passable

définitions

passable ​​​ adjectif

Qui peut passer, qui convient à peu près. ➙ acceptable, moyen.

synonymes

passable adjectif

acceptable, admissible, assez bon, correct, honnête, moyen, suffisant, supportable, potable (familier), pas (trop) pire (familier, Québec)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Notre navigation fut passable : nous eûmes pendant la route le plus beau tems que nous pouvions raisonnablement espérer.Simon Tyssot de Patot (1655-1727)
Il est petit, maigre, sa voix est foible, sa taille menue ; il a très-peu de barbe : passable en homme, il avoit en femme une physionomie très-singuliere.Claude Godard d'Aucour (1716-1795)
Mais enfin on pouvait y trouver bon feu et passable gîte, et en tout cas de quoi se reposer à l'abri de la pluie.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Avec cette première mise de fonds et le crédit qu'ils obtinrent, sous la garantie de leurs fonds futurs, ils établirent dès le début une provision fort passable de livres.Auguste Angellier (1848-1911)
Quoy que cette epigramme ne fust pas bonne, elle estoit du moins passable pour un homme qui foisoit son coup d'essay.Antoine Furetière (1619-1688)
Je suis un ingénieur passable, s'il faut vous en croire, mais, avant tout, je suis français.Jules Verne (1828-1905)
Je vous le ferai savoir au cas où vous ne vous en apercevriez pas, car je me sens assez jeune, assez passable, pour ne pas redouter de faire des avances.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il les fit venir : la fille étoit fort jolie et avoit bien de l'esprit ; le garçon étoit passable.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Pour les simples encouragements, les notes habituelles suffisent : passable, assez bien, bien, très bien, écrites ou énoncées.Félix Hément (1827-1891)
Le voilà qui, pour ne pas faire mentir ma prédiction, vient de débarquer ici frais comme une rose et agréablement chargé d'une petite pacotille d'argent en apparence assez passable.Édouard Corbière (1793-1875)
Deslauriers, en face, dans le public, lui faisait signe que tout n'était pas encore perdu ; et à la deuxième interrogation sur le droit criminel, il se montra passable.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le vin n'étoit pas excellent, mais il étoit passable ; point de dessert : il falloit bien être privé de quelque chose.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Mon fils et moi, lui disait la princesse, n'avons pas eu une soirée un peu passable depuis votre départ si brusque.Stendhal (1783-1842)
On vérifia les existences, on inspecta le garde-manger, et, à force de recherches, on trouva la base d'un déjeuner assez passable.Louis Reybaud (1799-1879)
Tu m'as réformé, tu m'as changé ; tu as fait de moi un homme passable, au lieu d'un vrai diable que j'étais.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Dans une de ses précédentes flâneries, il avait remarqué là un vieux jardin hanté d'un vieux homme et d'une vieille femme, et dans ce jardin un pommier passable.Victor Hugo (1802-1885)
Il y a un port, en mauvais état pour les petits bâtiments, et une rade foraine passable.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Du reste tous ensemble avaient une marche passable, même sans le secours de la voile.Adolphe Thiers (1797-1877)
Deux choses en tout logis doivent être prévues d'abord : le feu et l'eau ; – une eau passable, chose assez rare près de la mer.Jules Michelet (1798-1874)
J'assiste de très près tous les ans au dépouillement des copies latines du baccalauréat ; il y a une version passable sur dix.Gustave Le Bon (1841-1931)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PASSABLE » adj. m. & f.

Qui peut passer, dont on se peut servir, qui n'est ni excellent, ni mauvais. Ce logis, cet appartement est passable. Ce repas est passable, suffisant. Ces vers, ces melons sont passables ; il y en a de meilleurs, il y en a de pires.
Le dessous des mots Torchons ou serviettes ? Ne mélangez plus ! Torchons ou serviettes ? Ne mélangez plus !

Comme vous le savez, les synonymes parfaits sont rares. Le Petit Robert en propose un grand nombre, notamment pour les adjectifs et les verbes.

Marie-Hélène Drivaud 03/01/2021