omettre

définitions

omettre ​​​ verbe transitif

S'abstenir ou négliger de considérer, de mentionner ou de faire. ➙ oublier, taire. Elle a omis de nous prévenir. —  au participe passé omis ​​​ , omise ​​​ Ajouter une référence omise.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'omets

tu omets

il omet / elle omet

nous omettons

vous omettez

ils omettent / elles omettent

imparfait

j'omettais

tu omettais

il omettait / elle omettait

nous omettions

vous omettiez

ils omettaient / elles omettaient

passé simple

j'omis

tu omis

il omit / elle omit

nous omîmes

vous omîtes

ils omirent / elles omirent

futur simple

j'omettrai

tu omettras

il omettra / elle omettra

nous omettrons

vous omettrez

ils omettront / elles omettront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il était évidemment très sensible à tous ces honneurs qu'il raconte sans en rien omettre.Émile Chédieu de Robethon (1814-?), Delphine de Sabran Custine (1770-1826) et François-René de Chateaubriand (1768-1848)
C'est absurde parce qu'une directive censée concerner principalement la sécurité ne peut omettre la question du temps de service du personnel de cabine.Europarl
Il me conta l'histoire de son emprisonnement, sans omettre aucun détail, sauf, bien entendu, ceux que la jeune fille et moi devions seuls connaître.Octave Feuillet (1821-1890)
Nous estimons aussi que l'adoption de la proposition d'amendement 25 reviendrait à omettre l'importante responsabilité qui revient aux producteurs.Europarl
Dans cette intervention, je ne peux toutefois pas omettre un aspect, un principe que je tiens pour hautement responsable, précisément, devant nos concitoyens.Europarl
En terminant, je ne saurais omettre de remercier le rapporteur pour son travail tout à fait substantiel.Europarl
Il serait injuste de ne juger un milieu que par l'endroit où l'on s'en sépare, et d'omettre tout ce qu'il nous a insensiblement communiqué.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Cependant, pour ne rien omettre, j'interroge des spectateurs bien instruits, et avec la douleur que nous font éprouver ces inconnues, j'ai la joie de n'y point trouver les chères tantes.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Et je lui raconte tout, en effet, sans omettre un détail, sans passer un mot...Georges Darien (1862-1921)
Faudra-t-il omettre dans la carte de mon dîner les olives, ces simples, mais parfaites alliées du vin ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Nous ne pouvons pas non plus omettre notre propre responsabilité en ce qui nous concerne, nous et nos enfants.Europarl
C'est ainsi qu'on peut retarder une confession ou même l'omettre absolument sans péché, lorsqu'on croit qu'elle sera plus nuisible qu'utile.Charles de Rémusat (1797-1875)
Et moi qui m'attendrissais de son désir de tout savoir, de n'omettre aucun détail sur ce qui me concernait !Comtesse de Ségur (1799-1874)
Le crayon ainsi obtenu n'est pas une besogne de pratique ; le peintre s'est complu à ne rien omettre, à tout indiquer en vue d'une peinture définitive.Henri Bouchot (1849-1906)
Ce n'est pas dans un tel moment qu'il sied d'omettre les principes de la diplomatie, dont le premier enseigne l'excellence des phrases ambiguës aux heures douteuses.Paul Adam (1862-1920)
Je dois à mes enfants de n'omettre aucun moyen nécessaire pour l'entière justification de leur mère.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Denise commença, sans rien omettre et sans rien déguiser, le récit de cet éternel roman de la jeunesse et de l'amour dont la conclusion est toujours la même.Paul Mahalin (1838-1899)
Si je puis n'omettre aucune action, pourrai-je me souvenir des motifs, des impressions qui m'ont dirigée ?Dorothée de Dino (1793-1862)
On eut soin (il paraît) d'en éloigner quelques généraux suspects, et de ne point omettre d'y appeler les officiers dont les principes, la modération ou la faiblesse étaient connus.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Rien ne me pèse plus que d'omettre sur le chemin tels faits admirables, héroïques, qui sont restés sans récompense, sans mémoire jusqu'ici.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OBMETTRE » v. act. & n.

Manquer à dire ou à faire quelque chose. Quand on obmet un peché mortel en se confessant, la confession est nulle. J'ay obmis à vous marquer cette circonstance. Il est de l'art de l'Orateur d'obmettre plusieurs choses qui nuisent à son dessein. Quand on donne des commissions à ce valet, il en obmet toûjours quelqu'une.
 
OBMIS, ISE. part. & adj.
Le mot du jour Vaxxie Vaxxie

Un nouveau terme apparu en ce début d’année 2021 circule sur le web jusqu’à en devenir une véritable tendance : il s’agit du mot vaxxie.

Yosra Ghliss 03/02/2021