paye

 

définitions

paye ​​​ ou paie ​​​ nom féminin

Action de payer un salaire, une solde. Le jour de paye.
familier Temps écoulé entre deux payes. locution Ça fait une paye, il y a longtemps.
Ce que l'on paie aux militaires (➙ solde), aux employés et ouvriers (➙ salaire). Feuille de paye.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il me paye deux philippes, et je donne un sou de pourboire à son valet.Albert Durer (1471-1528), traduction Charles Narrey (1825-1892)
Nous trouvons le directeur au bureau, et comme la paye du samedi ne lui permet pas de m'accompagner, il me fait conduire par un employé.Ernest Michel (1837-1896)
Il y a un système d'incendies organisé : on met le feu aux fermes et aux maisons de quiconque paye l'impôt sans avoir de garnisaires.Prosper Mérimée (1803-1870)
Vous voyez qu'il ne vaut pas la peine que je vous paye le traitement que vous désirez, et dont d'ailleurs je reconnais la parfaite légitimité.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Mais c'est lui, et non ses dirigeants qu'il n'a jamais élus démocratiquement, qui paye aujourd'hui en vies humaines le prix de cet embargo.Europarl
C'est le peuple lui-même qui élève ses écoles, ses musées et qui paye ses professeurs.Élisée Reclus (1830-1905)
Pour soulager un village qui paye mal, on charge un autre qui paye mieux ; on ne rétablit point le premier, on détruit le second.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Dans certains pays, les agriculteurs sont entièrement responsables, dans d'autres, c'est le gouvernement qui paye.Europarl
Au final, si le consommateur paye, ce sont bien les intermédiaires de la chaîne qui retirent les plus grands profits.Europarl
Mais la couturière n'a besoin que d'une « petite main », une toute petite main, celle qui sera le plus tôt remplie de gros sous, le samedi de paye venu.Victor Tissot (1845-1917)
On leur devait en 1807 neuf mois de paye, et ils étaient réduits à tendre la main.Adolphe Thiers (1797-1877)
En attendant, la crise financière est à son comble ; on n'a plus le sou, personne ne paye, les banqueroutes éclatent de toutes parts ; agitation, terreur, tout est là.Dorothée de Dino (1793-1862)
Il est juste que ce soit là aussi que je lui paye le plus volontiers le tribut de ma reconnaissance.Dorothée de Dino (1793-1862)
Et tout ce monde de victuailles fait des affaires, s'enrichit, élève ses enfants, paye ses loyers, malgré la dureté des temps.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Le service est lourd, la paye est légère ; mon cheval est à moi et me ruine.Victor Hugo (1802-1885)
Elles avaient d'ailleurs entraîné des complications administratives assez fâcheuses, à cause de la double paye accordée aux uns, refusée aux autres.Adolphe Thiers (1797-1877)
On les met dans ces maisons voisines dont je vous ai parlé et on leur paye ration.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Elle demande que le clergé n'ait point de privilége d'impôt et qu'il paye ses dettes sans les faire supporter à la nation ; que les ordres monastiques soient profondément réformés.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Car, si l'on n'expie ses fautes que dans l'autre monde, c'est déjà dans celui-ci qu'on paye ses sottises, bien que de temps à autre celles-ci trouvent grâce, à l'occasion.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
Il y a toujours une victime dans ces sociétés, et c'est presque toujours celui qui paye.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PAIE » s. f.

Quelques-uns écrivent paye. Solde qu'on donne aux gens de guerre pour leur subsistance. L'armée Polonoise s'est confederée & revoltée faute de paie. La paie des simples soldats est fort modique. Les hautes paies sont des bas Officiers qui ont plus de paie que les autres, comme les Sous-Brigadiers, Sergents, Caporaux, Anspessades. Les mortepaies sont des troupes entretenuës pour la garde ordinaire d'une place, qui n'en sortent point. Les soldats estropiés étoient autrefois des mortepaies. Ce mot, selon Du Cange, vient de pagua, ou paga, qu'on a dit en la même signification, aussi-bien que pagamentum, d'où est venu paiement.
 
PAIE, se dit quelquefois d'un debiteur. Les Courtisans sont de mauvaises paies. On fait credit volontiers aux bourgeois, car ce sont de bonnes paies.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020