paillard

 

définitions

paillard ​​​ , paillarde ​​​ adjectif et nom

(personnes) par plaisanterie D'un érotisme actif, gai et vulgaire. —  nom Un vieux paillard.
(choses) ➙ grivois, obscène. Chansons paillardes.
 

synonymes

paillard, paillarde

adjectif

licencieux, coquin, égrillard, gaulois, grivois, impudique, luxurieux, polisson, salace, cochon (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Paillard regardait son verre, par-dessus, par-dessous, à l'ombre et au soleil, le humait, reniflait, buvait du nez, de l'œil, autant que du palais.Romain Rolland (1866-1944)
Il n'est que le faire gai & paillard, par amitié ou rencontre.François Béroalde de Verville (1556-1626)
C'est-à-dire qu'il avait conservé des habitudes de paillard, qui lui avaient été fort chères dans sa jeunesse.Michel Zévaco (1860-1918)
Le paillard rioit, en se mordant la langue ; & le consoloit, faisant de l'endormi.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Elle le trouva qui tenait la fausse nièce sur ses genoux, le traita de paillard, lui donna des soufflets et l'obligea à lui demander pardon.Anatole France (1844-1924)
Il était paillard, il est vrai ; il aimait les femmes, les filles.Jules Michelet (1798-1874)
Honteux, il se glissa furtivement hors de la maison, comme un paillard qui s'échappe d'un mauvais lieu.Pétrus Borel (1809-1859)
Le vieux vaudevilliste, très paillard de sa nature, la décidait à venir lui ôter ses chaussettes, le soir, dans sa chambre...Edmond de Goncourt (1822-1896)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PAILLARD, ARDE » adj. & subst.

Qui est fort adonné à la volupté, aux plaisirs charnels. Les gens paillards n'entreront point dans le ciel, qui n'admet point d'impureté. Jupiter & Hercule ont été des Dieux fort paillards.
 
PAILLARD, se dit quelquefois par maniere de raillerie, ou d'injure, ou de cageollerie. C'est un fort paillard, pour dire, un puissant coquin, un homme robuste. C'est un vilain paillard, un faux paillard. On dit aussi en chatouillant un jeune enfant, Vous estes un petit paillard.
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020