mécontenter

définitions

mécontenter ​​​ verbe transitif

Rendre mécontent. ➙ contrarier, fâcher. Cette réforme a mécontenté tout le monde.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je mécontente

tu mécontentes

il mécontente / elle mécontente

nous mécontentons

vous mécontentez

ils mécontentent / elles mécontentent

imparfait

je mécontentais

tu mécontentais

il mécontentait / elle mécontentait

nous mécontentions

vous mécontentiez

ils mécontentaient / elles mécontentaient

passé simple

je mécontentai

tu mécontentas

il mécontenta / elle mécontenta

nous mécontentâmes

vous mécontentâtes

ils mécontentèrent / elles mécontentèrent

futur simple

je mécontenterai

tu mécontenteras

il mécontentera / elle mécontentera

nous mécontenterons

vous mécontenterez

ils mécontenteront / elles mécontenteront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il sourit et ne se dérangea point, au risque de mécontenter son oncle et de perdre le fruit de sa démarche.George Sand (1804-1876)
De père en fils, cela durait : pourquoi risquer de mécontenter le sort, en doutant de lui ?Émile Zola (1840-1902)
On ne craindra pas de nous mécontenter, dans l'assurance que nous serons des mécontents inoffensifs.Anatole France (1844-1924)
L'essentiel est de ne mécontenter personne et de se rappeler tous les noms, ce en quoi il est admirable.Stendhal (1783-1842)
Je suis certain de n'avoir jamais rien fait pour vous mécontenter ni l'un ni l'autre.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Les renvoyer chez eux, ce serait les mécontenter et s'en priver peut-être pour une autre fois : en tout cas, fallait-il les payer d'avance.Amédée Thierry (1797-1873)
Je sais que tes parents y seraient contraires, et moi-même je le serais malgré moi, et avec le regret de te mécontenter.George Sand (1804-1876)
Il ne fallait pas la mécontenter, se montrer trop impatiente ; car elle avait sûrement son idée, elle savait pourquoi elle commençait par celle-ci plutôt que par celle-là.Émile Zola (1840-1902)
En vérité, j'ignore quand le pauvre abbé sortira de mes mains ; car les amis, qu'on craint moins de mécontenter que les indifférents, sont toujours les derniers servis.Denis Diderot (1713-1784)
On voulait donc justifier tous les reproches des victimes de fructidor, et mécontenter gravement l'opinion ?Adolphe Thiers (1797-1877)
D'ailleurs, c'étaient les peuples, bien plus que les gouvernements, qu'on allait mécontenter, et cette considération seule rendait une pareille exigence regrettable.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais je m'y soumets pour ne pas mécontenter des gens qui m'ont si bien soignée et à qui j'ai causé tant d'inquiétude sans le savoir.George Sand (1804-1876)
On dit que le haut clergé en rit, mais qu'il le tolère, et ne pourrait s'y opposer sans mécontenter le peuple.George Sand (1804-1876)
C'est l'opinion de ma sœur et de mon oncle qu'il devrait rester où il est ; il va les mécontenter tous, surtout mon oncle, qu'il a tant d'intérêt à ménager.Hector Berlioz (1803-1869)
Et ne craignez-vous pas de mécontenter du premier coup celle qui peut et qui veut le plus pour vous ?Paul Féval (1816-1887)
Mais, retenus par un sentiment délicat de réserve, et craignant de mécontenter son frère, personne de nous ne tenta de la suivre.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Messieurs, c'est chose impossible, je le sais fort bien, que de contenter tout le monde ; mais il faut chercher aussi à ne pas mécontenter tout le monde.François Guizot (1787-1874)
Depuis longtemps, j'aurais pu m'esquiver, mais j'avais peur de mécontenter mon père et il me semblait que je gagnais auprès de lui quelque mérite, en subissant ce purgatoire.Paul Féval (1816-1887)
Il prend des mesures pour protéger cet intérêt ; il ne le peut sans mécontenter un peu le gouvernement anglais.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
On a essayé, à défaut de contenter tout le monde, de ne pas mécontenter tout le monde.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MESCONTENTER » v. act.

Fascher, donner du desplaisir à quelqu'un. Un bon politique doit tâcher à ne mescontenter personne. Il ne faut pas mescontenter les ouvriers qui ont bien travaillé, les payer mal.
 
MESCONTENTÉ, ÉE. part. & adj.
Les mots de l’époque Sommes-nous envahis par les anglicismes ? Sommes-nous envahis par les anglicismes ?

Quand on demande aux gens ce qui pourrait mettre la langue française en danger, on entend souvent citer les anglicismes et la place trop importante que l’anglais prendrait aujourd’hui dans notre langue.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 26/11/2020