exaltation

 

définitions

exaltation ​​​ nom féminin

littéraire Fait d'exalter (1), de célébrer. ➙ glorification.
Grande excitation de l'esprit. ➙ ardeur, enthousiasme, fièvre, ivresse. État d'exaltation.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Valentine, récemment éprouvée par une maladie de nerfs très-violente, était encore en proie, à de certaines heures, à une sorte d'exaltation fébrile.George Sand (1804-1876)
Mais une exaltation de tendresse la saisit quand elle nous vit seuls dans la pièce étroite.René Boylesve (1867-1926)
Et je ne sens pas monter en moi le feu de l'enthousiasme, et je ne suis point envahi par cette exaltation frénétique que j'attendais aux premières lignes.Georges Darien (1862-1921)
Les souvenirs qui m'étaient le plus chers se reproduisaient quelquefois à mon esprit, dans ces momens d'exaltation cérébrale.Édouard Corbière (1793-1875)
Il va sans dire que si on a au fond du cœur quelque sentiment plus tendre, ce sentiment atteint tout naturellement le plus haut degré d'exaltation auquel il puisse atteindre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On boit là-dedans trente tasses de café par jour, ce qui met tout le monde dans un état d'exaltation impossible à décrire.Jules Vallès (1832-1885)
La sienne, oisive et seule, dans une secrète et continuelle exaltation, avait renoncé à cet amour de l'âme que personne n'avait su lui exprimer.George Sand (1804-1876)
Est-ce la quantité et l'excellence de la musique que j'ai entendue aujourd'hui qui me donne une exaltation d'idées si nouvelle ?...George Sand (1804-1876)
Elle avait lu beaucoup de romans ; mais, pour l'exaltation ou la subtilité des sentiments, elle en eût remontré aux plus habiles romanciers.George Sand (1804-1876)
Simon ne songea plus à lutter contre son admiration, mais il résolut de s'efforcer à en modérer l'exaltation.George Sand (1804-1876)
Peu à peu cependant l'exaltation s'affaisse, mes nerfs se détendent, et il me reste comme la fatigue d'un lendemain d'ivresse.Jules Vallès (1832-1885)
J'aime les saccades de son existence qui fut menée par la générosité et le scepticisme, par l'exaltation et le calcul.Maurice Barrès (1862-1923)
Et la fierté qu'ils avaient l'un de l'autre les maintenait dans un état d'enthousiasme qui mêlait toujours à leur tendresse une part d'exaltation.Hector Malot (1830-1907)
Non, pas de l'admiration, puisque l'admiration est un sentiment moral, une exaltation spirituelle, et ce que je ressens n'influence, n'exalte que ma chair...Octave Mirbeau (1848-1917)
C'est un parti pris chez elle ; elle était forte pour les partis pris, et son imagination ensuite, sa faculté d'exaltation et de sensibilité tenaient la gageure.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Ce qui les gagna, ce qui les délectait, c'est la tendresse pour les humbles, la défense des pauvres, l'exaltation des opprimés.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il ne parlait pas, mais, au gonflement de ses traits, on discernait qu'une soudaine exaltation bouillonnait en lui.Georges Ohnet (1848-1918)
Ce n'était plus chez lui l'exaltation des premiers temps, mais une affection calmée, profonde, une sorte d'amitié amoureuse dont il avait pris l'habitude.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais laissons cela, dites-moi sous quelle exaltation vous étiez lorsque vous m'avez écrit ce billet qui m'a si fort alarmée et qui m'a fait venir ici... ce soir....Eugène Sue (1804-1857)
Cependant, je n'avais rien mangé, rien bu qui pût produire en moi une telle exaltation !Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EXALTATION » s. f.

Elevation. Il est vieux au propre. On dit pourtant quelquefois, Ce bastiment, ce plancher ont trop ou trop peu d'exaltation.
 
EXALTATION, au figuré se dit de l'elevation d'une personne en quelque dignité ecclesiastique, & sur tout à la Papauté. Aprés l'exaltation de ce Pape au Pontificat, l'Eglise receut une nouvelle splendeur. On fait aussi des prieres pour l'exaltation de la Foy, de nostre Mere Sainte Eglise.
 
Exaltation Sainte Croix, est une Feste qui se celebre dans l'Eglise le 14. Septembre, en memoire de ce qu'Heraclius Empereur d'Orient rapporta la vraye croix de JESUS-CHRIST sur ses espaules au lieu du Calvaire, d'où elle avoit esté enlevée quatorze ans auparavant par Cosroes Roy de Perse, quand il prit Jerusalem du temps de Phocas. Elle fut renduë par un traité de paix fait avec Siroes fils de Cosroes. Cette Feste fut marquée par un grand miracle : car Heraclius ne pût sortir de Jerusalem tant qu'il porta la croix sur ses habits royaux chargés d'or & de pierreries ; mais il marcha facilement, dés qu'il eut pris un habit ordinaire.
 
EXALTATION, en termes d'Astrologie, est une certaine dignité qu'acquiert une Planete en certains degrez du Zodiaque, qui luy donne plus de vertu. Comme, le quinziéme degré de Cancer est l'exaltation de Jupiter, selon Albumazar, parce qu'il croit que c'estoit l'ascendant lors de la creation du monde. Celle du Soleil est au dix-neuviéme d'Aries ; celle de la Lune au troisiéme du Taureau, &c. Ptolomée en rend la raison en son premier Livre de Quadrip.
 
EXALTATION, en termes de Chymie, est une elevation & purification des metaux à un certain degré. C'est ainsi que se font les magisteres.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020