrousent perpetuellement de salive la bouche, & la langue, qu'on appelle amygdales. Il luy est demeuré un os dans la gorge. il faut coupper la gorge à ces poulets, à cet agneau. le rheume prend d'ordinaire à la gorge. une gorge de porc salée est un bon manger. Ce mot vient du Grec gargara ou gargareion : si on n'aime mieux le tirer du Latin gurges. Covarruvias le derive de gula.
 
GORGE, signifie aussi, le sein d'une femme. Les honnestes femmes doivent avoir soin de cacher leur gorge. un fil de perles orne bien une belle gorge.
 
On dit en termes de Chasse, qu'un chien a belle gorge, lors qu'il crie bien, & qu'il a la voix grosse & forte.
 
GORGE, en termes de Fauconnerie, est le sachet superieur de l'oiseau, qu'ailleurs on nomme poche ; & lors que l'oiseau s'est peu, on dit qu'il s'est gorgé. On appelle gorge chaude, la viande chaude qu'on donne aux oiseaux du gibier qu'ils ont pris. On leur a donné grosse gorge, c'est à dire, viande grossiere : & non trempée dans l'eau, non estimée, on leur a fait mauvaise chere. On dit aussi, Enduire & digerer sa gorge ; & lors qu'elle passe viste, & que l'oiseau émeutit incontinent sans prendre nourriture, on dit qu'il devient ectique, & c'est ce qu'on appelle le mal subtil.
 
On se sert aussi de cette expression au figuré, quand on parle de ceux qui ont fait bonne chere de quelque succession, ou qui ont dissipé en peu de temps quelque butin, ou quelque argent qui leur est venu par hasard.
 
On dit aussi par une double figure, quand quelqu'un a fait une sottise, ou imprudence, qu'on en fait une gorge chaude dans les compagnies où on s'en raille.
 
RENDRE GORGE, signifie, Vomir, rendre le vin, les viandes qu'on a prises par excés, & dans la débauche.
 
On dit figurément, Faire rendre gorge, pour dire, Faire rendre par les voyes de la Justice les biens volés, usurpés, & mal acquis par quelqu'un. Les Chambres de Justice sont establies pour faire rendre gorge à ceux qui ont volé le Roy & le public.
 
On appelle Gorge de pigeon, en matiere de couleurs, les couleurs qui changent suivant qu'on les expose diversement au Soleil, comme sont certains taffetas qui imitent la gorge de pigeon qui fait le même effet au Soleil.
 
GORGE, en termes de Fortifications, est l'entrée du bastion, ou des ravelins, ou autres dehors aux bastions qui sont sur les angles : c'est ce qui reste des costés du Polygone de la place, aprés qu'on en a retranché les courtines ; auquel cas il se fait un angle au centre du bastion. Aux bastions plats, c'est une ligne droite, sur la courtine par où on entre au bastion, aux dehors : c'est aussi l'ouverture par où on y entre, ou ce qui est enfermé entre les deux ailes, ou les flancs.
 
DEMI-GORGE, est la partie du Polygone qui est depuis le flanc jusqu'au centre du bastion.
 
On appelle aussi gorge, les entrées qui se trouvent en des pays serrés de montagnes. On ne peut entrer dans la Valteline que par une gorge que laissent les montagnes.
 
On appelle aussi la gorge d'un vaisseau, d'une pinte, ou chopine, l'endroit qui est auprés de son ouverture, & qui est plus serré que le reste.
 
GORGE, se dit proverbialement en ces phrases. Prendre un homme à la gorge, luy mettre le poignard sur la gorge, pour dire, Exiger de luy quelque chose par violence : luy coupper la gorge, pour dire, luy faire un prejudice notable qui le ruine, qui le met en estat de mourir de faim. On appelle un couppe-gorge, un lieu escarté, couvert, & sans secours, où on est en danger d'estre volé, ou assassiné ; & on appelle aussi un Couppe-gorge, un lieu où on est rançonné, où on fait payer une marchandise, un peage, un droit plus grand qu'il ne faut. On dit encore, Rire à gorge desployée, pour dire, Rire de toute sa force ; & au contraire, qu'un ris ne passe pas le noeud de la gorge, quand il est forcé, ce qu'on appelle autrement, Rire du bout des dents. On dit aussi, qu'un homme a menti cent pieds dans sa gorge, pour appuyer davantage le dementi qu'on luy donne. On dit aussi, qu'on luy fera rentrer ses injures dans la gorge, pour dire, qu'on le punira, qu'on le fera repentir de les avoir dites. On dit aussi, C'est un franc masle, il a la gorge noire : pour dire, C'est un bon compagnon. Marot a dit de son valet, qu'il estoit chatouilleux de la gorge, pour dire, qu'il estoit en passe d'estre pendu.
Style et écriture Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez

Le maître du thriller français nous ouvre la boîte noire de son imaginaire : découvrez trois secrets d'écriture de Franck Thilliez pour composer un...

13/05/2022