fougue

 

définitions

fougue ​​​ nom féminin

Ardeur impétueuse. ➙ élan, emportement, enthousiasme, transport. La fougue de la jeunesse. La fougue d'un orateur. ➙ verve.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y a toujours un peu de fougue dans son caractère, et ce ne sera pas un défaut à vos yeux.George Sand (1804-1876)
Un calme imposant règne dans cette partie et fait ressortir encore davantage la fougue entraînante et la majesté triomphale de la stretta.Gérard de Nerval (1808-1855)
Il poussa même l'imprévoyance, jusqu'à choisir ce moment pour faire couper les chevaux d'artillerie, qui étaient entiers, et que leur fougue rendait incommodes.Adolphe Thiers (1797-1877)
Pour briser ses nerfs, pour lasser son ardente passion, pour endormir la fougue de ses sens surexcités, il s'était mis à chasser, lui qui aimait peu les plaisirs cynégétiques.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Je lui voue la plus grande admiration parce que, en dépit d'une procédure parfois très difficile, il ne s'est jamais départi de sa fougue toute romaine.Europarl
C'était la guerre, la belle guerre, fraîche et joyeuse, avec sa fougue et sa gaillardise, sa goinfrerie et son élan.Louis Dumure (1860-1933)
Un de ses grands chagrins était la fougue du jeune homme, la hâte qu'il montrait de vivre, en dehors de toute règle.Émile Zola (1840-1902)
Notre rapporteur est animé d'une fougue européenne que certains qualifieraient de fédéraliste, d'autres d'intégrationniste, et moi simplement de vigoureuse, parce que cohérente.Europarl
Elle s'était ménagée pendant les premiers actes, montrant une froideur calculée ; puis, au quatrième acte, sa passion éclata avec une fougue superbe qui enleva la foule.Émile Zola (1840-1902)
Labernerie disculpait les confrères, et tout le monde lançait son mot avec cette fougue qu'on a, dans certains milieux, dès qu'il s'agit des excitantes questions du théâtre.Fernand Vandérem (1864-1939)
A cette œuvre, il avait employé toute la fougue de sa jeunesse, toute la force de son âge viril ; mais il n'avait pas réussi.Paul Féval (1816-1887)
Comme eux, ils sont doux, familiers, entrent en fougue à la moindre provocation, et reprennent subitement leur calme au gré du cavalier.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
La guerre était évidemment, de tous les travaux humains, celui où ses facultés essentielles et le fond de fougue animale qu'il portait en lui trouvaient le mieux leur emploi.Jules Lemaître (1853-1914)
Mais, quand une réclamation était fondée, il excusait facilement l'inconvenance des expressions et la fougue de la passion, pourvu que tout se passât sans témoins.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Le sentiment violent est volontiers nu, parce qu'il est impétueux, sa fougue l'emporte à travers ces ajustements.Auguste Angellier (1848-1911)
Le petit comte épouvantait, par une hauteur, une fougue nées avec lui, et qu'un rien déchaînait.Élémir Bourges (1852-1925)
Frank s'arrêta net, mais les années n'avaient pu calmer la fougue qui l'avait fait arriver au sommet de la pyramide sociale.Raymond Auzias-Turenne (1861-1940)
Puis, brusquement, son amour reprenait le dessus et dans les bras de l'homme aimé, elle se livrait avec toute la fougue de son tempérament passionné à la volupté terrestre.Arsène Bessette (1873-1921)
Il se déchaînait avec une plus grande énergie encore contre les fournisseurs, et les poursuivait avec toute la fougue de son caractère.Adolphe Thiers (1797-1877)
Toute sa fougue y aboutissait, sa beauté, sa loyauté, son ignorance et son désir gourmand de la vie.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FOUGUE » s. f.

Impetuosité, emportement de gens courageux, chauds & bilieux, qui est de peu de durée. Il est dangereux de combattre les François dans leur premiere fougue. les fougues des jeunes gens se passent avec le temps. Ce mot vient du Latin fuga.
 
FOUGUE, se dit aussi de quelques animaux, & particulierement des chevaux, des taureaux, des buffles, des chameaux, des élephans, & sur tout quand ils sont en chaleur. On le dit aussi des torrents enflez & de la mer agitée.
 
FOUGUE, en termes de Marine, se dit du mast & de la vergue d'artimon, qu'on appelle souvent, Mast de fougue ou de foule, Vergue de fougue ou de foule.
 
FOUGUE, se dit figurément des choses spirituelles. Quand un Poëte est en sa fougue, il fait merveilles. ceux qui rendoient des oracles, entroient en fougue pour prophetiser.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020