innocence

définitions

innocence ​​​ nom féminin

Religion État de l'être qui n'est pas souillé par le mal. ➙ pureté. L'innocence de l'homme avant le péché originel.
État d'une personne qui ignore le mal. ➙ candeur, ingénuité. Elle l'a dit en toute innocence. ➙ innocemment.
État d'une personne qui n'est pas coupable (d'une chose particulière). L'accusé proclame son innocence.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les procureurs défient publiquement la présomption d'innocence, tandis que les ministres font pression sur les tribunaux et prononcent des condamnations par l'intermédiaire de la télévision.Europarl
Il ordonna, quel que fût un procès, soit en matière civile, soit en matière criminelle, qu'on prouveroit son droit ou son innocence par des chartes, des titres ou des témoins.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Depuis le commencement de cet affreux supplice jusqu'à la fin, il ne cessa de protester de son innocence, et, au pied même de la potence, il s'écria qu'il mourait innocent.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Aimables enfants, vous passiez ainsi dans l'innocence vos premiers jours, en vous exerçant aux bienfaits !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Dans un système juridique normal, c’est la culpabilité et non l’innocence qui doit être prouvée.Europarl
Puis, dans la persistance à faire un bien qu'on incrimine, il se trouve d'invincibles attraits : l'innocence a le piquant du vice.Honoré de Balzac (1799-1850)
D'ailleurs, on lui déguiserait la vérité, s'il avait des craintes, et comme il t'adore, il accepterait toutes les explications qui tendraient à démontrer ton innocence.Charmes Mérouvel (1832-1920)
J'ai eu l'impression que nous faisions l'objet d'une présomption de culpabilité et non d'une présomption d'innocence, laquelle est bien sûr, une règle fondamentale dans tout procès équitable.Europarl
Il convient donc, de ce point de vue, de respecter les principes fondamentaux du droit, et donc la présomption d'innocence.Europarl
Chacun apportait sa dot ; et ils faisaient plus que le couple, ils faisaient la paire ; séparés seulement par l'innocence, interposition sacrée.Victor Hugo (1802-1885)
Il fut déclaré qu'il n'y avait lieu à suivre, et dès lors je n'avais plus même à défendre mon innocence.Gérard de Nerval (1808-1855)
D'ailleurs, comme il arrive, précisémente dans la très grande innocence, elle imaginait l'excès du mal dès qu'elle cessait de le nier tout à fait.Daniel Lesueur (1854-1921)
Quelle cruauté gratuite de la nature que cette condamnation d'un être auquel suffisait une existence vouée à des divertissements de cette innocence !Paul Bourget (1852-1935)
Vivez plutôt pour manifester un jour votre innocence, pour faire trembler à son tour le juge qui triomphe aujourd'hui.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Fort de son innocence, il se présente aux juges ; mais à la manière dont il est interrogé, il s'aperçoit que sa perte est jurée.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Les carabiniers piémontais le découvrirent et l'arrêtèrent, quoiqu'il protestât de son innocence et qu'il s'écriât qu'on ne pouvait saisir un homme de sa robe.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il raconta par quelle suite de causes et d'insinuations elle aurait perdu son innocence et trop instruit son ignorante simplicité.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Je note cependant qu'il y a des articles relatifs à la présomption d'innocence, au principe de légalité et au droit de la défense.Europarl
Ce sont des distinctions qui sont parfaitement légitimes, que méconnaît ce texte qui, de surcroît, détruit la présomption d'innocence.Europarl
On peut se figurer, d'après cela, où en arrivait parfois dans ses accès de nervosisme ce quinquagénaire d'une innocence enfantine.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INNOCENCE » s. f.

Pureté de l'ame qui n'est point souillée de pechez. Adam fut creé en l'estat d'innocence. l'innocence baptismale nous remet dans la premiere pureté de l'homme. un enfant est en l'estat d'innocence, jusqu'à ce qu'il ait atteint l'usage de raison. les Payens avoient aussi leur âge d'innocence, qu'ils ont appelle l'âge d'or. l'agneau est le symbole de l'innocence.
 
INNOCENCE, se dit aussi de l'estat d'un homme de bien qui vit conformément à la vraye Religion, qui ne fait tort à personne. Cet homme vit dans une grande innocence de moeurs. son innocence va jusqu'à la simplicité. on a reconnu l'innocence de Susanne faussement accusée par des vieillards. On dit aussi, qu'un homme a fait voir son innocence, quand il a esté deschargé d'un crime qu'on luy avoit imposé, faute de preuve ou autrement.