peste

 

définitions

peste ​​​ nom féminin

vieux Grave épidémie.
moderne Très grave maladie infectieuse, épidémique et contagieuse causée par le bacille de Yersin (➙ pestiféré). —  Épidémie de peste. —  locution, familier Fuir, craindre qqn ou qqch. comme la peste.
Très grave maladie virale, contagieuse, frappant les animaux d'élevage. Peste bovine, porcine, aviaire.
vieux Interjection marquant l'étonnement. Peste ! Ça c'est un homme !
Femme, fille insupportable, méchante. ➙ gale.
 

synonymes

peste nom féminin

empoisonneur, démon, poison, chameau (familier), gale (familier), plaie (familier), teigne (familier)

[femme] mégère, virago

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Imagine-t-on une épidémie de peste porcine sans action résolue d'éradication de la part des autorités sanitaires ?Europarl
Le nom de peste noire sous lequel la maladie dont j'entreprends l'étude, est restée célèbre, n'est pas le seul qu'elle ait reçu des médecins ou du peuple.Charles Anglada (1806-?)
Ce qui est certain, c'est que la variole a marché bien plus lentement que la peste, sa contemporaine.Charles Anglada (1806-?)
La peste inguinale était malheureusement trop connue à cette époque, pour être identifiée au mal des ardents, dont le signalement est si différent, même pour les yeux les moins exercés.Charles Anglada (1806-?)
Cela couvre un champ bien plus vaste que la viande, la dioxine, les boues d'épuration ou la peste porcine.Europarl
Le lœmos pustuleux n'est plus dès lors qu'un souvenir historique et la vraie peste prend possession, à son tour, de la société humaine.Charles Anglada (1806-?)
D'autres visites ne furent pas moins désastreuses pour les habitants ; en 1485 et 1580, ce fut la peste qui fit chaque fois un nombre considérable de victimes.Albert Robida (1848-1926)
Ce n'est que de cette manière que l'on pourra garantir l'élimination des agents pathogènes de la fièvre aphteuse et de la peste porcine.Europarl
Ceux-ci ont déjà décidé d'appliquer une interdiction dans la directive sur la peste porcine, malgré plusieurs possibilités de reconsidérer la nécessité d'appliquer une interdiction.Europarl
Peste, voilà un homme qui parle de cent mille francs comme je parlerais d'un rouleau de pièces de quinze sous !Paul de Kock (1793-1871)
Ce fait n'a plus perdu dans l'histoire ultérieure de la peste la place qui lui a été donnée alors ; la thérapeutique en tire son indication capitale.Charles Anglada (1806-?)
On s'y égorge à tous les coins de rues, et l'on y meurt de la peste.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
De toutes les raisons dont on étaie ce privilége, la meilleure est la nécessité de se précautionner contre la peste.Volney (1757-1820)
Mead remarque qu'elle présentait bien des phénomènes, tels que la grande prostration des forces, l'anxiété, l'ardeur interne, qui n'appartiendraient, d'après lui, qu'à la peste proprement dite.Charles Anglada (1806-?)
Si la peste ancienne et la peste moderne avaient cédé au même spécifique, il n'y aurait plus eu de doute sur leur identité affective.Charles Anglada (1806-?)
C'est ainsi que la peste de 1348 produisit une hausse considérable et générale des salaires.Gustave Fagniez (1842-1927)
La peste, toujours suspendue sur les peuples, a préludé à sa retraite par des invasions partielles, et le calme qui a suivi tant d'orages semble l'augure d'un avenir meilleur.Charles Anglada (1806-?)
Quelques modifications seront cependant introduites dans le texte afin de renforcer le concept mais le manuel doit constituer une partie essentielle de la législation communautaire sur la peste porcine.Europarl
Dans ce domaine, des modifications des directives concernant la peste porcine, la fièvre aphteuse, ainsi que la zoonose sont à l'étude.Europarl
Quand chaque syllabe y serait un serpent à sonnettes, chaque lettre une peste ambulante, il n'y sera rien changé.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PESTE » s. f.

Maladie contagieuse, & ordinairement mortelle. La peste est appellée par Galien beste sauvage, ennemie mortelle de la vie des hommes, des animaux, & même des plantes & des arbres. On l'appelle epidemie, quand la corruption vient de l'air, qui fait mourir en peu de temps & en peu de lieu une grande quantité de peuple. La peste est accompagnée de fievre, bubons, charbons, pourpre, flux de ventre, delire, frenesie, douleur mordicante d'estomach, palpitation de coeur, pesanteur de membres, & de tant d'autres accidens, qu'à peine peut-on voir deux malades qui ayent les mêmes symptomes : ce qui luy a fait donner divers noms, comme fievre pestilente, caguesangue, coqueluche, sueur Angloise, troussegaland, bosse, charbon, pourpre, &c. La peste, suivant l'opinion de Willis, est un venin qui se repand en l'air, qui s'attaquant aux esprits, au sang, au suc nerveux, & aux parties solides, les remplit de pourriture, de taches, de pustules, de bubons, & de charbons. Mr. le Duc Medecin François pour se garentir de la peste, appliquoit quatre crapaux sechez sur les aînes & sous les aisselles, qui luy servoient de vesicatoires. Le vray remede contre la peste, c'est de fuir de bonne heure, & de revenir tard. La peste, la guerre, & la famine, sont les trois fleaux de Dieu. David choisit pour son chastiment trois jours de peste. La peste fait de grandes desolations dans les pays chauds : cependant la peste est une maladie inconnuë aux Indiens ; mais ils ont d'autres maladies dangereuses & pires.
 
On dit d'une grande puanteur, qu'elle est capable de donner la peste dans une maison, que cela put comme la peste ; qu'on craint quelqu'un comme la peste.
 
PESTE, se dit aussi des maladies qui font mourir beaucoup d'hommes, ou d'animaux. Le pourpre est une espece de peste. La petite verolle est la peste des petits enfans. Le claveau est la peste des moutons. Les maux de teste & le farcin sont la peste des chevaux.
 
PESTE, se dit aussi figurément en Morale. L'heresie, le libertinage, sont des pestes qui corrompent les esprits. La flatterie est la peste des Cours.
 
On appelle dans les Colleges pestes, ceux qui sont de mauvaises moeurs, ou qui vont deceler leurs compagnons.
 
PESTE, se dit quelquefois par admiration, ou par imprecation, ou serment. La peste qu'elle est belle. Malepeste qu'il fait chaud en cette occasion. La peste soit du sot & de l'impertinent. La peste m'étouffe, si je ments.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020