lacet

 

définitions

lacet ​​​ nom masculin

Cordon étroit, qu'on passe dans des œillets pour serrer, attacher. Une paire de lacets. Serrer, nouer un lacet.
Succession d'angles aigus de part et d'autre d'un axe. ➙ zigzag. Les lacets d'un chemin de montagne. Route en lacet(s).
Nœud coulant pour capturer le gibier. ➙ lacs. Poser, tendre des lacets. ➙ collet.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pendant ce temps, un autre, qu'il avait déjà dépassé, tourna bride et lança le lacet qu'il tenait à la main ; mais il ne fut pas adroit, et manqua son coup.Paul de La Gironière (1797-1862)
De larges étangs, liés entre eux par l'inextricable lacet des rios, procuraient à ces plaines une verdoyante humidité.Jules Verne (1828-1905)
Cela fait, nous passâmes de l'autre côté du ravin, et lui jetâmes un autre lacet que nous amarrâmes comme le premier.Paul de La Gironière (1797-1862)
Lorsque l'étoffe est trop restreinte pour que l'on puisse en arrêter la disposition dans la forme de la poenula, ils y obviennent au moyen d'une épine ou d'un lacet volant.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Une fille qui laisse pendre et traîner son lacet sur un dossier de fauteuil dessine, sans s'en douter, à peu près tous les sentiers de falaises et de montagnes.Victor Hugo (1802-1885)
A peine si, de loin en loin, près des places à charbon, une bécasse se prend dans un lacet abandonné.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Elle avait été vue pour la première fois par un homme, sa ceinture brisée, son lacet rompu, ses trésors violemment lancés hors de leur écrin.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il cousit l'homme avec un lacet trop long ; tellement qu'à la fin de la coûture il en resta un bout.François Béroalde de Verville (1556-1626)
On arrive ainsi à un lacet qui oblige l'arrivant à se détourner brusquement pour atteindre la porte.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Son cœur battait à briser le lacet de son corsage de velours vert, et ses joues étaient écarlates comme sa jupe.George Sand (1804-1876)
Je ne puis pas jeter le lacet à travers cette cloison, ni tirer avec une ficelle une pièce de vin qui pèse peut-être deux quintaux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Après bien des fuites, des poursuites, des courses et des dangers, un chasseur adroit couronna l'animal de son lacet.Paul de La Gironière (1797-1862)
À l'instant même il lui jeta son lacet, dirigeant en même temps le caïak vers le marécage, pour y trouver un point d'appui contre les efforts désespérés de l'animal.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
En plaine, on n'a besoin que d'un bon cheval, de beaucoup d'adresse et d'agilité pour lancer le lacet.Paul de La Gironière (1797-1862)
Il faut croire qu'un lacet de soie change beaucoup le caractère, car tous ceux que je pends sont comme toi.Judith Gautier (1845-1917)
Les premières pentes sont couvertes de belles villas et de jardins, puis les routes montent en lacet parmi des futaies.René Bazin (1853-1932)
En général, les femmes aiment assez ces enfantillages, et quand elles vous ont accordé cela, c'est un lacet qu'on leur jette et dont on les étrangle.Charles de Bernard (1804-1850)
Mais, dans la nuit calme, aucun pas ne s'entendait et le blanc lacet de la route se déroulait désert entre les grands jalons des peupliers bruissants.Louis Pergaud (1882-1915)
Elle partit pour aller leur chercher à manger ; la voilà tout à coup prise au lacet que des gamins avaient tendu sur une branche d'arbre.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Si je ne me dépêche pas de prendre mon lacet et de me sauver, je suis perdue.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LACET » s. m.

Petit cordon ferré par les deux bouts, qui sert à serrer un corps de juppe, une chemisette, &c. Il y a des lacets ronds, & des lacets plats, des lacets de fil, de soye, &c. On fournit des lacets à Messieurs de la Chambre des Comptes pour enfiler leurs papiers. Quelques-uns appellent aussi lacets, les colliers & filets que les paysans tendent dans des trous de hayes pour attraper du gibier quand il y passe.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020