pétulance

 

définitions

pétulance ​​​ nom féminin

Caractère d'une personne pétulante. ➙ fougue, turbulence.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tous ces travers, cependant, n'étaient pas le résultat d'une méchanceté réfléchie, mais d'une pétulance folle et présomptueuse.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Elle n'avait pas cette pétulance fébrile interrompue par des accès de langueur apathique qui distingue les zingarelle.George Sand (1804-1876)
Quant à la pétulance avec laquelle elle me traite, elle ne m'incommode pas trop, car je dédaignerais un trésor trop aisément gagné.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Ces habitudes turbulentes qu'on lui donnoit, ces goûts ardents qu'on lui inspiroit ajoutoient encore à sa pétulance, à son audace, à son courage naturel : il étoit devenu indomptable.Pétrus Borel (1809-1859)
Nous devons traduire notre pétulance en créativité et nous devons avoir la foi que nous ne pourrons conserver le potentiel de réaliser nos ambitions qu’en changeant.Europarl
Il n'y a ni sagesse ni méthode dans une telle pétulance, et je ne sais où j'avais pris l'estime que je vous portais.Pierre Louÿs (1870-1925)
Valentine se leva d'un mouvement plein de pétulance et fit quelques pas dans la chambre.Paul Féval (1816-1887)
Chaque jour qui ajoute à ses charmes, augmente à un égal degré la pétulance de son caractère et ses caprices sans fin !Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
L'orthoptère dégingandée était d'une telle pétulance (elle s'était ennuyée en voyage), que nous n'en savions que faire.George Sand (1804-1876)
Loin de les impatienter, la pétulance de cette enfant les charmait, et ils satisfaisaient à tous ses désirs en faisant de tout un sujet d'instruction.Honoré de Balzac (1799-1850)
La pétulance de ses saillies émerveillait ceux qui étaient les plus blasés sur ce chapitre.Octave Féré (1815-1875)
J'étais d'une humeur maussade et, à ma pétulance près, je n'avais rien de ce qui appartient à l'enfance.Dorothée de Dino (1793-1862)
On dirait que c'est aujourd'hui leur fête et qu'avec pétulance, ils bêlent de joie par les rues.Jules Renard (1864-1910)
Garat, tous deux avantagés de talens et de très-heureuses dispositions, ont la pétulance, les moyens et la fougue de la jeunesse de leurs pères.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Elle avait la pétulance et la vivacité d'une jeune panthère, la peau légèrement brunie, une voix aigre et colère, un visage d'enfant dédaigneux et boudeur : telle était la reine.Jules Janin (1804-1874)
Le hasard qui fit sortir son nom de l'urne pour être sénateur presque à la même époque, ne changea rien à sa pétulance factieuse.Émile Vincens (1764-1850)
Avec sa pétulance habituelle, la costumière avait pris les devants et était tombée comme une bombe dans le château.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Les parents craignaient un peu ma pétulance, mais la grand'mère m'honorait d'une confiance que j'avais à cœur de mériter.George Sand (1804-1876)
C'est chose pourtant assez plaisante de voir la puérile gaieté de graves fonctionnaires, la pétulance grotesque de tant de vieilles femmes, les ridicules de tant d'enfants à cheveux gris.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Mariette était venue la reprendre en courant et elle l'entraîna vers le couvent, avec cette pétulance franche et gaie, qui était sa plus irrésistible séduction.Pierre Zaccone (1818-1895)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PETULANCE » s. f.

Emportement avec insolence. Les estrangers reprochent aux François leur petulance, leur emportement dans la jeunesse.
Le mot du jour Fenêtre Fenêtre

Une pièce aveugle est une chambre sans fenêtre. À en croire ces mots, une fenêtre serait donc un œil ouvert sur le monde.

Aurore Vincenti 21/04/2020