Email catcher

pétulance

définitions

pétulance ​​​ nom féminin

Caractère d'une personne pétulante. ➙ fougue, turbulence.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sa dextérité, face à son clavier, et sa pétulance valent, à tous les coups, des récitals d'une grande intensité.Ouest-France, 05/04/2017
La résurrection des corps, c'est peut-être aussi cela : le passage surprise, par une sorte d'effet tunnel, de la fatigue à la pétulance.Études, 2013 (Cairn.info)
Le mot désigne pourtant plutôt en latin la pétulance, l'esprit badin, le manque de sérieux.Dialogues d'histoire ancienne, 2013, Bernard Mineo (Cairn.info)
Connue grâce à quelques tubes programmés sur les radios, cette formation révèle toute sa pétulance sur scène.Ouest-France, 18/05/2015
Au début alternant retenue et pétulance, et d'une gouaille un peu affectée du fils de bonne famille qui aurait de mauvaises fréquentations (le costume l'indique) et se la jouerait maffieux.Les temps modernes, 2007, Micheline B. Servin (Cairn.info)
Mais de la pétulance ordinaire des adolescents, lorsqu'ils n'ont pas été spécifiquement domestiqués à fin de suivre une scolarité secondaire.Le Télémaque, 2004, Sophie Ernst (Cairn.info)
J'étais d'une humeur maussade et, à ma pétulance près, je n'avais rien de ce qui appartient à l'enfance.Dorothée de Dino (1793-1862)
Garat, tous deux avantagés de talens et de très-heureuses dispositions, ont la pétulance, les moyens et la fougue de la jeunesse de leurs pères.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Une pétulance, une vivacité inconcevable, animaient tous ses mouvemens.Ida Saint-Elme (1776-1845)
On dirait que c'est aujourd'hui leur fête et qu'avec pétulance, ils bêlent de joie par les rues.Jules Renard (1864-1910)
Ses proches et moins proches de notre petite communauté n'étaient pas vraiment dupes de ses effets de pétulance.Psychologie clinique, 2012, Serge G. Raymond (Cairn.info)
Sa pétulance ne l'empêchait pas d'apercevoir : elle n'était pas incapable de réflexion.Denis Diderot (1713-1784)
Non seulement les archives audiovisuelles rendent justice et vie aux disparus, mais elles ragaillardissent parfois, en une étrange mise en abyme de la pétulance patrimoniale, les survivants qui s'y confrontent.Medium, 2018, Antoine Perraud (Cairn.info)
Bien grand mot que parvenir, reconnaissons-le : un léger dandysme, un rien de pétulance étaient au logis.Multitudes, 2019, Sylvie Kandé (Cairn.info)
Nous devons traduire notre pétulance en créativité et nous devons avoir la foi que nous ne pourrons conserver le potentiel de réaliser nos ambitions qu’en changeant.Europarl
Que tu me ferais la pétulance de dubiter de ma parole !Eugène Chavette (1827-1902)
Sa physionomie exprimait la gaieté jointe à une pétulance fougueuse.Paul Féval (1816-1887)
Très talentueuse au twirling où tous appréciaient sa pétulance, son dynamisme et sa disponibilité, elle entraînait les plus jeunes avec maîtrise et compétence.Ouest-France, 12/11/2015
Dans le creux des vagues de pétulance verbale, des échecs de vie.Les temps modernes, 2011, Micheline B. Servin (Cairn.info)
Chaque jour qui ajoute à ses charmes, augmente à un égal degré la pétulance de son caractère et ses caprices sans fin !Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PETULANCE » s. f.

Emportement avec insolence. Les estrangers reprochent aux François leur petulance, leur emportement dans la jeunesse.
Drôles d'expressions Yoyoter du bulbe Yoyoter du bulbe

Il y a bien de quoi perdre la tête si l’on cherche le sens du jeu de yoyo. Car c’est de là que vient l’argot yoyoter ; et pour yoyoter, ça yoyote.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 26/01/2022