Email catcher

contrarier

définitions

contrarier ​​​ verbe transitif

Avoir une action contraire, s'opposer à (qqch.) ➙ combattre, contrecarrer, gêner, résister à. Contrarier les projets de qqn. au participe passé Des amours contrariées.
Causer du dépit, du mécontentement à (qqn) en s'opposant à lui. ➙ chagriner, fâcher, mécontenter. Il cherche à vous contrarier.
(sujet : chose) Rendre inquiet, mal à l'aise. Cette histoire me contrarie. au participe passé Il a l'air très contrarié.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je contrarie

tu contraries

il contrarie / elle contrarie

nous contrarions

vous contrariez

ils contrarient / elles contrarient

imparfait

je contrariais

tu contrariais

il contrariait / elle contrariait

nous contrariions

vous contrariiez

ils contrariaient / elles contrariaient

passé simple

je contrariai

tu contrarias

il contraria / elle contraria

nous contrariâmes

vous contrariâtes

ils contrarièrent / elles contrarièrent

futur simple

je contrarierai

tu contrarieras

il contrariera / elle contrariera

nous contrarierons

vous contrarierez

ils contrarieront / elles contrarieront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Comme s'il fallait toujours au nom d'une rationalité supérieure ou d'une efficacité nouvelle oublier l'existant et contrarier les tendances naturelles.Tous urbains, 2018, Philippe Panerai (Cairn.info)
Cela vient contrarier nombres de sources de souffrance en redonnant à l'activité un sens fort et en redonnant aux collaborateurs la maîtrise de ses gestes.Capital, 05/06/2014, « Bricoler pour redonner sens et intelligence au travail »
À moins que la pluie ne vienne contrarier ses plans et engendrer de la pourriture dans les grappes.Ouest-France, 28/08/2020
On ne voudrait pas le contrarier, mais son succès n'a pas fini de susciter des vocations.Capital, 18/04/2011, « Bataille de chiffonniers entre les déstockeurs en ligne »
A n'en pas douter, si aucun événement exceptionnel ne vient contrarier ce glissement, l'année 2018 marquera une violente inflexion de la courbe vertueuse.Capital, 06/08/2018, « Immobilier : pourquoi il faut s'inquiéter de la brusque dégradation… »
Elles évitent même de les contrarier en rien, afin qu'ils s'accoutument à penser et agir avec la plus grande liberté.Volney (1757-1820)
Pas vraiment rassurée par la mine du voisin, elle le laisse faire pour ne pas le contrarier.Ouest-France, 12/02/2021
Seuls le hululement des gibbons et le tapage strident des grillons viennent contrarier le silence souverain.Géo, 29/12/2016, « Angkor... et toujours vivant »
L'empire de la nature ne peut être détruit : on aura beau le contrarier par des obstacles, il durera.Denis Diderot (1713-1784)
Et pour cause, son application, initialement prévue à partir du 1er janvier 2019, viendrait contrarier une autre mesure du gouvernement : la prime à la conversion.Capital, 11/12/2018, « Le nouveau contrôle technique définitivement abandonné ? »
De plus, l'écriture comique semble, à première vue, contrarier l'individualité.XVIIe siècle, 2002, Ansgar Thiele (Cairn.info)
Évidemment, il est hors de question de contrarier ces piliers, cependant, il est tout aussi important d'avancer.Ouest-France, 18/08/2017
Comme pour toute nouvelle technologie qui se développe, des risques économiques clairement identifiables peuvent venir contrarier le développement des technologies.Revue Défense Nationale, 2018, Marie Christine (Cairn.info)
Le cabinet néerlandais se soucie peu du fait que les accords européens sur le marché intérieur pourraient contrarier ses plans.Europarl
Comme si quelque chose venant de sa personne pouvait contrarier son destin social de mère.L'Autre, 2018, Michèle Fiéloux (Cairn.info)
Le budget de 1 600 000 € ne reposait que sur du virtuel, même si la découverte de nombreux impayés est venue contrarier les plans.Ouest-France, 08/09/2016
Ober beskelloù e park unan bennak, faire des beskelloù dans le champ de quelqu'un (= le contrarier vivement).Ouest-France, Martial MENARD, 10/08/2014
Plutôt que de contrarier le désir de changement, il nous faut apprendre à l'accueillir et le transformer en occasion de (se) grandir.Capital, 17/09/2019, « Vouloir changer de vie, c'est la preuve que vous êtes… »
En début de soirée, le vent est venu contrarier la bonne volonté des organisateurs sans parvenir à gâcher la fête.Ouest-France, Bastien BOCQUEL, 30/06/2019
Il refuserait de le reconnaître si je m'obstinais à le contrarier sur ce point.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTRARIER » v. act.

Dire, soûtenir, faire le contraire. Les Philosophes se contrarient en toutes choses, souvent ils se contrarient eux-mêmes. Les Grands Seigneurs ne veulent point être contrariés.
 
CONTRARIER, signifie aussi, S'opposer, mettre empêchement. Il est naturel à un ennemy, à une partie adverse, de contrarier, de nuire à son ennemy, de ruiner tous ses desseins.
 
CONTRARIÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Yoyoter du bulbe Yoyoter du bulbe

Il y a bien de quoi perdre la tête si l’on cherche le sens du jeu de yoyo. Car c’est de là que vient l’argot yoyoter ; et pour yoyoter, ça yoyote.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 26/01/2022