probe

définitions

probe ​​​ adjectif

littéraire Honnête, intègre.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est ainsi qu'en continuant encore deux ans à recevoir pour d'autres cette subvention individuelle, et grâce au travail, j'espère mourir pauvre, mais probe.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Aussi, quoique ce fût la probe et excellente femme que vous connaissez, l'œil pouvait-il s'y tromper.Honoré de Balzac (1799-1850)
Nous avons encore à suivre quelques-uns des acteurs de ce récit dans ces mansardes où frissonne de froid et de faim une misère timide, résignée, probe et laborieuse...Eugène Sue (1804-1857)
Le patriote n'est autre chose qu'un homme probe et magnanime dans toute la force de ce terme.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Ce fut la plus probe, la plus honnête, la plus impartiale, la plus dévouée de nos assemblées nationales.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Oudard était un homme probe, qui ne devait son emploi qu'à son mérite ; après son élargissement, il supplia le roi de faire revoir ce procès.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
En vous voyant heureux, parce qu'après avoir commis une criminelle action, expiée par une punition terrible, vous êtes resté probe, courageux, désintéressé, ceux qui auront failli tâcheront de devenir meilleurs.Eugène Sue (1804-1857)
Il ne s'est pas contenté d'être un homme probe et juste, il a encore été un citoyen courageux.Eugène Le Roy (1836-1907)
C'était un homme probe, dévoué, qui accepta cette tâche ingrate et se mit sur-le-champ à l'œuvre.Louis Reybaud (1799-1879)
Birotteau serait le caissier le plus probe, s'il y avait à distinguer dans la probité.Honoré de Balzac (1799-1850)
Quand je vois un homme, malgré moi mon œil le toise et le sonde, et je demande en mon cœur, celui-là est-ce bien un probe, en vérité ?Pétrus Borel (1809-1859)
Et comme son second mari était un montagnard probe, actif et courageux, il remplacerait le premier dans toutes ses fonctions, et serait, comme lui, garde-chasse.Daniel Lesueur (1854-1921)
Son abondante chevelure noire, son encolure de cheval normand, ses gros membres, son air simple et probe, tout contribuait à disposer favorablement en sa faveur.Honoré de Balzac (1799-1850)
Oui, nous avons dit et nous répétons que l'homme laborieux et probe a droit à un travail qui lui donne un salaire suffisant.Eugène Sue (1804-1857)
Il est si facile de rester honnête quand on est toujours heureux, et si difficile de rester toujours probe quand la fortune ne se lasse pas de vous poursuivre !Édouard Corbière (1793-1875)
Vous êtes resté probe jusqu'à cinquante ans ; mais l'extrême misère, la faim vous poussent au mal, et voilà un coquin de plus ; tandis que si on avait su...Eugène Sue (1804-1857)
Il veut avoir le droit de se tromper, même de se nuire ; il est têtu, étroit, probe et fier.George Sand (1804-1876)
L'empereur recommanda que l'on y envoyât comme préfets ce que l'administration française offrait de plus probe et de plus recommandable.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Ce général, sage et probe autant que brave, était parfaitement choisi pour cette mission difficile.Adolphe Thiers (1797-1877)
Certes, c'était un brave homme, honorable et probe en affaires, mais dont l'esprit n'avait jamais franchi l'horizon de sa boutique.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire