Email catcher

lubie

Définition

Définition de lubie ​​​ nom féminin

Idée, envie capricieuse, parfois déraisonnable. ➙ caprice, fantaisie, folie. C'est sa dernière lubie.

Synonymes

Synonymes de lubie nom féminin

envie, caprice, coup de tête, fantaisie, folie, manie, passade, dada (familier), tocade (familier), foucade (vieux ou littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot lubie

Il fréquente voisins et commerçants qui l'acceptent tel qu'il est et lui passent ses lubies.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2009, Julien Bonhomme (Cairn.info)
Ceux qui partent ne cèdent pas à une simple lubie passagère.Afrique contemporaine, 2017, Ibrahim Sy Savané (Cairn.info)
Loin d'être une lubie, cette double activité lui apporte un équilibre.Ouest-France, 18/09/2017
Celui-ci est pris d'une lubie : réclamer du préfet une autorisation pour l'installation d'une ligne de téléphone à usage privé, denrée rare, par conséquent précieuse.Critique, 2019, Ronan de Calan (Cairn.info)
Ce n'est pas que lubie ou rêverie de vieux penseurs en mal de leur jeunesse !La revue lacanienne, 2017, Jean-Jacques Tyszler (Cairn.info)
Et, loin d'être une lubie de nos employeurs, cet appel à la nature se révèle une stratégie futée pour doper notre moral et notre productivité.Capital, 04/01/2017, « Jardins, potagers,... des bureaux plus verts pour des salariés plus… »
Ma bonne tante prétendait qu'il fallait rire des lubies de sa sœur et croyait la chose possible de ma part.George Sand (1804-1876)
Ce n'est pas une lubie, 80 % des enfants procréés après un voyage de leur père dans l'espace, sont des filles.Ça m'intéresse, 02/06/2017, « Comment se passe le retour sur terre des astronautes ? »
Rien, absolument rien, n'a pu faire lâcher prise à cette lubie.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Chaque membre de la famille affiche ses travers et ses lubies.Ouest-France, 22/06/2021
Obsédé par votre nouvelle lubie, vous passez vos soirées sur les sites internet des promoteurs et épluchez la presse spécialisée.Capital, 10/06/2010, « Recherche de bien, financement, encaissement des loyers… dans la peau… »
Son père, cadre de banque, et sa mère, professeur de mathématiques, ne partagent guère cette lubie.Ouest-France, Clément COMMOLET, 11/03/2021
Mais tant de personnes remarquaient en lui des lubies que je n'étais pas autorisée à me croire, de sa part, l'objet d'un traitement particulier.René Boylesve (1867-1926)
Ce n'est pas une lubie d'altermondialiste, mais d'abord un modèle économique, auquel on peut ajouter un supplément d'âme.Ouest-France, Vincent ENJALBERT, 22/09/2020
Celle-ci apparaîtrait alors pour ce qu'elle est – une mesure adaptée aux divers défis à venir – et ne pourrait plus être caricaturée en lubie d'écologiste.Revue d'économie politique, 2014, Emmanuel Combet, Jean Charles Hourcade (Cairn.info)
La mixité n'est ni une lubie ni un caprice ni même une question de justice sociale, mais un levier de croissance mondial.Capital, 14/08/2019, « La mixité est une nécessité économique »
Il est temps de révéler au monde que cette frénésie de regroupement intercommunal n'est pas une simple lubie locale, mais notre nouvelle stratégie indépendantiste.Ouest-France, Calixte de NIGREMONT, 14/04/2018
Personne n'émigre par lubie : c'est toujours par nécessité.Europarl
Ensemble, ils s'autopersuadent de leur lubie et se présentent comme des résistants face à la pensée globale scientifique faite de mensonges pour endormir le peuple.Ouest-France, Philippe LEMOINE, 07/03/2021
Ils se défient, ceux-là, de la contrainte comme d'une étrange et dangereuse lubie.Medium, 2009, Marcel Bénabou (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de LUBIE subst. fem.

Caprice, fantaisie qui prend à quelqu'un de faire quelque chose qu'il ne feroit pas en un autre temps. On a dit dans le Virgile travesti en parlant de la Renommée,
 
Car il lui prit une lubie
 
D'aller prosner par la Libie, &c. Ce terme est populaire & burlesque.

Définition ancienne de LUBIEUX, EUSE adj.

A qui il prend quelquefois des lubies. Ce mot est de peu d'usage.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ? Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ?

Parmi les principales difficultés qui rendent l’exercice de la dictée si périlleux pour les francophones, on retrouve immanquablement la question des...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 25/01/2023